Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Baïonnette modèle CETME L

admin

CETEME L 01

CETEME L 02N° de série et poinçon de l’arsenal National de ToledoCETEME L 03Epée (armée de terre)CETEME L 04

Modèle : CETME L
Armement : fusil CETME Modèle L
Fixation : au dessus du canon
Longueur : 355 mm
Poids : 410 g
ø de la douille : 22 mm
Valeur :  €€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
CETME est l’acronyme de Centro de Estudios Técnicos de Materiales Especiales (Centre d’Études Techniques des Matériaux Spéciaux). CETME était l’établissement de conception et de développement de gouvernement espagnol où le concepteur allemand, Ludwig Vorgrimler, a modifié le fusil d’assaut allemand StG45 (M) pour créer le CETME.

Ce modèle, le tout dernier produit par l’arsenal National de TOLEDO (100 000 ex de 1984 à 2000) est de fabrication assez robuste. La lame de type M4, mais pas aussi effilée comporte un numéro de série et le poinçon de l’arsenal de TOLEDO d’un coté, et de l’autre dans ce cas une épée (armée de terre). Il existe une autre version, destinées à la marine qui est surtout différente au niveau de la fixation par un seul rivet creux, du pommeau et de la bague à la soie.
Le système de fixation de la baïonnette au canon qui s’effectue grâce au bouton poussoir est spécifique à ce modèle. Le tenon du porte-baïonnette pénètre à l’intérieur d’une rainure verticale au pommeau qui comporte une partie mobile avec ressort de rappel, cette partie mobile est destinée à éviter l’intrusion des déchets. La poignée monobloc ronde en plastique vert comporte onze rainures. Toutes les parties métalliques de la baïonnette sont peintes en noir.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est pourvu du double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps en plastique épais moulé vert, avec un trou à l’extrémité pour le passage du lacet. Un dispositif de verrouillage interne par ressort, permet de bloquer correctement la baïonnette dans le fourreau. La chape en tôle d’acier phosphatée, est équipée à l’arrière d’une cornière en acier en forme de L. Cette cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Période d’utilisation :
Très courte, le modèle L du fusil CETME n’était pas apprécié et son rendement aurait été médiocre pendant la guerre du golfe Persique de 1990 à 1991. Les tentatives faites après la guerre pour réduire les coûts de production ont exacerbé les problèmes du fusil, ce qui a conduit à l’adoption du fusil Heckler & Koch G36 en 1999 et à la retraite éventuelle du CETME Model L.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Longtemps resté pratiquement introuvable, ce modèle qui a fait son apparition dans les surplus est idéale pour débuter une collection.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 Géraldbaios