Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Z Australie

Baïonnette modèle L1A2

Longueur : 304 mm
ø interne de la douille : 15 mm
Poids : 315 g

Armement : fusil L1A1 SLR

Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La Grande-Bretagne a adopté sa propre variante du FAL en 1954 pour remplacer le vénérable fusil à verrou Lee-Enfield. Ce fusil a été désigné Fusil à Chargement Automatique (SLR) L1A1, et la baïonnette conçue en 1955 partage également cette désignation.

La série L1 comprend cinq variantes, trois produites en Grande-Bretagne (L1A1, L1A3 et L1A4), une produite en Australie (L1A2) et au Canada (C1). La variante L1A2 dépourvue de tous marquages, a été fabriquée en Australie à partir de 1957 à Small Factory LITHGOW, et utilisée par l’armée de 1958 jusqu’en 1984.

Détail des deux rivets de maintien du pommeau soigneusement abrasésLIA 1 03LIA 1 04Modèle L1A2 australien assemblé avant 1960Modèle L1A2 assemblé après 1960, le modèle C1 du dessus est canadien

La poignée est du même type que le modèle anglais L1A1, et canadien C1. Elle comporte un bouton poussoir de verrouillage proéminent bien pratique pour la mise en place à l’arme par temps froid avec des gants. La croisière est en forme de « taille de guêpe », les plaquettes en tôle d’acier sont fixées par deux rivets creux.

LIA 1 06Lame du modèle australien en haut, et anglais plus affinée en bas

La lame caractéristique du modèle australien est assez massive, les extrémités de la gouttière sont arrondies et non carrées comme sur les exemplaires anglais ou canadiens, la finition d’ensemble est phosphatée noire. Ce profil particulier de lame a pour inconvénient de ne pas être réversible lors de la mise en place de la baïonnette dans le fourreau.

Le fourreau utilisé pour ce modèle, est du même type que le modèle anglais n°5 (MKI), avec corps en acier et trou d’évacuation de l’eau à l’extrémité. La cuvette d’entrée en laiton avec ressort interne est fixée par une vis sur le devant.

LIA 1 05

On peut rencontrer ce modèle avec deux types de porte-fourreaux : le premier modèle est de type 1907 (C.G.C.F. daté 1967), le second plus récent est muni du double crochet de type US, tous deux sont d’origine australienne.

Période d’utilisation:
Durant la guerre du Vietnam par les troupes australiennes (de 1962 jusqu’en 1975).

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce modèle qui se raréfie est indispensable pour tous les collectionneurs des modèles L1A.

Dernière mise à jour le 12/12/20.

Category Archives: Z Australie

Baïonnette n°1 MKI (OWEN)

Longueur : 378 mm
ø interne de la douille : 16,5 mm
Poids : 420 g

Armement : PM Owen gun MKI 1943

Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Lorsque la mitraillette Australianicon Owen a été mise en service en 1941, elle n’était pas équipée de dispositif pour recevoir une baïonnette. En 1944, il a été décidé d’ajouter un support approprié pour pouvoir y monter une baïonnette.

En 1944, la baïonnette choisie pour être utilisée avec le pistolet mitrailleur était une version raccourcie de la baïonnette standard modèle 1907, ou n° 1 Mark I. Les exigences spéciales de la guerre dans la jungle avaient conduit à la recherche d’armes et d’équipements adaptés aux conditions très difficiles de celle-ci. Dans le but d’alléger la charge du soldat, un fusil plus court et plus léger était jugé souhaitable.

L’Australie produisit 100 fusils éclaircis et allégés no 1 à la Lithgow Small Arms Factory, ainsi que 100 courtes baïonnettes. Le fusil n’a pas été adopté pour l’utilisation, mais c’est cette baïonnette qui a été choisie pour être adaptée à la mitraillette Owen.

Ce modèle fut officiellement approuvé le 31 juillet 1944 et scellé le 16 août 1944. La baïonnette fut désignée sous le nom de Bayonet Sub-Machine Gun (Aust.) No.1 Mk.I. La seule différence entre ce nouveau modèle et le modèle 1907 est la nouvelle lame de 25,5 cm, avec une gouttière de 14 cm de long.

Un deuxième modèle a également été approuvé et scellé aux mêmes dates, étant désigné sous le nom de Bayonet Sub-Machine Gun (Aust.) No.1 Mk II. A l’origine, cette conception devait avoir une nouvelle lame de 20 cm, mais tous les modèles connus sont faits avec lame de 43 cm du M-1907 raccourcies. La lame ainsi modifiée, du fait de la gouttière longue s’amincit à son extrémité en la fragilisant. Le 13 avril 1945, il a été décidé d’adopter officiellement le modèle No.1 Mk.I.

La production de mitraillettes d’Owen a cessé en septembre 1944, sur les 45 000 exemplaires produits très peu était équipé du porte-baïonnette. Les canons ont commencé à en être équipés à partir de 1945, la plupart des Owens les ont reçus quand ils ont été réparés en usine (F.T.R.) pendant la période 1946-1950 et 1955. Le compensateur de la bouche de l’Owen et le porte baïonnette du fusil SMLE étant identique, les baïonnettes étaient donc interchangeables entre les deux armes. Pendant la guerre de Corée, la baïonnette la plus courte était connue sous le nom de baïonnette universelle et était aussi utilisée pour le fusil SMLE qui a été retiré du service de première ligne qu’à partir de 1966.

Les dossiers montrent que 19 000 exemplaires avaient été fabriqués le 16 avril 1945. Au total, 34 662 carabines Owen Machine étaient des FTRd (modifiées), on suppose donc qu’au moins autant de baïonnettes ont été produites.

Au cours de 1944-45, toutes les baïonnettes No.1 Mk.I. et MK.II. ont été fabriquées à l’Orange Rifle Factory n°3 (OA).

La poignée identique au M-1907, est munie de plaquettes estampillées « SLAZ », et l’année de fabrication. « SLAZ » est le synonyme de Slazengers (Australie) Pty. Ltd Sydney, la société qui a fabriqué les boiseries. Le pommeau ne comporte pas l’inscription du matricule de l’arme, comparativement au M-1907.

Côté droit Australie OWEN 04Côté gauche  

La lame du modèle No.1 Mk.I. comporte sur le côté droit les marquages suivants : « X » la marque de cintrage, « OA » et une large flèche la marque d’acceptation du gouvernement.

Sur le côté gauche : MA /1907/1, la référence du modèle Lithgow P-1907 (No 1) sur laquelle il est basé, et la date (mois, année).

Au début des années 1950, quand on craignait que le conflit coréen ne se répande, la production recommençait, cette fois à la Lithgow Small Arms Factory (MA).

La poignée comporte un pommeau marqué « MA » ou « OA » si celui-ci a été fabriqué à Orange à une date ultérieure, les plaquettes sont estampillées « SLAZ« .

La lame comporte sur le côté droit les marquages suivants : « X« , la marque de cintrage, MA 53, ou « MA » seul. Quelle que soit l’année de fabrication de la baïonnette, 1952, 53 ou 54 toutes sont estampillées MA 53.

Sur le côté gauche : la flèche d’acceptation du gouvernement, et uniquement l’année de fabrication.

Le fourreau est du même type que le modèle 1907, à l’exception d’un corps plus court, le cuir de couleur naturel fourni par la société Mangrovite Belting Pty. Ltd., J. Ludowici Ltd, Sydney est généralement estampillé «MANGROVITE» suivi de l’année de fabrication.

La chape fixée sur le corps par deux agrafes comporte deux puissants ressorts à lame maintenus par six rivets saillants, elle est toujours munie d’un bouton de suspension rond, l’extrémité est également fixée par deux agrafes. Les garnitures (chape et l’extrémité) sont marquées « OA » ou « MA » selon le fabricant.

Les porte-fourreaux utilisés pour ce modèle sont, voir (Porte-fourreaux) Australie N° : AUS 19 A, et B.

Remarques perso :
Il est actuellement plus facile de ce procurer un fourreau que la baïonnette.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Très belle baïonnette, celles fabriquées après 1953 sont très rares, à ne pas laisser passer.

Dernière mise à jour le 11/12/20.

Category Archives: Z Australie

Baïonnette Lithgow M-1907 deuxième modèle (de 1922 à 1955)

Longueur : 555 mm
ø interne de la douille : 16,5 mm

Armement : fusil Lee-Enfield (N° 1 MK. I), Lithgow SMLE

Valeur :  €€€ €€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
A partir de 1940, peu après l’entrée en guerre de l’Australie, la production des baïonnettes Lithgow M-1907 a repris par deux constructeurs jusqu’en 1955. Toutes les parties métalliques de ces modèles nouvellement fabriqués sont entièrement bronzées.

Marquage (AUSTRALIA)mle-1907-003.jpgMarquage (SLAZ 56)Marquage (SLAZ 44)Sans marquage, plaquettes fabriquées avant 1941Particularité, le matricule de l’arme est inscrit sur le pommeau

La poignée des baïonnettes fabriquées de (1922 à 1927 et de 1940 à 1955) comporte un pommeau muni d’un trou d’évacuation des déchets (appelé à tort, trou huileur), particularité, le matricule de l’arme y est inscrit.

Les plaquettes fabriqués avant 1916 étaient en noyer italien ou américain, puis à partir de 1916 environ, on utilisa de l’érable du Queensland jusqu’en 1941 environ. En novembre 1941, la production sera transférée à Slazenger et l’érable remplacé par du Coachwood (arbre élancé des forêts tropicales humides d’Australie et de Nouvelle-Guinée). Elles peuvent être marquées avec les mots « SLAZ » ou « Australia ». Le libellé «SLAZ» signifie que les plaquettes ont été fabriquées à l’usine Slazenger à partir de 1941. SLAZ est le synonyme de Slazengers (Australie) Pty. Ltd Sydney, généralement ces plaquettes portent l’année de fabrication. Le non du pays «Australia» a été inscrit qu’après la Seconde Guerre mondiale, vers le milieu des années 80 sur les baïonnettes devenues obsolètes, réformées, et destinées aux collectionneurs américains.

Profil de la gouttière différent : en haut arsenal d’Orange, en bas arsenal de Lithgow

La lame de finition bronzée est munie d’une gouttière sur chaque face et d’un contre-tranchant arrondi, son tranchant est légèrement affûté sur toute la longueur, sa résistance à la torsion est excellente, son profil caractéristique restera inchangé, jusqu’à la fin de production vers 1955.

Sur le côté droit : la marque de cintrage « X« . code MA (initiales de l’arsenal de Lithgow) ou code OA (initiales de l’arsenal d’Orange), et une large flèche, la marque d’acceptation du gouvernement.

1907__2de_guerre_04Marquages 7 et 42 (juillet 1942)

Sur le côté gauche : MA /1907/1, la référence du modèle de la baïonnette Lithgow P-1907 (No 1), et la date (mois, année).

MA à l’intérieur d’une étoile, marque d’inspection Lithgow

Le fourreau australien est du même type que le modèle britannique P1907, le cuir de couleur naturel fourni par la société Mangrovite Belting Pty. Ltd., J. Ludowici Ltd, Sydney est généralement estampillé «MANGROVITE» suivi de l’année de fabrication.

La chape fixée sur le corps par deux agrafes comporte deux puissants ressorts à lame maintenus par six rivets saillants, elle est toujours munie d’un bouton de suspension rond, l’extrémité est également fixée par deux agrafes. Les garnitures (chape et l’extrémité) sont marquées « OA » ou « MA » selon le fabricant.

Les porte-fourreaux utilisés pour ce modèle sont, voir (Porte-fourreaux) Australie N° : AUS 19 A,B et C.

Remarques perso :
Contrairement à la Grande-Bretagne, au Canada, à l’Afrique du Sud, et à la Nouvelle Zélande, l’Australie n’a pas adopté le fusil Lee Enfield n°4 avec la baïonnette clou N°4.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce modèle beaucoup moins courant que le M-P1907 britannique est généralement en très bon état de conservation, car peu utilisé, à ne pas laisser passer.

Dernière mise à jour le 11/12/20.

Category Archives: Z Australie

Baïonnette Lithgow M-1907 premier modèle (de 1913 à 1921)

Longueur : 555 mm
Poids : 515 g
ø interne de la douille : 16,5 mm

Armement : fusil Lee-Enfield (N° 1 MK. III)

Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La baïonnette nommée Lithgow M-1907 a été conçue et fabriquée à l’usine de Lithgow Small Arms en Australie à partir de 1913.

Particularité, le matricule de l’arme est inscrit sur le pommeau

La poignée des modèles fabriqués avant 1922 comporte un pommeau de forme droite qui est démuni de trou d’évacuation des déchets (parfois appelé à tort trou huileur). Comme pour les premiers modèles Britanniques P1907 fabriqués avant 1913, la croisière à l’origine possédait un crochet brise-lame qui sera supprimé du mode de fabrication à partir de 1915. Les plaquettes sont maintenues entre elles par vis et écrous fendus, celles fabriquées avant 1916 étaient en noyer italien ou américain, puis à partir de 1916 environ, on utilisa de l’érable du Queensland.

Australie-1907.jpgMarquage en toutes lettres de l’arsenal de LithgowMarquage MA à l’intérieur d’une étoile répété 2 fois = marque d’inspection LithgowAnnée de fabrication 1919

La lame des premiers exemplaires construits polie brillant est munie d’une gouttière sur chaque face et d’un contre-tranchant arrondi, son tranchant est légèrement affûté sur toute la longueur, sa résistance à la torsion est excellente, son profil caractéristique restera inchangé, jusqu’à la fin de production. Celles produites avant 1920 étaient marquées que de l’année de fabrication. 

Le fourreau utilisé pour ce modèle peut être britannique de type P1907, ou australien, voir détails des (fourreaux P1907).

Les porte-fourreaux utilisés pour ce modèle sont, voir (Porte-fourreaux) Australie N° : AUS 19 A,B et C.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce modèle encore moins courant que le M-P1907 britannique fabriqué avant 1916 est pratiquement introuvable en Europe, à ne surtout pas laisser passer.

Dernière mise à jour le 12/12/20.

Copyright © 2021 Géraldbaios