Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Amérique du Sud

Le Venezuela

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

All 1871Mauser Gewehr 71-84 (photo trouvée sur internet)

Les frères Mauser (Paul et Wilhelm) sont entrés dans l’histoire des armes à feu lorsque leur M1871 Mauser a été adopté par l’armée allemande (comme «Gewehr 71»). Il est devenu le premier fusil à verrou actionné manuellement à tirer une cartouche en laiton de poudre noire de calibre (11 x 60 mm R) normalisée nouvellement adoptée par l’armée allemande. Ce nouveau fusil mono coup pesait 4,5 kg et mesurait 1 350 mm.

Dès 1880, Paul Mauser travaille à la modernisation de son fusil pour le transformer en arme à répétition de même calibre. Cette modification voit le jour en 1884 dans sa forme définitive. Elle comporte un mécanisme de répétition inspiré du système autrichien Kropatschek, avec un magasin tubulaire de 8 coups disposé sous le canon. Le modèle 1871-1884 a servi dans la révolte des Boxers et a été utilisé comme un fusil de réserve par le « Landwhr garde de prisonniers » durant la Première Guerre Mondiale. Il a également été utilisé dans les colonies allemandes, et vendu à d’autres pays, avec une version notable le modèle turc 1887. L’armée vénézuélienne en a acquis 27 000 provenant des stocks de l’armée allemande en 1900.

mauser-fn-24Carabine FN Mauser 24/30 (photo trouvée sur internet)

Entre les deux Guerres Mondiales, l’Allemagne n’ayant plus le droit de produire d’armement, la FN belge de Herstal produit pour l’exportation pour plus de trente pays, une famille de fusils et carabines modèle 24 de type Mauser 98. Ces fusils et carabines furent exportés notamment en Amérique Du Sud, au Congo Belge, en Arabie, Estonie, Lettonie, Pays-Bas, etc …). A partir de mai 1940 la FN est contrainte de mettre sa production au service de l’Allemagne. Les armes sont alors réalisées suivant le standard K 98. A l’issue du conflit, la FN reprend sa production et réalise la carabine modèle 1946 en 30-06 (7,62 x 63 mm).

Safn 49 12

Le fusil semi-automatique FN SAFN-49 (semi-automatique Fabrique nationale) a été conçu par Dieudonné Saive, ingénieur en chef  de la FN (Fabrique Nationale de Herstal) dans les années 1930 juste avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Malheureusement pour Saive et la FN, l’Allemagne a occupé la Belgique en mai 1940. M. Saive a juré qu’il ne travaillerait jamais pour les nazis ou permettre à sa conception de tomber entre leurs mains. Il a fuit la Belgique pour aller en Angleterre, en prenant avec lui les plans de la conception du SAFN et plusieurs autres ingénieurs de la FN avec lui. Il est allé travailler dans le Small Arms Conception Unité Royal Ordnance Corp en améliorant la conception du SAFN. Quelques prototypes ont été faits, mais les demandes de production en temps de guerre ne permettaient pas le détournement des ressources à un projet non-testé. Vers la fin des années 1944, Saive et son équipe de conception sont retournés en Belgique libérée.
Durant ces années de guerre les usines de la FN  avaient été dépouillées par les Allemands, et bombardés à plusieurs reprises, beaucoup d’argent a été dépensé pour les remettre de nouveau opérationnelles. Le SAFN 49 étant né, la FN a commencé à le commercialiser dans le monde de l’après-guerre, mais à cette époque, il y avait des tonnes d’armement militaire en surplus en Europe et il était très difficile de trouver des acheteurs pour ce nouveau fusil. L’armée belge fut donc la première à l’acquérir brièvement à partir de 1951  jusqu’en 1956 (remplacé par le FAL) au nombre de 125 000 exemplaires, chambré pour la cartouche 30-06  (7,62 x 63 mm), sa fabrication pour l’export cessa en 1970.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle 1900, 1924.

Category Archives: Amérique du Sud

Baïonnette modèle 24 Long

Modèle 24 Long 01

Modèle 24 Long 02

 

Modèle : 1924 long
Armement : fusil modèle 24
Longueur : 515 mm
ø Douille : 15,5 mm
Valeur : €€€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes utilisées avec le FN Mauser belge 1924, et 24-30 ne possèdent aucun marquage sur la lame sauf un n° de série sur le talon.

B1172-4Diamètre interne de douille de 18 mm
Modèle :
 1924 long
Armement : fusil FN SAFN-49
Longueur : 515 mm
ø Douille : 18 mm
Valeur : €€€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Les baïonnettes utilisées pour le SAFN-49 (contrat vénézuélien 8 000 exemplaires) sont une modification du modèle 24, le diamètre interne initiale de la douille qui était de 15,5 mm sera modifié à 18 mm  pour pouvoir s’adapter au canon.

Category Archives: Amérique du Sud

Le Pérou

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

Mauser modèle 1909 de type 98

Le premier Mauser utilisé par l’armée du péruvienne est un modèle 1891 de type argentin, en calibre 7,65 x 53 mm. On le retrouve en version fusil, carabine, mousqueton. Il est complété en 1895 par un modèle de type espagnol.
Puis c’est au tour d’une arme de type Gewehr 98 de calibre identique au modèle 1891, d’être mise en service en 1910, (50 000 de ces armes seront produites entre 1910 et 1914).

Peruvian-20VZ32-201.jpgMauser VZ 24 export PérouPeruvian-20VZ32-203.jpgPhotos trouvées sur internet

Au début des années 1930, la Tchécoslovaquie a fourni une carabine modèle 1932 de type Mauser VZ24 de calibre 7,65 x 53 mm dont les garnitures sont tout à fait particulières et dont le guide lame chargeur est beaucoup plus haut qu’à l’accoutumée. Certaines de ces armes seront converties en calibre 30-06 dans les années cinquante.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle 1909, 1932.

Category Archives: Amérique du Sud

Baïonnette VZ 24 modèle 32

perou-mauser-001-copie-1.jpg

perou-mauser-002.jpgPlaquettes maintenues par vis ou rivetsperou-mauser-003.jpg

 

Modèle : 1932 export Pérou
Armement : fusil Mauser VZ24
Longueur : 429 mm
ø Douille : 15,5 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques : 
Cette baïonnette a été produite à 5 000 exemplaires en Tchécoslovaquie pour le Pérou en 1932 pour équiper les Mauser VZ 24. Elle possède une lame sans aucuns marquages dont le tranchant est tourné dans le sens ordinaire, l’épaisseur de la bague et de la croisière est beaucoup plus fine que celles d’une baïonnette VZ24 standard.

Category Archives: Amérique du Sud

Baïonnette modèle 1909

perou-mauser-01

perou-mauser-02N° de série spécifique au Pérouperou-mauser-03

perou-mauser-05

perou-mauser-04

perou-1909Poinçon d’appartenance au Pérouperou-mauser-06

perou-mauser-07

perou-mauser-08

Modèle : 1909
Armement : fusil Mauser modèle 1909 péruvien
Longueur : 656 mm
ø de la douille : /
Valeur : €€€ €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes d’une finition irréprochable, fabriquées au nombre de 50 000 exemplaires entre 1910 et 1914 sont dépourvues de tous poinçons de contrôle de réception allemands, toutes portent un numéro de série sur la croisière. Elles présentent de très fortes similitudes avec le modèle 1898  allemand mais les dimensions de leurs lames (longueur, largeur, épaisseur) ne sont pas tout à fait identiques à celui-ci, cotes légèrements supérieures. Trois constructeurs allemands ont fabriqué ce modèle : E & F Hoster à Solingen, P.D. Lunescholoss, et Simson & C°.

Category Archives: Amérique du Sud

Le Guatemala

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

OLYMPUS DIGITAL CAMERAFusil d’assaut CETME modèle CEspagne cetmeFusil d’assaut CETME modèle B (photos trouvées sur internet)

Le nom CETME est un acronyme pour Centro de Estudios Técnicos de Materiales Especiales, (Centre d’Etudes Techniques de Matériels Spéciaux), un établissement gouvernemental de développement et de désign espagnol situé à Madrid. Le fusil CETME, qui a été initialement mis à l’essai avec d’autres calibres, mais finalement chambré au calibre (7,62 x 51 mm OTAN), a été conçu principalement par l’ingénieur allemand, Ludwig Vorgrimmler, qui a basé son modèle à la fin de la Seconde Guerre mondiale sur le fusil d’assaut prototype allemand, (STG45). Le Sturmgewehr 45 était un prototype de fusil d’assaut développé par Mauser pour la Wehrmacht à la fin de la seconde Guerre Mondiale, utilisant un mécanisme à action retardée.

Fabriqué en Espagne à partir de 1957, le CETME a servi de modèle pour la série de fusil de combat G3 allemande Heckler & Koch. Le CETME offre un fonctionnement blowback, qu’il partage avec beaucoup d’armes allemandes. Blowback est un système d’exploitation pour l’auto-chargement des armes à feu qui obtient l’énergie du mouvement du boîtier de la cartouche lorsqu’il est poussé vers l’arrière par l’ expansion des gaz créés par l’allumage de la charge propulsive.

Le fusil CETME a été fabriqué en trois modèles, A, B et C.

En 1958 CETME introduit un design légèrement amélioré du modèle A, connu sous le nom de modèle B ou model 58. Ce fusil a été conçu pour tirer de la munition  (7,62 x 51 mm) à charges réduites, mais il pouvait aussi tirer de la munition (7,62 mm) standard de l’OTAN,

Le 28 Avril 1964, le modèle C est officiellement adopté par l’armée espagnole, la Marine et la Force aérienne. Ce fusil était destiné à tirer qu’une seule munition  (7,62 x 51 mm OTAN) de pleine puissance. Ses principales améliorations ont été le remplacement du garde-main en acier par du bois (plus léger), système de visée amélioré, suppression du bipied fixe (détachables séparées) et le plus important, modification de la chambre cannelée pour améliorer l’extraction des cartouches dans un environnement aux conditions rudes. La production du modèle C a cessé en 1976, et dans les années 1980, il avait été progressivement remplacé par son dérivé le fusil d’assaut  CETME Modèle l de calibre (5,56 x 45 mm).

AR 1O 1

armalite ar10 2

AR10_BayonetPhotos x 3 trouvées sur internet

Calibre : 7,62mm OTAN (7,62 x 51 mm)
Action : gaz exploité, verrou rotatif
Longueur : 1016 mm
Longueur du canon : 508 mm
Poids : 4,31 kg à vide, sans chargeur
Chargeur : 20 coups
Cadence de tir : 700 coups par minute (version militaire d’origine)

Conçu par Eugene Stoner à la division Armalite du Fairchild Engine et Airplane CorpProduit (USA), mais aussi aux Pays-Bas, le fusil d’assaut AR-10 fut l’une des premières armes de ce type à utiliser de l’aluminium dans sa fabrication. C’est le prédécesseur direct du US M16 sur le plan ergonomique et mécanique.

Au début de l’année 1957, trois prototypes successifs avaient été construits, testés et améliorés, du point de vu technique il était tout a fait concevable et possible de trouver un centre de production pour gérer les quantités de fabrication proposées. Partenaire d’Armalite-Fairchild, Richard Boutelle a utilisé sa piste à l’intérieur du gouvernement néerlandais pour obtenir un accord avec l’entreprise appartenant au gouvernement d’Artillerie-Inrichtingen, afin d’investir et produire ces nouveaux fusils pour la vente sur le marché mondial. Malheureusement, il y avait des retards de production importants en raison des problèmes de conversion au dossier technique de la norme US « pouces » à la norme de dimensions européennes « métriques ». Pour cette raison, seulement 3 000 à 4 000 fusils au total ont été effectivement produits, répartis entre le Guatemala, le Soudan et le Portugal. De gros contrats, avec plusieurs grosses commandes prévisionnelles ont été perdues suite à l’apparition de la carabine belge FN-FAL. Dans les années 1960, lorsque l’armée néerlandaise a décidé d »acheter le FN-FAL, Armalite a révoqué son permis néerlandais et  revendu ses brevets à la firme Colt américaine.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle CETME, AR 10.

Category Archives: Amérique du Sud

Baïonnette modèle 1900

venezuela-01

venezela-02

venezuela-03La rainure du pommeau en forme de T ne s’adapte qu’au Mauser modèle 1871/84vene-1900

1900-veneModèle sans crochet

Modèle : Mauser 1900
Armement : M1871 Mauser export Vénézuela
Longueur : 425 mm
ø douille : 17,50 mm
Valeur :€€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes inspirées du modèle 1889 belge ont été très probablement fabriquées en Belgique, leur finition est tout à fait remarquable, certaines ont eut le crochet abrasé car inutile. La rainure au pommeau de la poignée est en forme de T, les plaquettes sont maintenues à la soie par vis à tète à deux trous et écrous, toutes les parties métalliques sont polies brillant.

Category Archives: Amérique du Sud

La Colombie

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

Category Archives: Amérique du Sud

Le Chili

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

1895-mauser-chilien

1895-mauser-rifle-8Photos trouvées sur internet

D’abord fourni par Ludwig Loewe & Co pendant 1895-1896 puis plus tard par DWM (1897-1900), Plus de 80 000 fusils Mauser Modèle 1895 de type espagnol calibre (7 x 57 mm) et 30 000 carabines ont été expédiés et déployés à l’armée chilienne.

Chilean Steyr Model 1912Photo trouvée sur internet

Tous les fusils d’infanterie et carabines pour les troupes montées ou motorisées, ont été fabriqués par Waffenfabriks Society à Vienne et Deutsche Waffen-Und Munitionsfabriken (DWM) en Allemagne. Ces fusils de type 98, fabriqués au nombre de 38 000 exemplaires étaient à l’origine chambrés en 7 x 57 mm Mauser, mais quand le Chili a adopté la munition (7,62 x 51 mm OTAN) dans les années 50, ils ont été re-canonés en 7,62 mm et conservés comme réserve de guerre.

Le Mexique, la Colombie et le Chili avaient signé un contrat avec la  Waffenfabriks Society de Steyr pour une commande de fusils Mauser modèle 1912. L’usine travaillait encore à la fin du mois de juillet 1914, pour remplir ce contrat. Une fois la première Guerre Mondiale officiellement déclarée, quelques uns de ces fusils (encore, non livrés) ont été utilisés par les troupes austro-hongroises, ces fusils n’étaient utilisés que comme armement secondaire, 60 000 fusils rebaptisés modèle 1914’s et baïonnettes furent réquisitionnées par les troupes autrichiennes de volontaires sur le front alpin.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle 1895, 1912.

Category Archives: Amérique du Sud

madsen fusilPhoto trouvée sur internet

Calibre : 30-06 (7,62 x 63 mm), mais aussi disponible dans tous les calibres de carabine contemporaine entre 6,5 et 8 mm
Action : commande manuelle, à verrou rotatif
Longueur totale : 1080 mm
Longueur du canon : 595 mm
Poids : 3,65 kg à vide
Capacité du chargeur : 5 cartouches

Le Madsen « Fusil militaire léger » modèle 47 a été le dernier fusil militaire d’infanterie à verrou à être fabriqué par Dansk Industrie Sindikat « Madsen » AS. Il est un peu difficile de comprendre l’idée de Madsen sur la conception de ce fusil à la fin des années 1940. Il était disponible à la vente en 1951, évidemment commercialisé aux pays d’Amérique du Sud et en Asie dont les ressources financières limitées les empêchaient de s’équiper de fusil semi-automatique. Le Madsen était déjà obsolète quand il a été frappé sur la planche à dessin, et après la seconde Guerre Mondiale, il y avait une quantité en surplus de fusils à verrou disponible pour rivaliser avec lui sur son prix d’achat.

En 1958, la marine colombienne a commandé à Madsen des fusils de calibre 30-06 US, mais il semble que la durée de vie de ces fusils fut assez courte, et la plupart ont été rapidement vendus comme surplus. La production totale du fusil modèle 1947 Madsen est estimée à environ 5 à 6 000 exemplaires.

madsen_1953_mk2

Photo trouvée sur internet PM Madsen modèle 1953 Mark II

Les pistolets mitrailleurs Madsen M46/M50/M53/Mk2 furent largement diffusés en Asie et en Amérique latine entre 1950 et 1970. Ce sont des armes simples dont la carcasse se compose de deux coques reliée par la crosse repliable et à l’avant par le bouchon creux de maintien du canon. Le levier de sûreté est situé en arrière du couloir de chargeur.

Copyright © 2018 Géraldbaios