Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Allemagne Export

Baïonnette expérimentale Stgw 90 (prototype non adopté)

Historique du modèle KCB :


KCB 01Dans les années 70, la société néerlandaise NWM (Nederlandse Wapen- en Munitie Fabriek) «De Kruithoorn» a développé le programme «Post-70 Soldier». L’intention de ce programme était de doter le soldat moderne de meilleures armes, qui étaient bien sûr toutes fabriquées par NWM. La société néerlandaise NWM, qui a fermé ses portes en 1998, avait acquis une licence pour fabriquer le fusil d’assaut Stoner 63A1 (XM 22), la carabine (XM 23) et la MG (XM 207) et voulait le vendre dans le cadre de ce programme.

Henk Visser (célèbre collectionneur d’armes international), qui était l’un des membres du conseil d’administration de la NWM, a contacté la société Eickhorn pour fabriquer une baïonnette ayant la même fonctionnalité que la baïonnette russe (AKM1, AKM2). Le résultat de cet effort combiné est une nouvelle baïonnette (OTAN) qui pouvait être fixée sur tous les systèmes d’armes Stoner 63A1, mais aussi sur le fusil M16. Les variétés de cette baïonnette sont encore utilisées dans beaucoup d’armées modernes.

En 1975, la Waffenfabrik AG Carl Eickhorn a fait faillite, elle a été ré-achetée en 1976 par GMS, Gesellschaft für Metallverarbeitung mbH & Co. (entreprise de travail des métaux). Lors de cette opération, GMS a aussi acquit la marque Carl Eickhorn (écureuil), elle a fermé ses portes en 1981. 

Modèle KCB 77 (AES), généralités :

KCB 02

L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise, concurrente de GMS a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.», pour rappel, de 1976 à 1981, GMS était propriétaire exclusif de la marque de l’écureuil. 

En 1981, l’entreprise GMS fait faillite. La marque de l’écureuil et les autres stocks de GMS ont été acquis par E. & F. Hörster GmbH & Co. AES a obtenu une licence d’utilisation de la marque de l’écureuil de Hörster. 1982-83. La licence n’était pas exclusive, AES et Hörster utilisaient donc la marque de l’écureuil en même temps (AES uniquement sur les baïonnettes et les couteaux de combat, Hörster pour les épées et les sabres). Bien qu’ayant obtenu une licence pour la marque de l’écureuil, AES a également continué à utiliser la marque AES-hexagones.

AES a aussi produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du KCB-77 avec une formulation plastique améliorée et le système de coupe-fil breveté Eickhorn.
AES a élargi le nombre de sous-types KCB-77 pour permettre l’utilisation de la baïonnette avec une large gamme de fusils dans le monde entier.

Norme pour les baïonnettes de type KCB-77 sous-types « de la famille » ont été les suivants :

M1 était pour le M16
M2 était pour le FN-FAL
M3 était pour le G3
M4 était pour la M1 Carbine US
M5 était pour les fusils d’assaut SIG
M6 était pour le Mauser 98
M7 était pour l’AKM

 suisse sisg 57 proto 01

suisse sig 57 proto 03

Modèle : expérimentale Stgw 90
Armement : fusil Sturmgewehr 90
Longueur : 302 mm
ø douille : 22 mm
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce rare modèle expérimental fabriqué par (AES) n’a pas été adopté par l’armée suisse. Le système de fixation au canon avec son pommeau évidé au milieu est semblable au modèle 1892 français, le bouton poussoir qui n’en n’est pas un, utilisé pour le verrouillage et le déverrouillage coulisse de haut en bas. La poignée est composée de plastique moulé noir avec rainures, la croisière possède une bague de diamètre interne de 22 mm et un décapsuleur sur le bas de la garde. La lame de type Bowie parkerisée sans dispositif coupe-fil ne comporte aucun marquage.

Le fourreau est constitué d’un corps en plastique moulé vert avec un double crochet de suspension au ceinturon.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette très rare baïonnette jamais utilisée, de la firme allemande AES, fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre qui possède vraiment un attrait au niveau collection.

Category Archives: Allemagne Export

Baïonnette d’essai (prototype non adopté)

M7 proto 01

M7 proto 02

M7 proto 03

M7 proto 04

Modèle : d’essai
Armement : fusil Sturmgewehr 90
Longueur : 299 mm
ø douille : 22 mm
Valeur : €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a  produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine a fabriquée des poignards et des baïonnettes pour les pays de l’OTAN qui pouvait s’adapter à différents types d’armes.

Ce rare modèle expérimental fabriqué par (AES) n’a pas été adopté par l’armée suisse. Le système de fixation au canon avec son pommeau évidé au milieu est semblable au modèle 1892 français, le bouton poussoir qui n’en n’est pas un, utilisé pour le verrouillage et le déverrouillage coulisse de haut en bas. La poignée est constituée de deux plaquettes en matière plastique fixées par deux vis et écrous. La croisière possède une bague de diamètre interne de 22 mm de type US M7. La lame de même type que le modèle US M4, est dépourvue de gouttière, elle possède un profil très simplifié, à simple tranchant et contre-tranchant affûté sur sa dernière portion vers la pointe. Ce modèle a été conçu pour être utilisé comme couteau de combat.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1, pourvu d’un double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps en plastique moulé vert olive sans renfort à l’extrémité. La chape en tôle d’acier phosphaté, est maintenue sur le corps par sertissage. Elle porte sur sa face avant, l’inscription du modèle : U.S.M8AI MADE IN W-GERMANY (avec 2 points entre les lettres U,S et M). Cette chape est équipée à l’arrière d’une cornière en d’acier en forme de L. La cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette très rare baïonnette jamais utilisée, de la firme allemande AES, fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre qui possède vraiment un attrait au niveau collection.

Category Archives: Allemagne Export

Baïonnette modèle EW 77 CO (prototype non adopté)

Proto 01

Proto 02

Proto 04

Modèle : EW 77 CO
Armement : 
fusil Sturmgewehr 90
Longueur :
288 mm
ø Douille :
22 mm
Valeur :  €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a  produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine a fabriquée des poignards et des baïonnettes pour les pays de l’OTAN qui pouvait s’adapter à différents types d’armes.

Ce rare modèle expérimental fabriqué par (AES) sous la désignation EW 77 CO n’a pas été adopté par l’armée suisse. Le système de fixation au canon avec son pommeau évidé au milieu est semblable au modèle 1892 français, le bouton poussoir qui n’en n’est pas un, utilisé pour le verrouillage et le déverrouillage coulisse de haut en bas. La poignée est composée de plastique moulé noir avec cinq rainures. La croisière possède une bague de diamètre interne de 22 mm , La lame de type Bowie parkerisée sans dispositif coupe-fil ne comporte aucun marquage.

Il existe également un rare modèle aux dimensions idendiques mais avec dispositif de cisaille, à lame à dents de scie, et avec porte fourreau détachable sous la désignation EW 77 SS/KH.

Le fourreau est constitué d’un corps en plastique moulé vert avec un double crochet de suspension au ceinturon.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette très rare baïonnette jamais utilisée, de la firme allemande AES, fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre qui possède vraiment un attrait au niveau collection.

Category Archives: Allemagne Export

Baïonnette KCB 77 tous modèles

Historique du modèle KCB :


KCB 01Dans les années 70, la société néerlandaise NWM (Nederlandse Wapen- en Munitie Fabriek) «De Kruithoorn» a développé le programme «Post-70 Soldier». L’intention de ce programme était de doter le soldat moderne de meilleures armes, qui étaient bien sûr toutes fabriquées par NWM. La société néerlandaise NWM, qui a fermé ses portes en 1998, avait acquis une licence pour fabriquer le fusil d’assaut Stoner 63A1 (XM 22), la carabine (XM 23) et la MG (XM 207) et voulait le vendre dans le cadre de ce programme.

Henk Visser (célèbre collectionneur d’armes international), qui était l’un des membres du conseil d’administration de la NWM, a contacté la société Eickhorn pour fabriquer une baïonnette ayant la même fonctionnalité que la baïonnette russe (AKM1, AKM2). Le résultat de cet effort combiné est une nouvelle baïonnette (OTAN) qui pouvait être fixée sur tous les systèmes d’armes Stoner 63A1, mais aussi sur le fusil M16. Les variétés de cette baïonnette sont encore utilisées dans beaucoup d’armées modernes.

En 1975, la Waffenfabrik AG Carl Eickhorn a fait faillite, elle a été ré-achetée en 1976 par GMS, Gesellschaft für Metallverarbeitung mbH & Co. (entreprise de travail des métaux). Lors de cette opération, GMS a aussi acquit la marque Carl Eickhorn (écureuil), elle a fermé ses portes en 1981. 

Modèle KCB 77 (AES), généralités :

KCB 02

L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise, concurrente de GMS a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.», pour rappel, de 1976 à 1981, GMS était propriétaire exclusif de la marque de l’écureuil. 

En 1981, l’entreprise GMS fait faillite. La marque de l’écureuil et les autres stocks de GMS ont été acquis par E. & F. Hörster GmbH & Co. AES a obtenu une licence d’utilisation de la marque de l’écureuil de Hörster. 1982-83. La licence n’était pas exclusive, AES et Hörster utilisaient donc la marque de l’écureuil en même temps (AES uniquement sur les baïonnettes et les couteaux de combat, Hörster pour les épées et les sabres). Bien qu’ayant obtenu une licence pour la marque de l’écureuil, AES a également continué à utiliser la marque AES-hexagones.

AES a aussi produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du KCB-77 avec une formulation plastique améliorée et le système de coupe-fil breveté Eickhorn.
AES a élargi le nombre de sous-types KCB-77 pour permettre l’utilisation de la baïonnette avec une large gamme de fusils dans le monde entier.

Norme pour les baïonnettes de type KCB-77 sous-types « de la famille » ont été les suivants :

M1 était pour le M16
M2 était pour le FN-FAL
M3 était pour le G3
M4 était pour la M1 Carbine US
M5 était pour les fusils d’assaut SIG
M6 était pour le Mauser 98
M7 était pour l’AKM

Fourreau

Plusieurs modèles de suspension ont été proposés, dont certains permettaient d’enlever le corps du fourreau pour le découpage du fil, tandis que le double crochet de la ceinture restait attaché au ceinturon du porteur. La poignée en plastique et le corps du fourreau, ainsi que la sangle, peuvent être fabriqués en différentes couleurs.

KCB G3 02

KCB G3 01Embouts de fourreaux avec deux différents dispositifs coupe-fil

  • Le fourreau du haut est de conception AES, le système coupe fil est breveté Eickhorn.
  • Celui du milieu est de conception GMS, avec système coupe GMS.
  • Celui du bas est de conception (NWM Eickhorn), avec système coupe fil Eickhorn.

Les différents modèles :

KCB 77 M1 01

KCB 77 M1 03

KCB 77 M1 04

KCB 77 M1 02

Modèle : KCB 77 M1
Fusil : divers fusils d’assaut de type M16
Longueur : 300 mm
ø Douille : 22 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le pommeau fixé à la poignée par une simple vis, est constitué d’un système de verrouillage au canon du fusil simplifié utilisant deux crochets articulés par des ressorts. La poignée est composée de plastique moulé vert avec rainures, la croisière possède une bague de diamètre interne de 22 mm. La lame parkerisée avec dents de scie, de type Bowie parkerisée sans marquage, comporte une ouverture elliptique de 15 x 8 mm pour fonctionner comme coupe-fil en combinaison avec son fourreau. Le système coupe-fil breveté Eickhorn du fourreau, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM1, AKM2), lorsque la baïonnette est accouplée à son fourreau détachable, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé.

Spécificité du fourreau :
En cas de nécessité pour le découpage d’un fil en urgence, le corps du fourreau afin de former une cisaille, se détache rapidement du ceinturon grâce à un double crochet de suspension fixé au ceinturonL’extrémité du fourreau peut être utilisé comme un tournevis.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette rare baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export, sa conception reste originale mais non innovante, elle mérite quand même un attrait pour une collection.

.

KCB 01

KCB 02

KCB 03

Modèle : poignard de combat type KCB (AES)
Armement : /
Longueur : 300 mm
ø de la douille : /
Valeur :  €€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le pommeau sans système de verrouillage au canon est fixé à la poignée par une simple vis. La poignée est composée de plastique moulé vert avec rainures. La lame parkerisée avec dents de scie, de type Bowie, avec marquages (AES), comporte une ouverture elliptique de 15 x 8 mm pour fonctionner comme un coupe-fil en combinaison avec son fourreau. Le système coupe-fil breveté Eickhorn du fourreau, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM1, AKM2), lorsque la baïonnette est accouplée à son fourreau détachable, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé. 

Spécificité du fourreau :
En cas de nécessité pour le découpage d’un fil en urgence, le corps du fourreau afin de former une cisaille, se détache rapidement du ceinturon grâce à un double crochet de suspension fixé au ceinturon. Le corps du fourreau est beaucoup plus long que la lame, ce qui n’est pas un avantage, encombrement, pour une utilisation avec le poignard. Son extrémité peut être utilisé comme un tournevis.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce rare poignard de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export, sa conception en tant que poignard reste originale, il mérite quand même un attrait pour une collection.

 

KCB M1 77 03 01Fourreau de première génération avec un double crochet de suspensionKCB 77 03

KCB M1 77 03 03Crochet décapsuleur sur la croisière  KCB M1 77 03 02


Modèle :
 KCB 77 M1
Armement : fusil M16 et variantes
Longueur : 302 mm
Valeur :  €€€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le pommeau fixé à la poignée par une simple vis, est constitué d’un système de verrouillage au canon du fusil simplifié utilisant deux crochets articulés par des ressorts. La poignée est composée de plastique moulé vert avec rainures. La croisière possède une bague de diamètre interne de 22 mm et un décapsuleur sur le bas de la garde. La lame parkerisée avec dents de scie, de type Bowie, sans marquage, comporte une ouverture elliptique de 15 x 8 mm pour fonctionner comme un coupe-fil en combinaison avec son fourreau. Le système coupe-fil breveté Eickhorn du fourreau, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM1, AKM2), lorsque la baïonnette est accouplée à son fourreau détachable, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé. 

Spécificité du fourreau :
En cas de nécessité pour le découpage d’un fil en urgence, le corps du fourreau afin de former une cisaille, se détache rapidement du ceinturon grâce à un double crochet de suspension fixé au ceinturonL’extrémité du fourreau peut être utilisé comme un tournevis.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette rare baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export, sa conception reste originale mais non innovante, elle mérite quand même un attrait pour une collection.

KCB 77 01Spécificité d’un des derniers modèles de la série KCB : fourreau facilement détachable de sa suspension (brevet AES)  

KCB 77 03

KCB 77 02

KCB 77 04Modèle dans son emballage d’origine jamais utilisé

Modèle : KCB 77  M1
Armement : fusil F88 Austeyr
Longueur : 302 mm
ø douille : 22 mm
Valeur :  €€€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le pommeau fixé à la poignée par une simple vis, est constitué d’un système de verrouillage au canon du fusil simplifié utilisant deux crochets articulés par des ressorts. La poignée est composée de plastique moulé vert avec rainures. La croisière possède une bague de diamètre interne de 22 mm et un décapsuleur sur le bas de la garde. La lame parkerisée avec dents de scie, de type Bowie, sans marquage, comporte une ouverture elliptique de 15 x 8 mm pour fonctionner comme un coupe-fil en combinaison avec son fourreau. Le système coupe-fil breveté Eickhorn du fourreau, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM1, AKM2), lorsque la baïonnette est accouplée à son fourreau détachable, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé. 

Spécificité du fourreau :
En cas de nécessité pour le découpage d’un fil en urgence, le corps du fourreau afin de former une cisaille, se détache très rapidement du ceinturon grâce à attache rapide fixée sur la suspension. Cette conception de fourreau est la toute dernière évolution de la série. L’extrémité du fourreau peut être utilisé comme un tournevis.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette rare baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export, sa conception reste originale mais non innovante, elle mérite quand même un attrait pour une collection.

 

allemagne export

allemagne export 02Spécificité d’un des derniers modèles de la série KCB : fourreau facilement détachable de sa suspension (brevet AES) allemagne export 03

allemagne export 04Rainure du pommeau en forme de trèfle, aucune confusion possibleKCB Export 01Fusil Mauser 98K avec baïonnette (photo prise sur internet)KCB Export 02

Modèle : KCB-77 M6
Armement : fusil Mauser Kar 98k
Longueur : 302 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Destiné aux états africains ce modèle de couleur jaune sable a été spécialement conçu pour s’adapter au fusil de système Mauser (98K, VZ24, etc…). La baïonnette KCB-77 M6 était la dernière conçue pour un fusil de type Mauser.

Le pommeau fixé à la poignée par une simple vis sur le coté, est constitué d’un système de verrouillage au canon de type Mauser 98. Ce modèle ne comporte pas de soie, la poignée est composée de plastique moulé jaune sans rainures. La croisière possède une bague de diamètre interne de 15,5 mm et un décapsuleur sur le bas de la garde. La lame parkerisée avec dents de scie, de type Bowie, sans marquage, comporte une ouverture elliptique de 15 x 8 mm pour fonctionner comme un coupe-fil en combinaison avec son fourreau. Le système coupe-fil du fourreau, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM1, AKM2), lorsque la baïonnette est accouplée à son fourreau détachable, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé.

Spécificité du fourreau :
En cas de nécessité pour le découpage d’un fil en urgence, le corps du fourreau afin de former une cisaille, se détache très rapidement du ceinturon grâce à attache rapide fixée sur la suspension. Cette conception de fourreau est la toute dernière évolution de la série. L’extrémité du fourreau peut être utilisé comme un tournevis.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette rare baïonnette de la firme allemande, (AES) fait partie de l’un des derniers modèles conçus pour le fusil Mauser Kar 98k, dans les années 1980, il possède vraiment un attrait au niveau collection.

Category Archives: Allemagne Export

Baïonnette US M7, M6, M5, M4 de fabrication AES

Ici présentés, les modèles US M7,M6,M5,M4 clones en apparence des modèles de fabrication US ont tous été fabriqués par la société AES.

Historique de la société AES :

L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a  produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine a fabriqué des poignards et des baïonnettes pour les pays de l’OTAN qui pouvait s’adapter à différents types d’armes.

M7 01

Modèle n°1 :

us m7 allemagne 002Marquages sur la lame identique au modèle Colt export pour les USA us m7 alle Fixation du pommeau maintenue par vis cruciforme (à gauche)

Modèle n°2 :

us m7 allemagne 001Marquages sur la lame : Colt et MADE IN GERMANYus m7 alleFixation du pommeau maintenue par vis torx (à droite)

Fourreaux communs aux deux modèles

M7 02

Modèle : US M7 export
Armement : 
fusil M16 et variantes
Longueur : 
298 mm
ø Douille : 
22 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valier
Remarques :
La poignée monobloc en matière plastique noir quadrillé est moulée sur la soie. Le pommeau est du même type que le modèle US M4, mais pas tout à fait identique. Il est constitué d’un système de verrouillage au canon du fusil simplifié utilisant deux crochets articulés par des ressorts. Contrairement aux modèles US fixés à la soie par matage à chaud, le pommeau est fixé à la poignée par une simple vis. La poignée moulée et le mode de fixation du pommeau, simplifie grandement la fabrication. La lame de même type que les modèles M4, M5, M6 est dépourvue de gouttière, elle possède un profil très simplifié, à simple tranchant et contre-tranchant affûté sur sa dernière portion vers la pointe. Comme le modèle US M4, la baïonnette a été conçue pour être utilisée comme couteau de combat.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1, pourvu d’un double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps en plastique moulé vert olive sans renfort à l’extrémité. La chape en tôle d’acier phosphatée, est maintenue sur le corps par sertissage. Elle porte sur sa face avant, l’inscription du modèle : U.S.M8AI MADE IN W-GERMANY (avec 2 points entre les lettres U,S et M). Cette chape est équipée à l’arrière d’une cornière en acier en forme de L. La cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

us usm7 coupe fil 01

us usm7 coupe fil 02

Modèle : US M7/S
Armement : fusil M16 et variantes
Longueur : 298 mm
ø douille : 22 mm
Valeur : €€€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La poignée monobloc en matière plastique noir quadrillé est moulée sur la soie. Le pommeau est du même type que le modèle US M4, mais pas tout à fait identique. Il est constitué d’un système de verrouillage au canon du fusil simplifié utilisant deux crochets articulés par des ressorts. Contrairement aux modèles US fixés à la soie par matage à chaud, le pommeau est fixé à la poignée par une simple vis. La poignée moulée et le mode de fixation du pommeau, simplifie grandement la fabrication. La lame sans marquage, de même type que les modèles M4, M5, M6 est dépourvue de gouttière, elle possède un profil très simplifié, à simple tranchant et contre-tranchant affûté sur sa dernière portion vers la pointe. La lame comporte une ouverture elliptique de 15 x 8 mm pour fonctionner comme coupe-fil en combinaison avec son fourreau. Le système coupe-fil breveté Eickhorn du fourreau, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM1, AKM2), lorsque la baïonnette est accouplée à son fourreau détachable, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé. Comme le modèle US M4, la baïonnette a été conçue pour être utilisée comme couteau de combat.

M6 01

M6 03

M6 02

Modèle : US M6
Armement : fusil M14
Longueur : 290 mm
ø Douille : 18 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Au premier aspect, cette baïonnette d’une finition très soignée est un clone du modèle US M6. seul le mode de fabrication de la poignée est différent. Le pommeau fabriqué d’une seule pièce est maintenue à la soie par deux goupilles creuses et la croisière par deux points de soudure, évitant ainsi à celle-ci de prendre du jeu avec le temps. Le système de verrouillage est de type US M5, les plaquettes sont fixées par deux vis cruciformes. Pour finir, la lame d’une finition bronzée noire ne possède aucun marquage.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export mais n’a jamais été utilisée. Elle ne possède donc pas vraiment d’attrait au niveau collection, le même modèle destiné à Haïti est beaucoup plus intéressent.

M5 01

M5 02

M5 03

US-M5-HAITI-04.jpg

Modèle : US M5
Armement :
 fusil M1 Garand
Longueur :  
290 mm
ø Douille : /
Valeur :  €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Au premier aspect, cette baïonnette d’une finition très soignée est un clone du modèle US M5. seul le mode de fabrication de la poignée est différent. Le pommeau fabriqué d’une seule pièce est maintenue à la soie par deux goupilles creuses et la croisière par deux points de soudure, évitant ainsi à celle-ci de prendre du jeu avec le temps. Le système de verrouillage est de type US M5, les plaquettes sont fixées par deux vis cruciformes. Pour finir, la lame d’une finition bronzée noire ne possède aucun marquage.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export mais n’a jamais été utilisée. Elle ne possède donc pas vraiment d’attrait au niveau collection, le même modèle destiné à Haïti est beaucoup plus intéressent.

us M4 janv

us M4 janv 02Marquages spécifiques sur la croisièreus M4 janv 03

Modèle : US M4 
Armement :
 M1 Carbine 
Longueur :
300 mm
ø Douille : 
15 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce modèle est un clone du modèle US M4 , la poignée constituée de deux plaquettes en matière plastique fixées par deux vis et écrous. Le pommeau fixé à la soie par matage à chaud, est constitué d’un système de verrouillage au canon du fusil simplifié utilisant deux crochets articulés par des ressorts. La croisière est maintenue à la soie par deux points de soudure. La lame de même type que le modèle US M4, est dépourvue de gouttière, elle possède un profil très simplifié, à simple tranchant et contre-tranchant affûté sur sa dernière portion vers la pointe. Ce modèle a été conçu pour être utilisé comme couteau de combat.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export mais n’a jamais été utilisée. Elle ne possède donc pas vraiment d’attrait au niveau collection.

Category Archives: Allemagne Export

Poignard de combat (Allemagne export)

poignard combat 01

poignard combat 02

Modèle : poignard de combat
Armement : /
Longueur : 295 mm
ø de la douille : /
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a  produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine a fabriquée des poignards et des baïonnettes pour les pays de l’OTAN qui pouvait s’adapter à différents types d’armes.

La poignée monobloc en matière plastique noir quadrillé est moulée sur la soie, le pommeau en acier est fixé à celle-ci par une simple vis, et la croisière par deux points de soudure, évitant ainsi à celle-ci de prendre du jeu avec le temps. La lame de même type que les modèles de baïonnette M4, M5, M6 est dépourvue de gouttière, elle possède un profil très simplifié, à simple tranchant et contre-tranchant affûté sur sa dernière portion vers la pointe.

Le fourreau identique au modèle de baïonnette G3, est constitué d’un corps en plastique moulé noir, avec dispositif de verrouillage extérieur permettant de bloquer correctement le poignard et d’une attache dépourvue de crochet de type US. 

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce poignard de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, il était destinée à l’export mais ne semble n’avoir jamais été utilisé officiellement. Malgré sa qualité de fabrication irréprochable, il ne possède pas vraiment d’attrait au niveau collection.

Category Archives: Allemagne Export

Baïonnette US M5 (export Haïti)

US-M5-HAITI-02.jpg

M5 03

US-M5-HAITI-03.jpg

US-M5-HAITI-04.jpg

Modèle : US M5
Armement :
 fusil M1 Garand
Longueur :  
290 mm
ø Douille : /
Valeur :  €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a  produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine a fabriquée des poignards et des baïonnettes pour les pays de l’OTAN qui pouvait s’adapter à différents types d’armes.

Au premier aspect, cette baïonnette d’une finition très soignée est un clone du modèle US M5. seul le mode de fabrication de la poignée est différent. Le pommeau fabriqué d’une seule pièce est maintenue à la soie par deux goupilles creuses et la croisière par deux points de soudure, évitant ainsi à celle-ci de prendre du jeu avec le temps. Le système de verrouillage est de type US M5, les plaquettes sont fixées par deux vis cruciformes. Pour finir, la lame d’une finition bronzée rougeâtre possède un n° de série gravé au crayon électrique.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1, pourvu d’un double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps en plastique moulé vert olive sans renfort à l’extrémité. La chape en tôle d’acier phosphaté, est maintenue sur le corps par sertissage. Elle porte sur sa face avant, l’inscription du modèle : U.S.M8AI MADE IN W-GERMANY (avec 2 points entre les lettres U,S et M). Cette chape est équipée à l’arrière d’une cornière en acier en forme de L. La cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Cette baïonnette faisait certainement partie du contrat pour le gouvernement de Jean-Claude « Baby Doc » Duvalier d’Haïti, les premières ont seulement été livrées en février 1986, quand Duvalier s’est exilé.

Haïti a reçu 799 fusils Garand M1 en 1963 par l’intermédiaire du Programme d’aide militaire des États-Unis (MAP), juste avant que l’aide du gouvernement américain soit coupée par l’administration Kennedy à cause des actions de plus en plus corrompues et répressives du dictateur haïtien, François «Papa Doc» Duvalier. On pense que Haïti aurait obtenu d’autres fusils M1 Garand grâce à des achats d’armes commerciales. En tout cas, le nombre de baïonnettes contractées en 1985 aurait été relativement faible.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette très rare baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre qui possède vraiment un attrait au niveau collection.

Category Archives: Allemagne Export

Baïonnette modèle G3 (AES)

AK4 01

AK4 02

AK4 03

AK4 ExportPhoto trouvée sur internet

Modèle : G3 (variante commerciale)
Armement : fusil Heckler & Koch G3
Fixation : au dessus du canon
Longueur : 310 mm
Poids : 270 g
ø de la douille : 22 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a  produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine a fabriqué des poignards et des baïonnettes pour les pays de l’OTAN qui pouvait s’adapter à différents types d’armes.

La poignée d’une seule pièce en plastique vert possède 7 rainures, elle intègre le pommeau comportant le système de verrouillage caractéristique des modèles G3, la lame de type US M4 ne comporte aucun marquage.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1, pourvu d’un double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps en plastique moulé vert olive sans renfort à l’extrémité. La chape en tôle d’acier phosphatée, est maintenue sur le corps par sertissage. Elle porte sur sa face avant, l’inscription du modèle : U.S.M8AI MADE IN W-GERMANY (avec 2 points entre les lettres U,S et M). Cette chape est équipée à l’arrière d’une cornière en acier en forme de L. La cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Période d’utilisation :
Actuellement, il m’est impossible de savoir si cette version a été réellement utilisée.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export mais n’a peut être jamais été utilisée. Elle ne possède donc pas vraiment d’attrait au niveau collection.

AK4 01Modèle à usage commercial 

Modèle : G3 (variante commerciale)
Armement : fusil Heckler & Koch G3
Fixation : au dessus du canon
Longueur : 310 mm
ø de la douille : 22 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valier
Remarques :
La poignée d’une seule pièce en plastique vert possède 7 rainures, elle intègre le pommeau comportant le système de verrouillage caractéristique des modèles G3, la lame de type US M4 ne comporte aucun marquage.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est pourvu du double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps de forme angulaire en plastique moulé noir, avec petites ouvertures sur le coté et à l’extrémité permettant à l’eau de s’évacuer. Un dispositif de verrouillage extérieur (ressort), permettait de bloquer correctement la baïonnette dans le fourreau. La chape en tôle d’acier phosphatée, est maintenue sur le corps par emboutissage, elle est équipée à l’arrière d’une cornière en acier en forme de L. Cette cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Période d’utilisation :
Actuellement, il m’est impossible de savoir si cette version a été réellement utilisée.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export mais n’a peut être jamais été utilisée. Elle ne possède donc pas vraiment d’attrait au niveau collection.

AK4 02Modèle inconnu à poignée striéeAK4 03

AK4 04

AK4 05

Modèle : G3 (variante commerciale)
Armement : fusil Heckler & Koch G3
Longueur : 310 mm (+/- 2mm)
ø de la douille : 22 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valier
Remarques :
La poignée d’une seule pièce en matière plastique moulée de couleur noire possède 12 rainures, elle intègre le pommeau comportant le système de verrouillage caractéristique des modèles G3, la lame de type US M4 ne comporte aucun marquage.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est pourvu du double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps de forme angulaire en plastique moulé noir, avec petites ouvertures sur le coté et à l’extrémité permettant à l’eau de s’évacuer. Un dispositif de verrouillage extérieur (ressort), permettait de bloquer correctement la baïonnette dans le fourreau. La chape en tôle d’acier phosphatée, est maintenue sur le corps par emboutissage, elle est équipée à l’arrière d’une cornière en acier en forme de L. Cette cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Période d’utilisation :
Actuellement, il m’est impossible de savoir si cette version a été réellement utilisée.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre, elle était destinée à l’export mais n’a peut être jamais été utilisée. Elle ne possède donc pas vraiment d’attrait au niveau collection.

Category Archives: Allemagne Export

Baïonnette KCB 70 G3

Historique :


KCB 01Dans les années 70, la société néerlandaise NWM (Nederlandse Wapen- en Munitie Fabriek) «De Kruithoorn» a développé le programme «Post-70 Soldier». L’intention de ce programme était de doter le soldat moderne de meilleures armes, qui étaient bien sûr toutes fabriquées par NWM. La société néerlandaise NWM, qui a fermé ses portes en 1998, avait acquis une licence pour fabriquer le fusil d’assaut Stoner 63A1 (XM 22), la carabine (XM 23) et la MG (XM 207) et voulait le vendre dans le cadre de ce programme.

Henk Visser (célèbre collectionneur d’armes international), qui était l’un des membres du conseil d’administration de la NWM, a contacté la société Eickhorn pour fabriquer une baïonnette ayant la même fonctionnalité que la baïonnette russe (AKM1, AKM2). Le résultat de cet effort combiné est une nouvelle baïonnette (OTAN) qui pouvait être fixée sur tous les systèmes d’armes Stoner 63A1, mais aussi sur le fusil M16. Les variétés de cette baïonnette sont encore utilisées dans beaucoup d’armées modernes.

En 1975, la Waffenfabrik AG Carl Eickhorn a fait faillite, elle a été ré-achetée en 1976 par GMS, Gesellschaft für Metallverarbeitung mbH & Co. (entreprise de travail des métaux). Lors de cette opération, GMS a aussi acquit la marque Carl Eickhorn (écureuil), elle a fermé ses portes en 1981. 

 

allemagne kcb g3 01

allemagne kcb g3 04
allemagne kcb g3 03

allemagne kcb g3 02

Marquage sur la lame de ce modèle

Modèle : KCB-70 G3
Armement : fusil Heckler & Koch G3
Longueur : 315 mm
ø de la douille : 22 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarque :
Ce modèle est une évolution avec quelques petites améliorations du modèle original (NWM Eickhorn, KCB-70 M1). Il a été réalisé entre 1975 et 1981 pour la Grèce et certains états africains. GMS, a modifié la composition du plastique de la poignée et du fourreau des modèles KCB-70, la rendant beaucoup plus robuste.

Le pommeau fixé à la poignée par une simple vis, est constitué d’un système de verrouillage au canon de type G3. Ce modèle ne comporte pas de soie, la poignée est en plastique moulé noir mat. La lame parkerisée avec dents de scie, de type Bowie, comporte une ouverture elliptique de 15 x 8 mm pour fonctionner comme un coupe-fil en combinaison avec son fourreau. Le système coupe-fil du fourreau, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM1, AKM2), lorsque la baïonnette est accouplée à son fourreau détachable, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé. L’extrémité du fourreau peut être utilisé comme un tournevis.

Fourreau

KCB G3 03Porte-fourreau conçu par GMSKCB G3 04

 

GMS a également développé leur propre conception du fourreau coupe-fil, puisque la famille Eickhorn possédait le brevet du coupe-fil KCB-70. L’ensemble coupe-fil amélioré par GMS est tubulaire et entoure complètement l’extrémité du corps du fourreau en plastique, améliorant la conception Eickhorn d’une plaque plane fixée par trois rivets sur le côté du fourreau. GMS a aussi conçu une attache au ceinturon plus élaboré polyvalente à tous les ceinturons, qui comprenait les crochets de style US M1910, mais également une fixation plus classique.

KCB G3 02

KCB G3 01Embouts de fourreaux avec deux différents dispositifs coupe-fil

  • Le fourreau du haut est de conception AES, le système coupe fil est breveté Eickhorn.
  • Celui du milieu est de conception GMS, avec système coupe GMS.
  • Celui du bas est de conception (NWM Eickhorn), avec système coupe fil Eickhorn.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette baïonnette réellement utilisée sur le terrain, de la firme allemande GMS, est l’un des rares modèles conçus par cette brève entreprise d’après Guerre qui possède vraiment un attrait au niveau collection.

Category Archives: Allemagne Export

Baïonnette M7 L Export

M7 Longue 01

M7 Longue 02

M7 Longue 03

Modèle : US M7L 
Armement : 
fusil M16 et variantes
Longueur : 
360 mm
ø Douille : 
22 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette a été fabriquée par la Waffenfabrik AG Carl Eickhorn qui a fait faillite en 1976, pour l’exportation dans les années 70. Cette usine fabriquait des couteaux et des baïonnettes pour les pays de l’OTAN et pouvait s’adapter à différents types d’armes.

La poignée monobloc en matière plastique noir quadrillé est moulée sur la soie. Le pommeau est du même type que le modèle US M4, mais pas tout à fait identique. Il est constitué d’un système de verrouillage au canon du fusil simplifié utilisant deux crochets articulés par des ressorts. Contrairement aux modèles US fixés à la soie par matage, le pommeau est fixé à la poignée par une simple vis. La poignée moulée et le mode de fixation du pommeau, simplifie grandement la fabrication. La lame à double tranchant en acier poli brillant de très bonne qualité ne comporte aucun marquage.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1, dépourvu d’un double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps en simili-bois plastique de type scandinave, de couleur sans renfort à l’extrémité. La chape en tôle d’acier phosphaté, est maintenue sur le corps par sertissage. Elle porte sur sa face avant, l’inscription du modèle : U.S.M8 A1. Cette chape est équipée à l’arrière d’une cornière en acier en forme de L. La cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette baïonnette de type M7, assez rare de la firme allemande, AG Carl Eickhorn fait partie de l’un des derniers modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre. La longueur et la forme de sa lame étant vraiment spécifique, elle possède vraiment un attrait au niveau collection.

Copyright © 2018 Géraldbaios