Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Liban

Baïonnette 6×3 (AKM Type I)

Casque roumain modèle 73

roumanie-akm1-003-copie-1.jpg

Modèle : AKM 1
Armement : pistolet mitralieră modèle 1963/1965puşcă automată modèle 1986
Longueur : 273 mmPoids : 275 gø de la douille : 17,5 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La baïonnette 6×3, mise au point en 1959 en URSS pour être utilisée principalement avec le fusil d’assaut AKM, et le fusil de tireur d’élite Dragunov (SVD) à partir de 1963. Cette baïonnette est une innovation technique pour l’époque de part sa conception et son mode d’utilisation, elle est spécifique à l’AKM, et ne peut pas être utilisée avec les anciennes versions des fusils AK-47.

Cette baïonnette polyvalente peut être :

  • Utilisée efficacement, grâce à une lanière fixée à la poignée qui la maintient parfaitement à la main lors d’un combat au corps à corps.
  • Accouplée au fourreau et former une cisaille capable de couper un fil électrifié ou barbelé. La baïonnette et le fourreau se détachent facilement du ceinturon grâce à l’agrafe en acier du porte-fourreau.
  • Fixée au canon en cas de combat rapproché.

La poignée assez massive, qui intègre le pommeau et le système de verrouillage est composée de deux pièces en plastique moulé, fixées à la soie par deux boulons et écrous. Les trous des boulons et écrous sont ensuite recouverts d’un bouchon collé. Le pommeau possède près du bouton poussoir quadrillé une petite proéminence anti-déverrouillage, processus hérité du modèle SVT 1940 TOKAREV.

La lame en acier inoxydable et dents de scie (35 ou 36 dents), de type Bowie comporte une ouverture elliptique pour pouvoir être utilisée comme coupe-fil en combinaison avec son fourreau. 

Spécificité du modèle 6×3 utilisé par la Roumanie :

Cette baïonnette a eut une très longue carrière, elle fut produite de 1963 et  au moins jusqu’en 1986. Elle a été utilisée au Liban, en Irak, en Syrie, au Zimbabwe et dans plusieurs autres pays d’Afrique centrale et orientale.

Durant ses longues années de production, la poignée de couleur rougeâtre n’a pas changé. Un matricule composé de (une, deux, ou trois lettres) et quatre chiffres est inscrit au crayon électrique à gauche de la croisière de la baïonnette et sur le devant du fourreau.

akm1-03

Pour les modèles utilisés par l’armée roumaine, la lanière de maintien en cuir de type hongrois comporte deux parties métalliques, la boucle près du pommeau est maintenue par une de ces parties métalliques. 

Lanière d’origine polonaise

Pour les modèles destinés à l’exportation, la lanière en cuir peut être de type hongrois ou polonais.

Le fourreau en tôle d’acier standard aux fourreaux 6×3 (du Pacte de Varsovie), est isolé du courant électrique grâce à une protection en caoutchouc de couleur grise ou noire.

Le pontet de fixation du porte-fourreau avec agrafe, inutilisé par l’armée roumaine durant la Guerre froide, restera longtemps présent du mode de fabrication. Il existe de rares fourreaux de fabrication récente avec isolateurs synthétiques adaptés, qui en sont totalement dépourvus.

akm1-fourreauPorte-fourreau en cuirAKM1Porte-fourreau mixte en toile synthétique et cuir

Le porte-fourreau utilisé par l’armée roumaine, dont il existe plusieurs au moins six variantes est spécifique, il enveloppe complètement l’isolateur et se fixe avec deux tenons métalliques. 

Porte-fourreau polonaisPorte-fourreau de type russe

Les porte-fourreaux avec agrafes utilisés pour les modèles destinés à l’exportation peuvent être polonais ou de type russe.

Période d’utilisation:
Très longue, ce modèle est encore en service dans certains pays. Une partie du surplus a été utilisée par les troupes irakiennes lors de la Guerre du Golf (1990-1991) et au Liban.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Tous les modèles pour fusils AKM, des pays membres de l’ex-pacte de Varsovie font bien sur partie d’un thème de collection. Le modèle roumain est celui qui a le plus de variantes de porte-fourreaux.

Copyright © 2019 Géraldbaios