Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Baïonnette modèle 1962

admin

modèle 62 01

Ci dessus, deux modèles produits par E & F Hörster pour le Danemark : le modèle A possède un mécanisme de levier verrouillage de type US M5 (ressort court visible, presque perpendiculaire à la soie), le modèle B un mécanisme de type US M5 A1 (ressort long, non visible).

modèle 62 05

modèle 62 04

modèle 62 02Casque modèle 48 pratiquement identique au modèle US, utilisé par l’armée danoise

Modèle : 1962
Armement : fusil M1 Garand, désigné Gevær modèle 50
Longueur : 290 mm
Valeur :  €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette, d’une finition très soignée adoptée par le Danemark en 1962, est une copie de la baïonnette US M5 . Bien qu’il soit possible de le monter sur un fusil GM50, ce modèle a plus été utilisé comme poignard de combat par le personnel non équipé de fusil. Voici la description de l’armée danoise d’avril 1962« knifebayonet court d’origine américaine pour une utilisation dans le combat rapproché, peut être monté sur le 7,62 mm GM / 50 (Garand) ».

Trois variantes de production, toutes fabriquées en Allemagne existent :

Une rare production très précoce produite par E & F Hörster, (sans aucuns marquages) avec verrouillage de type US M5.

Une production dite précoce produite par E & F Hörster, (marquages sur le pommeau HTK M/62), pas de marquages sur la croisière avec verrouillage identique au modèle US M5 A1.

Une dernière production, simplifiée produite par Carl Eickhorn Waffenfabrik (marquage sur le pommeau lisse HMAK M/62) et sur la croisière (USM5A1). Les plaquettes de ce modèle sont fixées par deux vis à tête cruciforme et écrous.

Le Danemark a importé 32 300 exemplaires de ces modèles.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1, pourvu de deux crochets de suspension latéraux spécifique au Danemark. Il se compose d’un corps en simili-bois plastique de type scandinave de couleur, sans renfort à l’extrémité. La chape en tôle d’acier phosphaté, est maintenue sur le corps par sertissage. Elle porte sur sa face avant, les lettres HTK, abréviation de Haerens TEKNISKE Korps (Corps technique de l’armée), ce marquage a été utilisé entre 1960-69. Cette chape est équipée à l’arrière d’une cornière en tôle d’acier en forme de L. La cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Parmi tous les modèles clones de la baïonnette US M5, ce modèle de bonne qualité, actuellement encore facile à trouver pour un prix d’achat raisonnable, possède un attrait pour tous les collectionneurs de baïonnettes US M5 ou autres. Les trois variantes sont toutes intéressantes car très peu courantes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2018 Géraldbaios