Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Z Norvège

Baïonnette AG3 (type 1)

Armement : fusil de type Heckler & Koch G3
Longueur : 295 mm
Poids : 250 g
ø interne de la douille : 22 mm
ø externe du tenon : 10 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette a été conçue et produite en Norvège à partir de 1968 à 1974 à environ 171 500 exemplaires. Les premières produites (71 500) étaient issues de la conversion de baïonnettes US M4 pour la carabine M1 ou de poignards de combat US M3, des lames de baïonnette M-1956 produite à Kongsberg Våpenfabrikk ont également été utilisées.

Ces baïonnettes modifiées portent généralement sur la lame des marques laissées par les mords de l’étau utilisé pour la retirer.

La poignée ronde d’une seule pièce en plastique brillant de couleur verte olive est plus courte de 13 mm que les autres poignées des divers modèles G3. Autre spécificité, comparée aux autres baïonnettes G3, l’épaisseur de la bague est très fine.

Le bouton de verrouillage est démuni de stries

Le pommeau en acier est fixé à la soie par une goupille creuse, par rapport à la bague, (vue arrière) le crochet intégré au tenon de verrouillage se situe à 3 heures.


La lame de type US M4 de la plupart des baïonnettes produites en Allemagne se distinguent par l’absence de toute marque. Dans les rares cas de modifications de poignards M3, les marques d’origine sont encore présentes sur la lame. Comparé à la plupart des modèles G3, la lame a pour particularité de ne pas avoir le tranchant inversé.

Plusieurs types de fourreaux ont été utilisés avec cette baïonnette :

1) Fourreau de production norvégienne avec le marquage M8A1 et la marque de l’usine de Kronsberg.


2) Fourreau de fabrication américaine utilisé pour les poignards de combat US M3 et les baïonnettes US M4.

3) Fourreau en plastique sans marquage sur la chape.

AG3 01 03

4) Fourreau en plastique avec imitation d’une surface en bois avec ou sans renfort métallique.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Parmi les divers modèles de G3, ce modèle scandinave possède un attrait pour une collection.

Dernière mise à jour le 25/07/20.

Category Archives: Z Norvège

Baïonnette AG3 (type 2)

$Fusil d’assaut AG-3A5 encore utilisé par la Garde nationale Royale(Photo trouvée sur internet)

Armement : fusil de type Heckler & Koch G3
Longueur : 311 mm
Poids : 270 g
ø interne de la douille : 22 mm
ø externe du tenon : 10 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a  produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine fabriquait également des baïonnettes pour certains pays membres de l’OTAN qui pouvaient s’adapter à différents types d’armes.

Cette baïonnette aurait été conçue selon les instructions de l’armée norvégienne à 25 000 exemplaires.

Voir (Baïonnette modèle G3) dispositif de fixation à l’arme.

La poignée ronde monobloc en plastique de couleur verte comporte sept rainures, elle intègre près de la douille une protection anti-chaleur en tôle de (15×23 mm).

Le pommeau en plastique fait partie de la poignée, par rapport à la bague, (vue arrière) le crochet intégré au tenon de verrouillage se situe à environ 3 heures.

La croisière est munie de deux encoches (inutiles dans ce cas) destinées à bloquer le crochet du ressort plat situé à l’arrière du fourreau d’origine allemand.

La lame de type US M4 ne comporte aucun marquage.

Le fourreau allemand (Eickhorn) de type US M8 A1, pourvu d’un double crochet de suspension est une copie du modèle US M8 A1 conçu dans les années 50. Son corps est constitué de plastique moulé de couleur vert olive, il est plus résistant à l’usure du temps que le modèle US constitué de bandes de toile de coutil imprégnées de résine phénolique, son extrémité est dépourvue de renfort métallique. La chape en acier phosphatée, est maintenue sur le corps par sertissage sur les côtés, ne comporte aucune inscription. A l’arrière de cette chape, une cornière en forme de L sert d’appui à la suspension en coton tissé (webbing), qui est maintenue par deux rivets emboutis. La sangle utilisée pour le maintien de la baïonnette est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension, elle se verrouille grâce à un bouton pression.

Dernière mise à jour le 12/08/20.

Category Archives: Z Norvège

Baïonnette modèle 1894 modifiée pour la carabine US M1

Norvege M1 01

Norvege-M4

Modèle : 1894 modifié pour la carabine US M1
Armement : M1 Carbine
Longueur : 336 mm
ø interne de la douille : 14,75 mm
Valeur : €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette a été modifiée (30 000 exemplaires) dans les années 56-57 par l’adjonction d’une bague à la croisière pour s’adapter à la carabine US M1. Elle était destinée à équiper une partie des 98 267 M1 carabines fournies à la Norvège, à partir du début des années 1950. Lors de cette transformation toutes les parties métalliques ont été systématiquement bronzées. Voir modèle original (M1894)

Norvege M1 03

Norvege M1 02

La poignée sauf l’adjonction de la bague à la croisière est identique au modèle 1894 original.

1894 modèle 03Marquage de l’arsenal autrichien Steyr (OEWG)

La lame est identique au modèle original (M1894), ces baïonnettes ont été produites par trois constructeurs, Steyr Autriche (37 000 ex), Husqvarna Suède (2 000 ex), et Kongsberg (101 750 ex).

Norvege M1 04

Le fourreau d’origine a lui aussi été modifié par adjonction d’un porte fourreau attelé en toile muni de double crochets US, fixé par deux rivets.

Dernière mise à jour le 09/09/19

Category Archives: Z Norvège

Couteau-baïonnette US M4

Armement : M1 Carbine
Longueur : 300 mm
ø interne de la douille : 14,75 mm
Valeur : €€€ €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce couteau baïonnette est un clone du modèle US M4, sa production aurait débuté vers 1954 à Kongsberg Våpenfabrikk (Usine d’armes de Kongsberg). Il était destiné à équiper une partie des 98 267 M1 carabines fournies à la Norvège, à partir du début des années 1950. 

La poignée est de type US M4.

La lame est de type US M4.

Marquage norvégien spécifique du U.S.M8A1 et tampon d’usine Crown-K

Le fourreau de fabrication norvégienne est lui aussi un clone du fourreau US M8A1, avec ou sans embout protecteur métallique.

Remarques perso :
Merci à Johnny pour les photos car je ne possède ce très rare modèle. Hélas …

Category Archives: Z Norvège

Baïonnette modèle 1884-98 (3ème type)

Armement : fusil Mauser Kar 98k
Longueur :
385 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Après la Seconde Guerre mondiale de nombreux fusils Mauser 98k, et baïonnettes M-1884-98 (3ème type), furent livrés à la Norvège.

Le fusil Mauser avait son calibre d’origine de 7,92 mm, pour standardiser les munitions (OTAN), il a été décidé que les 98k Mauser devraient être re-calibrés en 7,62×63 mm.

Les armes étaient marquées de la branche d’armes devant le numéro de série; « ICI », « FLY » et « KNM », les autres marquages ​​allemands conservés. Un plus petit lot de fusils Mauser a été conservé dans le calibre 7,92 mm, ceux-ci ont en partie utilisés dans la Marine royale norvégienne et marqués « KNM » à côté du marquage d’origine.

Jusqu’à 100 000 armes nommées Mauser M / 98kF1 7,62 mm, ont probablement été modifiés au cours de la période 1954-1958. Ces fusils ont été utilisés jusqu’à ce qu’ils soient remplacés par l’AG3 au début des années 70.

Deux baïonnettes M-1884-98 utilisées par la Norvège, (à ne pas confondre) celle du haut a été utilisée avec un fusil Mauser 98K, celle du bas avec un fusil Garand US M1 

Une partie des baïonnettes non modifiées a été utilisée avec des fusils (Mauser 98k), d’autres modifiées (5 000 exemplaires) pour s’adapter au fusil Garand US M1.

Le fourreau d’origine a été modifié afin de recevoir le double crochet de fixation au ceinturon de type US, la vis de maintien de la cuvette/ressort est toujours présente.

Dernière mise à jour le 12/07/20.

Category Archives: Z Norvège

Baïonnette M-1957 modifiée du modèle allemand 1884-98

Armement : fusil M1 Garand
Longueur : 385 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette a été modifiée pour équiper les 5 000 fusils Garand US M1 destinés à l’Armée du Corps Technique en avril 1957.

Poignée d’origine et poignée modifiée

La poignée : la partie dorsale du garde-flamme a été supprimée pour permettre le montage de l’équerre portant le téton de fixation au fusil Garand. Les deux parties du part-flamme qui coiffaient les plaquettes ont été maintenues car sans cela celles-ci ne seraient plus jointive à la soie. Les plaquettes de préhension d’origine peuvent être en bois ou en Bakélite.

Le fourreau d’origine a été modifié afin de recevoir le double crochet de fixation au ceinturon de type US.

Dernière mise à jour le 30/07/20.

Category Archives: Z Norvège

Baïonnettes modèle 1894

1894 01

1894 02

1894 05

Armement : fusil Krag-Jørgensen M1894, carabine M1912 et fusil de tireur d’élite M1925
Longueur :
336 mm
Valeur :  €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces poignard-baïonnettes ont été approuvés le 21 avril 1894, ils ont été produits à 140 000 exemplaires par trois constructeurs :

  • Steyr Autriche, 29 000 baïonnettes, numérotées dans les intervalles 1-20 000 et 30 001 à 39 000, et 8 000 commandées plus tard. 
  • Husqvarna Suède, 2 000 baïonnettes, numérotées entre 20 001 et 30 000. 
  • Kongsberg Norvège, 101 750 baïonnettes numérotées de 39 001 à 121 000 et répartis de 1 à 20 000 et de 30 001 à 39 000. 

Certaines baïonnettes été modifiées (30 000 exemplaires) dans les années 56-57 par l’adjonction d’une bague à la croisière pour s’adapter à la carabine US M1. Voir (modèle 1894 modifié)

1894 NORVDifférence de conception au niveau du logement du système de verrouillage, à gauche arsenal de (Steyr), à droite (Kongsberg)

La poignée intègre un mécanisme de verrouillage à levier vraiment spécifique pour l’époque, il permet à la fois de maintenir correctement la baïonnette dans le fourreau ou à l’arme. La vis située sur la poignée, permet à la fois de maintenir les paquettes et le levier de verrouillage.

1894 modèle 02Marquage de l’arsenal norvégien de Kongsberg1894 modèle 01Marquage King Haakon 7 (roi de Norvège 1905-1957)

La lame et la soie en acier trempé (poli brillant) sont forgées en une seule pièce. Du fait de sa très bonne qualité de fabrication, cela lui permet d’avoir un profil très effilé, sans gouttière, résistant parfaitement à la torsion.

1894 03Le porte-fourreau du M1894 est vraiment spécifique

Le fourreau est en acier bleui ou bruni mais il est très souvent peint en noir car la finition initiale était usée.

Fiche technique

Système de verrouillage à levier d’une poignée modèle US 1905

Les Etats-Unis d’Amérique s’inspireront du système de verrouillage à levier du modèle 1894 lors de la conception du M1905. Les plaquettes sont fixées par une vis qui permet également le maintien du levier du mécanisme de verrouillage à la soie.

1894 modèle 04Système de verrouillage d’un modèle 1894

Comparativement au modèle US 1905, le M1894 ne possède pas de soie, la vis située sur la poignée, permet à la fois de maintenir les paquettes et le levier de verrouillage,

Remarques perso :
Merci à Daniel pour certaines photos.

Dernière mise jour le 10/09/19

Copyright © 2020 Géraldbaios