Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Glaives

Glaive Modèle 1831 des troupes à pied

Modèle : glaive modèle 1831 des troupes à pied
Armement : arme de coté
Longueur : 640 mm
ø Douille : /
Valeur : €€€ €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le 12 mai 1831, le Comité d’infanterie annonce l’adoption de cette nouvelle arme, prenant pour modèle de fabrication le glaive modèle 1816 d’artillerie. Sa poignée massive de style Roman en laiton moulé à pommeau rond, comporte 26 cannelures et une croisière droite. Elle coiffe une lame droite à double tranchant en acier poli, en forme de langue de carpe. Son utilité première est d’être utilisé comme un outil tranchant en campagne, il peut aussi faire office de hache de campement, et de serpe pour couper le fourrage des chevaux. Le fourreau en cuir noirci comporte deux garnitures en laiton, une à l’extrémité, et l’autre avec cuvette de maintien, destinée à la fixation du porte-fourreau ne comportant pas de languette en cuir.

Il équipera entre autres les soldats de l’infanterie, ainsi que ceux de la légion étrangère jusque dans les années 1870. Un modèle 1842/52 suisse de pionnier à lame à dents de scie existe également, à ne surtout pas confondre.

Category Archives: Glaives

Glaive modèle 1878 de pionnier

glaive 1878 01

suisse glaive 002

suisse glaive 003

glaive 1878 02Année 1879suisse glaive 1878 02Année 1889suisse glaive 1878 04

Modèle : 1878 de pionnier
Armement : /
Longueur : 635  mm
Valeur : € 
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce glaive a été fabriqué en Suisse par (S.J.G. NEUHAUSEN) mais également en Allemagne, marquages (WEYERSBERG KIRSCHBAUM & C0 SOLINGEN) ou (GEBR WEYERSBERG SOLINGEN). La lame comporte une gouttière et 28 dents de scie, les plaquettes en cuir striés constituant la poignée sont maintenues par cinq rivets en laiton. Il est possible de le trouvé grâce à un porte-fourreau en cuir spécialement conçu associé avec une baïonnette modèle 1900 dite « de cycliste ».

Le fourreau utilisé pour ce modèle est toujours en cuir, il comporte deux  garnitures en laiton, une à l’extrémité, et l’autre avec cuvette de maintien, munie d’une languette en cuir destinée à la fixation du porte-fourreau.

Ce glaive a été utilisé par les sapeurs, et les troupes de forteresse, de télégraphiste et les pionniers de ballons. Un Sapeur, également appelé « Pioneer » ou ingénieur de combat, est un combattant ou soldat qui exécute une variété de fonctions de génie militaire tels que la construction de ponts, la pose ou le déminage, les démolitions, les défenses sur le terrain et la construction générale. La lame à dents de scie n’est pas destinée à infliger des blessures horribles, comme son apparence sombre le suggère. Elle a été conçue pour couper des arbustes, qui étaient à la fois sur la ligne de feu et utiles pour le camouflage de la future position de tir.

Category Archives: Glaives

Glaive modèle 1842/1852 de pionnier

suisse glaive 01

suisse glaive 02

suisse glaive 03

suisse glaive 04

suisse glaive 05

Modèle : 1842/52 de pionnier
Armement : arme de coté
Longueur : 670  mm
Valeur : €€€ €€€ €
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce glaive est étroitement calqué sur le modèle français d’artillerie 1831 à lame simple. Il a été fabriqué en Suisse par (S.J.G. NEUHAUSEN) mais également en Allemagne, marquages (FHÖSTER, SOLINGEN), (WESTER & Co SOLINGEN) ou (GEBR WEYERSBERG SOLINGEN). Sa poignée de style Roman, massive et lourde constituée d’une seule pièce en laiton nervurée à pommeau rond, comporte 26 cannelures et une croisière droite. Elle coiffe une lame plaine à 28 dents de scie, ne comportant pas de gouttière.

Le fourreau en cuir comporte deux garnitures en laiton, une à l’extrémité, et l’autre avec cuvette de maintien, munie d’une languette en cuir destinée à la fixation du porte-fourreau.

Ce glaive a été utilisé par les sapeurs, et les troupes de forteresse, de télégraphiste et les pionniers de ballons. Un Sapeur, également appelé « Pioneer » ou ingénieur de combat, est un combattant ou soldat qui exécute une variété de fonctions de génie militaire tels que la construction de ponts, la pose ou le déminage, les démolitions, les défenses sur le terrain et la construction générale. La lame à dents de scie n’est pas destinée à infliger des blessures horribles, comme son apparence sombre le suggère. Elle a été conçue pour couper des arbustes, qui étaient à la fois sur la ligne de feu et utiles pour le camouflage de la future position de tir.

Copyright © 2018 Géraldbaios