Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

admin

La République démocratique allemande (RDA), également appelée Allemagne de l’Est, est un ancien état communiste européen qui a existé durant la seconde moitié du 20ième siècle. La RDA a été créée le 7 octobre 1949 par les communistes allemands alliés de l’URSS à partir de la zone d’occupation soviétique en Allemagne que l’armée rouge occupait, en réponse à la transformation de la tri-zone en République fédérale d’Allemagne par les puissances occupantes occidentales. Berlin-est, le secteur soviétique de la ville, en était la capitale.

La RDA faisait partie des régimes dits de « démocratie populaire » politiquement affiliés à l’URSS au sein du bloc de l’Est, même si dans les faits, le régime fonctionne comme une dictature. À compter de 1961, pour arrêter la fuite vers l’ouest des citoyens est-allemands, l’enclave occidentale de Berlin ouest est séparée de Berlin-Est et du reste de la RDA, par le mur de Berlin, qui devient l’un des plus célèbres symboles du « rideau de fer ». L’effondrement du bloc communiste en Europe de l’Est entraîne la disparition de la République démocratique allemande, qui est absorbée par la République fédérale le 3 octobre 1990, soit presque 41 ans jour pour jour après sa fondation, aboutissement du processus de réunification formant ainsi une Allemagne unifiée.

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

mpi-k-ak-rdaEn 1958, la RDA a acquis une licence pour fabriquer le MPi-K Mashinenpistole-Kalaschnikow et MPi-Km (version para). La production de ce modèle de type AK-47 de calibre 7,62 x 39 mm, a été lancée par l’entreprise nationale VEB Fahrzeug und Waffenfabrik «Ernst Thalmann» à Suhl. Le contrôle de la qualité des premières pièces produites à partir de 1958 était un grave problème, à cause des nombreux employés non qualifiés qui ne disposaient pas d’expérience en usine ; en 1960, l’entreprise employait 822 travailleurs. Le taux des pièces défectueuses se situait entre 27 et 49 %. Dans un effort pour améliorer la qualité, la société a adopté une politique drastique déclarant que les travailleurs ne recevraient pas la totalité de leur salaire si les pièces qu’ils produisaient ne passaient pas un contrôle de qualité rigide. Si des pièces défectueuses étaient rejetées, la valeur de ces pièces serait déduite de leur salaire. Ce plan d’incitation a été rude, mais efficace, car la qualité fut améliorée de façon spectaculaire à la fin de l’année 1961.

En 1961, la production d’une version modifiée du fusil AKM de calibre 7,62 x 39 mm commence. Cette version à crosse fixe, marquée  MPi-hp, différait du modèle soviétique que par le type de commutateur de feu (Dsur E). En 1972, la production d’une version modernisée L’MPi KM-72 avec crosse et garde main en plastique débute. L’MPi-KMS Mashinenpistole-Kalaschnikow mit Stütze est une copie exacte de l`AKS soviétiques avec crosse métallique pliante.

En 1982 la RDA a été autorisée à produire sous licence le fusil d’assaut  MPi AK-74N / MPi-AKS-74n (version para) de calibre 5,45 x 39 mm. Une version à canon plus court fut également produite à partir de 1985, nommée MPi AK-74NK /  le MPi AKS-74 étant destiné aux équipages de véhicules blindés, officiers de parachutistes, usages spéciaux, etc.

En 1990, après la réunification de l’Allemagne la production de tous ces modèles cesse, beaucoup de ces armes seront mises aux rebuts ou vendues à la Turquie, aux pays d’Afrique centrale etc.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle AK47, 6×3 (AKM Type I), 6×4 (AKM Type II).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2018 Géraldbaios