Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Baïonnette n°1 MKI OWEN

admin

Australie OWEN 01 Australie OWEN 04Coté gauche de la lame 
Australie OWEN 02
Coté droit de la lameAustralie OWEN 03
Australie OWEN 05Australie OWEN 06Porte-fourreau de fabrication australienne, type P 1937 sans marquages, de couleur jaunâtre.
Australie OWEN 07
Porte-fourreau de fabrication australienne type P 1937, marquages  C.G.C.F. 1967 (Commonwealt Govt Clothing Factory)

Modèle : N°1 MKI OWEN
Armement : PM Owen gun MKI 1943
Longueur : 378 mm
ø de la douille : 16,5 mm
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Lorsque la mitraillette Australianicon Owen a été mise en service en 1941, elle n’était pas équipée de dispositif pour recevoir une baïonnette. En 1944, il a été décidé d’ajouter un support approprié pour pouvoir monter une baïonnette.

En 1944, la baïonnette choisie pour être utilisée avec le pistolet mitrailleur était une version raccourcie de la baïonnette standard modèle 1907, ou n° 1 Mark I. Les exigences spéciales de la guerre dans la jungle avaient conduit à la recherche d’armes et d’équipements adaptés aux conditions très difficiles qu’elle comportait. Dans le but d’alléger la charge du soldat, un fusil plus court et plus léger était jugé souhaitable.

En 1944, l’Australie produisit 100 fusils éclaircis et allégés no 1 à la Lithgow Small Arms Factory, ainsi que 100 courtes baïonnettes. Le fusil n’a pas été adopté pour l’utilisation, mais c’est cette baïonnette qui a été choisie pour être adaptée à la mitraillette Owen.

Il fut officiellement approuvé le 31 juillet 1944 et scellé le 16 août 1944. La baïonnette fut désignée sous le nom de Bayonet Sub-Machine Gun (Aust.) No.1 Mk.I. La seule différence entre ce nouveau modèle et le modèle 1907 est la nouvelle lame de 25,5 cm, avec une gouttière de 14 cm de long.

Un deuxième modèle a également été approuvé et scellé aux mêmes dates, étant désigné sous le nom de Bayonet Sub-Machine Gun (Aust.) No.1 Mk II. A l’origine, cette conception devait avoir une nouvelle lame de 20 cm, mais tous les modèles connus sont faits avec lame de 43 cm de baïonnettes modèle 1907 raccourcies. La lame ainsi modifiée, du fait de la gouttière longue s’amincit à son extrémité en la fragilisant. Le 13 avril 1945, il a été décidé d’adopter officiellement le modèle No.1 Mk.I.

La production de mitraillettes d’Owen a cessé en septembre 1944, sur les 45 000 exemplaires produits très peu était équipé du support à baïonnette. Les canons ont commencé à en être équipés à partir de 1945, la plupart des Owens les ont reçus quand ils ont été réparés en usine (F.T.R.) pendant la période 1946-1950 et 1955. Le compensateur de la bouche de l’Owen et le porte baïonnette du fusil SMLE étant identique, les baïonnettes étaient donc interchangeables entre les deux armes. Pendant la guerre de guerre de Corée, la baïonnette la plus courte était connue sous le nom de baïonnette universelle et était aussi utilisée pour le fusil SMLE qui a été retiré du service de première ligne qu’à partir de 1966.

Au cours de 1944-45, toutes les baïonnettes No.1 Mk.I. et MK.II. ont été fabriquées à l’Orange Rifle Factory n°3 (OA).

Sur le côté droit de la lame du modèle No.1 Mk.I. on peut lire les marquages suivants : la marque de cintrage « X ». « OA » et une large flèche, la marque d’acceptation du gouvernement. Sur le coté gauche : MA /1907/1, la référence du modèle de la baïonnette Lithgow P-1907 (No 1) sur laquelle il est basé, et la date (mois, année). Les plaquettes de poignée sont estampillées « SLAZ », et l’année de fabrication. Ceci est synonyme de Slazengers (Australie) Pty. Ltd Sydney, la société qui a fabriqué les boiseries.

Au début des années 1950, quand on craignait que le conflit coréen ne se répande, la production recommençait, cette fois à la Lithgow Small Arms Factory (MA).

Sur le coté droit de la lame on peut lire les marquages suivants : la marque de cintrage « X ». MA 53, ou « MA » seul. Quelle que soit l’année de fabrication de la baïonnette, 1952, 53, 54 toutes sont estampillées MA 53. Sur le coté gauche : la flèche d’acceptation, et uniquement l’année de fabrication. les plaquettes de poignée sont marquées « SLAZ » et le pommeau est marqué « MA » ou « OA » si celui-ci avait été fabriqué à Orange, à une date ultérieure.

Le fourreau fourni avec la baïonnette est le même que le fourreau modèle 1907 standard, à l’exception d’un corps en cuir plus court. La chape et l’extrémité sont marqués « OA » ou « MA » selon le fabricant. Le cuir est estampillé «MANGROVITE» suivi de l’années de fabrication. Le cuir a été fourni par la société Mangrovite Belting Pty. Ltd., J. Ludowici Ltd, Sydney.

Les dossiers montrent que 19 000 exemplaires avaient été fabriqués le 16 avril 1945. Au total, 34 662 carabines Owen Machine étaient des FTRd (modifiées), on suppose donc qu’au moins autant de baïonnettes ont été produites.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 Géraldbaios