Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Z Finlande

Couteau-baïonnette modèle 1962

finlande mle 1962 01

finlande M62 01

Armement : fusil RK 62
Longueur : 265 mm
Poids : 175 g
Valeur : €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques : 
Ce rare couteau-baïonnette fabriqué dans les années 1970, le dernier à avoir été conçu en Finlande est fortement inspiré du M-VZ58 tchèque, la soie et la lame sont forgées d’une seule pièce. Ce couteau-baïonnette a la particularité de posséder une lame fortement aiguisée, qui lors d’une manipulation précipitée a certainement dû causer quelques blessures par coupures superficielles ou profondes.

finlande mle 1962 02

La poignée monobloc en nylon moulé, munie de treize nervures proéminentes est fixée à la soie par trois rivets creux en laiton. Le bouton de verrouillage proéminent situé à gauche actionne un verrou à rappel par ressort interne. Elle peut comporter sur la droite l’inscription « Fiskars », Fiskars Corporation étant une marque très connue d’outils de jardin, ciseaux et autres, ou « Hackman », à une époque où ces deux sociétés étaient distinctes. Certains modèles sont dépourvus de marquage, car par la suite les sociétés Fiskars et Hackman se sont réunifiées pour fabriquer ce modèle.

La lame de style Bowieà simple tranchant, de qualité de fabrication exceptionnelle ne comporte aucun marquage, sa finition est phosphatée.

Le fourreau dont il existe plusieurs variantes en cuir ou en nylon est fermé par points de couture ou par rivets. Le maintien du couteau-baïonnette est assuré grâce au bouton poussoir qui une fois libéré se bloque à l’intérieur. 

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce très rare modèle est pratiquement introuvable, à ne pas laisser passer.

Dernière mise à jours le 30/04/20.

Category Archives: Z Finlande

Baïonnette modèle 1935

Armement : fusil d’infanterie m / 27, M / 39, tous dérivés du Mosin-Nagant M-1891
Longueur : 414 mm
Poids : 390 g
ø interne de la douille : 16,5 mm
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le modèle 1935 fabriqué de 1936 à 1938 à environ 18 600 exemplaires, (11 250 par Fiskars Oy) et (7 350 par Hackmann & Co) a été utilisé que par les forces armées finlandaises, non par la garde civile (Suojeluskunta).

modèle 28-30 02

modèle 28-30 03Croisière maintenue à la soie par deux rivets

La poignée normalement de finition bleuie, possède un pommeau oblique qui comporte une rainure en forme de T. Le pommeau possède un trou de nettoyage systématiquement réalisé lors de la production. Les plaquettes sont maintenues entres elles par boulons et écrous fendus polisLa croisière munie d’une garde légèrement incurvée est fixée à la soie par deux rivets soigneusement abrasés.

La lame normalement de finition bleuie, à simple tranchant soigneusement affûtée est munie d’une gouttière, son extrémité se termine en pointe de lance avec contre-tranchant lui-aussi en partie affûté.

Le fourreau à corps lisse remplace le modèle à corps cannelé jugé trop fragile

Le fourreau utilisé avec ce modèle conçu en 1936 se compose d’un corps lisse de finition bleuie, d’une cuvette à lames à ressort maintenue au corps par un rivets à l’arrière, un bouton de suspension de forme ronde, et d’une bouterolle d’extrémité non percée.

Période d’utilisation :
Utilisées pour la première fois pendant la Guerre d’Hiver russo-filandaise du 30 novembre 1939 au 13 mars 1940 et la Seconde Guerre mondiale.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Toutes les baïonnettes de type WZ sont devenues très rares, elles sont bien sûr indispensables dans une collection, seul hic leur prix d’achat est assez élevé.

Dernière mise à jour le 29/04/20.

Category Archives: Z Finlande

Baïonnette modèle 1928

Armement : fusil m / 28, m / 28-30, tous dérivés du Mosin-Nagant M-1891
Longueur : 413 mm
Poids : 420 g
ø interne de la douille : 16,5 mm
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La baïonnette modèle 1928, fabriquée uniquement par (Hackman & Co) à 38 200 exemplaires entre 1928 et 1934, a été utilisée par la garde civile (Suojeluskunta), et non par les forces armées finlandaises.

Ces baïonnettes sont très similaires à première vue au M1927 dont la lame était interchangeable. La conception du système de fixation de la lame au pommeau jugée trop faible a été modifiée par renforcement de la poignée, la lames n’est donc plus interchangeable. Le système de verrouillage de la baïonnette au fusil et les pièces associées étaient identiques avec les baïonnettes M1929 utilisées par les Forces armées.

A partir de 1918, l‘organisation de protection avait pour tâche du gouvernement de promouvoir la défense du peuple et de défendre le pays de naissance et l’ordre juridique de la société. Le commandant en chef de la Confédération des Gardiens était, au même titre que le chef de l’armée, subordonné au président de la République. Au cours des années 1920 et 1930, le mouvement protectionniste était le plus grand mouvement populaire de Finlande avec 100 000 membres. Il a été liquidé et interdit par les puissances victorieuses à l’automne 1944 en tant qu’organisation fasciste.

modèle 28 03

Finlande KEMarquage en partie effacé KE (Kosti Eakola) entouré de 2 flèches modèle 29 002N° compris entre 116 751 et 118 800 affecté au district militaire de OuluN° compris entre 13 730 et 13 811 affecté au district militaire de Pohjois KymenlaaksoLes deux derniers chiffres du numéro de fusil auquel la baïonnette a été affectée

Exemple

La poignée normalement de finition bleuie ou brunie, possède un pommeau oblique qui comporte une rainure en forme de T. Le pommeau ne possède généralement pas de trou de nettoyage, mais par la suite certains de ceux-ci seront perforés. Les plaquettes sont généralement maintenues entres elles par rivets métalliques soigneusement abrasés car il n’était plus possible de remplacer la lame. Certains modèles de production tardive, peuvent avoir les plaquettes de remplacement fixées par boulons et écrous fendus polis ou par rivets tubulaires. La croisière munie d’une garde légèrement incurvée est fixée à la soie par deux rivets internes non visibles.

Sur la croisière, il y a généralement un timbre «  S « , indiquant que la baïonnette a été adoptée par l’état-major de la garde civile (Fin. Suojeluskuntian Ylieskunta). Il peut aussi y avoir une marque sous la forme des lettres  » KE «  dans un cercle, c’est la marque de l’inspecteur Kosti Eakola, qui était l’inspecteur en chef des armes à l’usine SAKO (Suojeluskuntain Aseja Konepaja Oy) jusqu’en 1933.

Un numéro et le «  S  » a été appliqué sur la soie au bas de la poignée, dans lequel la série de chiffres après le préfixe indique le numéro de la branche régionale (22 districts militaires) de la garde civile, et les deux chiffres sur le talon du pommeau coïncident avec les deux derniers chiffres du numéro de fusil auquel la baïonnette a été affectée.

La lame soigneusement polie brillant à simple tranchant est munie d’une gouttière, son extrémité se termine en pointe de lance simplement amincie sans usinage particulier.

Les deux modèles de fourreaux utilisés, celui du haut assez fragile a été remplacé en 1936

Le fourreau normalement utilisé avec ce modèle se compose d’un corps cannelé pratiquement plat peint en vert foncé sur la finition bleuie standard, d’une cuvette à lames à ressort maintenue au corps par deux rivets, un bouton de suspension de forme ovale, et d’une bouterolle d’extrémité non percée.

Période d’utilisation :
Utilisées pour la première fois pendant la Guerre d’Hiver russo-filandaise du 30 novembre 1939 au 13 mars 1940 et la Seconde Guerre mondiale.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Toutes les baïonnettes finlandaises sont devenues très rares, elles sont bien sûr indispensables dans une collection, seul hic leur prix d’achat est assez élevé.

Dernière mise à jour le 29/04/20.

Category Archives: Z Finlande

Baïonnette modèle 1929

Armement : fusil d’infanterie m / 27, M-39 tous dérivés du Mosin-Nagant M-1891
Longueur : 413 mm
Poids :
ø interne de la douille : 16,5 mm
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La baïonnette modèle 1927 est la première à avoir été conçue en Finlande peu après son l’indépendance en 1918. Ces baïonnettes, uniquement fabriquées par (OY Fiskars AB), sont apparues à l’été 1928, elles avaient la particularité d’avoir une lame interchangeable.

La baïonnette M27 était constituée d’une poignée qui intégrait la soie arrondie de la lame, d’une croisière amovible, et de deux plaquettes, le tout maintenu en place grâce à deux rivets à têtes bombées pour permettre leur retrait facile en cas d’échange de la lame. Jugée trop faible, la conception du système permettant l’échange de la lame fut vite abandonnée. Aujourd’hui le M1927 non modifié est introuvable, environ 13 500 baïonnettes de ce type auraient été fabriquées.

modèle 27 005

Le modèle 1929 fabriqué de 1931 à 1935 à environ 25 000 exemplaires est d’aspect identique au M1927, sauf au niveau de la fixation par points de soudure de la croisière à la poignée, il a été utilisé que par les forces armées finlandaises, non par la garde civile ( Suojeluskunta ).modèle 27 003

modèle 27 004N° de série de l’arme inscrit sur le dessus de la soiemodèle 27 006

finlande mle 28 002M1929 re-conditionné toutes les parties métalliques de la poignée ont été brunies

La poignée possède un pommeau oblique qui comporte une rainure en forme de T. Le pommeau ne possède généralement pas de trou de nettoyage, mais par la suite certains de ceux-ci seront perforés. Les plaquettes sont généralement maintenues entres elles par rivets métalliques bombés. Il est aussi possible de rencontrer des modèles avec plaquettes de remplacement fixées par rivets tubulaires. La croisière munie d’une garde légèrement incurvée est fixée à la soie par deux points de soudure. Sa finition est normalement polie brillant, sauf le système de verrouillage qui est bleui.

Fiche technique de la poignée :

La soie du M1929 est désormais fixée à la poignée par deux rivets soigneusement abrasés, et comme évoqué auparavant la croisière est fixée à la poignée par points de soudure. Ces petites modifications ont été effectuées afin de renforcer la poignée sans changer radicalement le processus initial de fabrication (poignée, lame).

modèle 27 002

La lame de finition polie brillant à simple tranchant est munie d’une gouttière, son extrémité se termine en pointe de lance simplement amincie sans usinage particulier. Elle porte le marquage d’un des deux constructeurs (OY FISKARS AB) en majorité 15 000 ex, ou (HACKMAN & C° SORSAKOSKI) 10 500 ex.

Les deux modèles de fourreaux utilisés, celui du haut assez fragile a été remplacé en 1936

Le fourreau normalement utilisé avec ce modèle se compose d’un corps cannelé pratiquement plat peint en noir avec une couche de laque ajoutée sur le dessus de la peinture, d’une cuvette à lames à ressort maintenue au corps par deux rivets, un bouton de suspension de forme ovale, et d’une bouterolle d’extrémité non percée.

Période d’utilisation :
Utilisées pour la première fois pendant la Guerre d’Hiver russo-filandaise du 30 novembre 1939 au 13 mars 1940 et la Seconde Guerre mondiale.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Toutes les baïonnettes finlandaises sont devenues très rares, elles sont bien sûr indispensables dans une collection, seul hic leur prix d’achat est assez élevé.

Dernière mise à jour le 28/04/20.

Category Archives: Z Finlande

Baïonnette modèle 1925 M / 91rv

 

Le fusil M-91RV était un modèle de cavalerie à système Mosin M-1891 avec un système de fixation de ceinture modifié, ce qui rendait plus pratique le transport du fusil à l’arrière

Armement : fusil Mosin-Nagant M-1891
Fixation : lame sur le côté droit du canon
Longueur :
 375 mm (environ)
Poids :
ø interne interne de la douille : 
15,4 mm
Valeur : €€€ €€€ €€
avec le fourreau
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce modèle fait partie d’un lot d’environ 3000 baïonnettes M-1891 en service en Finlande converties en modèle de cavalerie. La modification effectuée en 1925-35 consistait à raccourcir la lame d’environ 125 mm. La baïonnette destinée au fusil Mosin-Nagant M / 91RV a été retiré du service en 1935, la plupart des baïonnettes ont été mises au rebut.

Ce modèle a la particularité d’avoir été fabriqué à la Manufacture Nationale d’armes de Châtellerault

Le numéro d’arme est estampé sur la base de la lame dans le sens de la longueur ou sur le coude, la baïonnette peut avoir un timbre d’acceptation de l’armée finlandaise sous la forme des lettres SA dans un rectangle.

L’extrémité de la lame est coupée sous la forme d’un tournevis ou d’une pointe.

Le fourreau spécifique en cuir de la même longueur que la lame, utilisé avec ce modèle est muni d’une boucle de ceinture intégrée, son extrémité est en laiton.

Dernière mise à jour le 02/09/20.

Copyright © 2020 Géraldbaios