Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Z Brésil

Baïonnette FAL tubulaire (type C)

Longueur : 290 mm
ø interne de la douille :
22 mm

Armement : fusil modifié Mosquefal M968
Fixation : la poignée entoure le cache-flamme du canon

Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette de fabrication belge, voir (Baïonnette FAL type C) n’a pas été utilisée avec un fusil FAL, mais avec les nombreux fusils M-1908 modifiés à la fin des années 1960, en remplaçant le canon d’origine par un tube alésé, de calibre (7,62 x 51 mm OTAN) et en installant à la bouche un frein/cache-flammes faisant office de lance-grenades.

La poignée est munie d’oreilles de verrouillage lisses.

Le fourreau brésilien est en plastique avec une cuvette en acier et porte-fourreau attelé en toile web muni d’un double crochet.

Dernière mise à jour le 18/01/21.

Category Archives: Z Brésil

Baïonnette modèle 1935

Longueur : 429 mm
ø interne de la douille : 15,5 mm
Poids : 440 g

Matricule 7984 d’un des derniers fusils M-35 fabriqués

Armement : fusil modèle 1935

Valeur :  €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le fusil M-1935 était étroitement inspiré du fusil M-1908. On pense qu’environ 8 000 exemplaires ont été produits par Mauser pour le Brésil de 1935 à 1938 (7 000 fusils et 1 000 carabines). Ces armes ont été livrées en deux lots de 4 000 chacun, le premier en septembre 1935, le second au printemps / début de l’été 1937. Produits dans le cadre d’un contrat commercial, les fusils portent la célèbre marque Mauser «Banner», ces fusils et baïonnettes sont rares aujourd’hui.

Ces baïonnettes sont compatibles avec les porte-baïonnettes des fusils brésiliens Mauser M-08/34 et M-1934 CZ, leur provenance est incertaine, mais il y a de forte probabilité qu’elles proviennent d’Allemagne.

Ecrou rond du système de verrouillage

La poignée assez massive est munie d’un pommeau oblique qui comporte une rainure en forme de trèfle, sa conception ne lui permet pas de s’adapter aux armes de type Mauser G98. Les plaquettes sont maintenues entre elles par vis à grosse tête ronde dentée et écrou fendu. Un matricule toujours inférieur à 8 000 est inscrit sur la croisière.

La lame de finition polie brillant, de très bonne qualité, est dépourvue de marquage, elle comporte une large gouttière sur chaque face.

Le fourreau bronzé est muni d’une cuvette avec ressort interne maintenue au corps par une vis centrale. Le bouton de suspension comporte quatre stries comme le fourreau allemand  M-1884-98 (2ème type).

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Bien qu’anodin pour les néophytes, ce rare modèle de part sa qualité de fabrication et sa rareté possède évidement un attrait pour une collection. Son extrémité comporte un bouterolle non percée.

Remarques perso :
Merci à David pour certaines photos.

Dernière mise à jour le 11/01/21.

Category Archives: Z Brésil

Baïonnette modèle 1934

Longueur : 518 mm ou 507 mm
ø interne de la douille : 15,3 mm

Armement : fusil Mauser brésilien M-1949 et CZ 1908/34 (version similaire du fusil VZ24 court, carabine 12/33)

Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Il existe deux variantes du M-1934 qui a spécialement été conçu pour le canon court du fusil CZ M-1908/34. Sa lame est un peu plus longue que la courte baïonnette M-1908 utilisée avec le fusil M-1908 à canon long. Le fantassin devait avoir la même portée de combat en cas de corps à corps à la baïonnette, qu’avec un fusil M-1908.

La première variante, la plus couramment rencontrée a été produite à partir de 1934 à (Československá zbrojovka as, Brno).

La seconde variante a probablement été fabriquée au Brésil après la Seconde Guerre mondiale à la (Fabrica Itajubá – FI) inaugurée en 1934.

Ecrou du bouton du système de verrouillage fendu Modèle 34 03Matricule inscrit sur la croisière répété sur le bouton de suspension du fourreau

La poignée du modèle tchèque est munie d’un pommeau oblique qui comporte une rainure en forme de trèfle, sa conception ne lui permet pas de s’adapter aux armes de type Mauser G98. Les plaquettes, comme pour le modèle VZ 24 sont maintenues entre elles par boulons à tête ronde dentée et écrous fendus. Comme pour le M-1908, la croisière comporte un crochet probablement utilisé pour la formation de faisceau à trois fusils.

Un poinçon de contrôle brésilien (lettre grecque Alpha) est apposé sur la croisière, le dessus du pommeau, l’écrou du système de verrouillage, et les écrous fendus de maintien des plaquettes. La lettre  (Bêta) est frappée sur chaque plaquette et quelque fois un minuscule Z à l’intérieur d’un cercle est apposé sur la soie.

La lame de finition polie brillant, avec évidement ne comporte aucun marquage, elle est munie d’un contre-tranchant à l’extrémité soigneusement usiné. Sa longueur est de 388 mm.

Ecrou du bouton du système de verrouillage rondMatricule inscrit sur le crochet

La poignée probablement de fabrication locale est de conception identique au modèle 1908, elle ne comporte aucun marquage.

La lame de finition polie brillant, avec évidement ne comporte aucun marquage, elle est munie d’un contre-tranchant à l’extrémité non usiné. Sa longueur est de 377 mm.

Le fourreau en cuir avec chape et extrémité en acier bleui peut être de fabrication tchèque lettre grecque faisant office de contrôle sur la cuvette, ou locale marquage FI inscrit sur le bouton de suspension (Fabrica Itajubá – FI).

Le porte-fourreau utilisé pour ce modèle est, voir (Porte-fourreaux) brésiliens N° : BRE 19 A.

Dernière mise à jour le 22/01/21.

Category Archives: Z Brésil

Baïonnette modèle 1908

Longueur : 432 mm
ø interne de la douille : 15,5 mm

Armement : fusil Mauser brésilien modèle 1908 de type Gewehr 98

Valeur :  €€€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes ont été fabriquées de 1908 à 1914 en Allemagne par trois fabricants (Simson & Co. de Suhl, Alex Coppel et Weyersberg Kirschbaum & Cie de Solingen). Certaines de celles-ci sont encore utilisées pour les cérémonies officielles.

Ecrou du bouton du système de verrouillage rondPoinçon de contrôle brésilien (Bêta) Mauser

La poignée est munie d’un pommeau oblique qui comporte une rainure en forme de trèfle, sa conception ne lui permet pas de s’adapter aux armes de type Mauser G98. Les plaquettes sont maintenues entre elles par rivets sur rondelles. Le matricule frappé sur la croisière, est répété sur le bouton de suspension du fourreau.

Variante fabriquée par Simson & Co. 

La lame de très bonne qualité de finition polie brillant, avec évidement  porte en toutes lettres le nom d’un des trois constructeurs à droite pour Simson & Co. et à gauche pour les deux autres.

Les poinçons de contrôle brésilien (lettre grecque Alpha) et (Bêta) sont inscrits sur le dos de la lame à la manière allemande, variantes (Alex Coppel et Weyersberg Kirschbaum & Cie de Solingen).

Particularité, la lame ne pénètre dans la cuvette que dans un sens

Le fourreau en cuir de fabrication allemande (1908 à 1914) et muni de chape et extrémité en laiton. A partir de 1934, ceux de remplacement seront fabriqués localement à la (Fabrica Itajubá – FI), la chape et l’extrémité ne seront plus en laiton mais en acier bleui, comme celles du M-34.

Le porte-fourreau utilisé pour ce modèle est, voir (Porte-fourreaux) brésiliens N° : BRE 19 A.

Pour info :
Le gouvernement d’Hitler a forcé la famille juive Simson à fuir le pays en 1936. Sous la dépossession d’industriels juifs, un fiduciaire a pris le contrôle de l’entreprise et ainsi, par fusion avec d’autres usines, le Berlin Suhler Waffen und Fahrzeugwerke (BSW) a été formé.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce modèle, conçu avant la Première Guerre mondiale, de très bonne qualité de fabrication, est facilement identifiable grâce à son fourreau muni de garnitures en laiton, il est généralement bien préservé, son prix d’achat doit rester raisonnable. Toutes ses qualités énumérées auparavant, font qu’il possède un attrait pour une collection.

Dernière mise à jour le 23/01/21.

Copyright © 2021 Géraldbaios