Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Couteau-baïonnette modèle 1962

finlande mle 1962 01finlande M62 01

Longueur : 265 mm
Poids : 175 g

Armement : fusil RK 62

Valeur : €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques : 
Ce rare couteau-baïonnette fabriqué dans les années 1970, le dernier à avoir été conçu en Finlande est fortement inspiré du M-VZ58 tchèque, la soie et la lame sont forgées d’une seule pièce. Ce couteau-baïonnette a la particularité de posséder une lame fortement aiguisée, qui lors d’une manipulation précipitée a certainement dû causer quelques blessures par coupures superficielles ou profondes.

finlande mle 1962 02

La poignée monobloc en nylon moulé, munie de treize nervures proéminentes est fixée à la soie par trois rivets creux en laiton. Le bouton de verrouillage proéminent situé à gauche actionne un verrou à rappel par ressort interne. Elle peut comporter sur la droite l’inscription « Fiskars », Fiskars Corporation étant une marque très connue d’outils de jardin, ciseaux et autres, ou « Hackman », à une époque où ces deux sociétés étaient distinctes. Certains modèles sont dépourvus de marquage, car par la suite les sociétés Fiskars et Hackman se sont réunifiées pour fabriquer ce modèle.

La lame de style Bowieà simple tranchant, de qualité de fabrication exceptionnelle ne comporte aucun marquage, sa finition est phosphatée.

Le fourreau dont il existe plusieurs variantes en cuir ou en nylon est fermé par points de couture ou par rivets. Le maintien du couteau-baïonnette est assuré grâce au bouton poussoir qui une fois libéré se bloque à l’intérieur. 

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce très rare modèle est pratiquement introuvable, à ne pas laisser passer.

Dernière mise à jours le 30/04/20.

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Baïonnette modèle 1967 G3 (premier contrat)

Longueur : 337 mm
ø interne de la douille : 22 mm
ø externe du tenon : 10 mm
Poids : 360 g

Armement : Gevaer M/66 de type Heckler & Koch G3
Fixation : au dessus du canon

Valeur : €€€ €
Raretéche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette a été construite pour le Danemark à partir de 1967 par la Waffenfabrik AG Carl Eickhorn qui a fait faillite en 1976. Cette usine fabriquait également des baïonnettes pour certains pays membres de l’OTAN qui pouvaient s’adapter à différents types d’armes.

Voir (Baïonnette modèle G3) dispositif de fixation à l’arme.

G3 03

La poignée ronde monobloc en plastique de couleur noire comporte six rainures, elle intègre près de la douille une protection anti-chaleur en tôle de (15×23 mm). Le marquage, HMAK sous couronne sur le méplat de la base de la poignée, est une abréviation deHærens Materiel Kommando (Army Materiel Command), ce marquage a été utilisé à partir de 1969.

Le pommeau est en acier, par rapport à la bague, (vue arrière) le crochet intégré au tenon de verrouillage se situe à environ 2 heures.

La croisière est munie de deux encoches (inutiles dans ce cas) destinées à bloquer le crochet du ressort plat situé à l’arrière du fourreau d’origine allemand.

La lame de finition polie brillant, est droite à double tranchant symétriques, séparés par une arête centrale sur chaque faces. L’acier de très haute qualité, utilisé pour la réaliser lui permet d’être très effilée, sans compromettre sa résistance à la torsion.

G3 02 03

Le fourreau pourvu du double crochet de type US, est un modèle de type M8 A1, avec corps en simili-bois.

La chape avec ressort interne en tôle d’acier phosphatée est fixée sur le corps par sertissage sur les côtés, elle porte sur la face avant l’inscription : U.S.M8AI MADE IN W-GERMANY (avec 2 points entre les lettres U,S et M) A l’arrière de cette chape, une cornière en forme de L sert d’appui à la suspension en coton tissé (webbing), qui est maintenue par deux rivets emboutis. La sangle utilisée pour le maintien de la baïonnette est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension, elle se verrouille grâce à un bouton pression.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Parmi les divers modèles de G3, ce très rare et atypique modèle scandinave d’une finition remarquable possède un attrait pour une collection.

Dernière mise à jour le 22/07/20.

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Baïonnette G3 1975 (second contrat)

Longueur : 310 mm
ø interne de la douille : 22 mm
ø externe du tenon : 10 mm
Poids : 265 g

Armement : Gevaer M/75 de type Heckler & Koch G3
Fixation : au dessus du canon

Valeur : €€€ 
Raretéche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce modèle fabriqué par (AES) a été utilisé par les forces armées danoises, il est entré en service à la fin des années 1970, avec le fusil H & K G3A5. 

L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine a fabriqué des baïonnettes pour les pays de l’OTAN qui pouvaient s’adapter à différents types d’armes.

G3 02G3 03Marquages : HMAK sous couronne Hærens Materiel Kommand (Army Materiel Command) 

La poignée ronde monobloc en plastique de couleur noire comporte sept rainures, elle intègre près de la douille une protection anti-chaleur en tôle de (15×23 mm).

Le pommeau en plastique fait partie de la poignée, par rapport à la bague, (vue arrière) le crochet intégré au tenon de verrouillage se situe à environ 3 heures.

La croisière ainsi que la bague de ce modèle sont spécifiques au niveau de l’épaisseur. La poignée près de la croisière est munie de deux petites encoches destinées à bloquer le crochet du ressort plat situé à l’arrière du fourreau d’origine allemand.

La lame de type US M4 ne comporte aucun marquage.

Le fourreau pourvu du double crochet de type US, est constitué d’un corps de forme angulaire en plastique moulé noir, le trou destiné à évacuer l’eau débouche directement sur celui utilisé pour le passage du lacet de maintien. La chape en tôle d’acier, est maintenue au corps par emboutissage. Un dispositif de verrouillage extérieur (ressort à lame muni d’un crochet plié) à l’arrière, permet de bloquer correctement la baïonnette dans le fourreau. A l’arrière de la chape, une cornière en forme de L sert d’appui à la suspension en coton tissé (webbing), qui est maintenue par deux rivets emboutis. La sangle utilisée pour le maintien de la baïonnette est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension, elle se verrouille grâce à un bouton pression.

Dernière mise à jour le 15/08/20.

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Baïonnette modèle 1962

Baïonnette et casque danois modèle 48/78 

Longueur : 290 mm

Armement : fusil M1 Garand, désigné Gevær modèle 50

Valeur :  €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette, d’une finition très soignée adoptée par le Danemark en 1962, est une copie de la baïonnette US M5. Bien qu’il soit possible de le monter sur un fusil GM50, ce modèle a plus été utilisé comme poignard de combat par le personnel non équipé de fusil. Voici la description de l’armée danoise d’avril 1962« knifebayonet court d’origine américaine pour une utilisation dans le combat rapproché, peut être monté sur le 7,62 mm GM / 50 (Garand) ».

Trois variantes de production, toutes fabriquées en Allemagne existent :

Une rare production très précoce produite par E & F Hörster, (sans aucuns marquages) avec verrouillage de type US M5.

modèle 62 05

Une production dite précoce également produite par E & F Hörster, (marquages sur le pommeau HTK M/62), absence de marquages sur la croisière avec verrouillage identique au modèle US M5 A1.

Une dernière production, simplifiée produite par Carl Eickhorn Waffenfabrik (marquage sur le pommeau lisse HMAK M/62) et sur la croisière (USM5A1). Les plaquettes de cette variante sont fixées entre elles par vis à tête cruciforme et écrous.

Le Danemark a importé 32 300 exemplaires de ces modèles.

Le fourreau utilisé pour les baïonnettes de première génération est un modèle de type M8 A1, pourvu de deux crochets de suspension latéraux spécifique au Danemark. Il se compose d’un corps en simili-bois plastique de type scandinave, sans renfort à l’extrémité. La chape en tôle d’acier phosphaté, est maintenue sur le corps par sertissage. Elle porte sur la face avant, les lettres HTK, abréviation de Haerens TEKNISKE Korps (Corps technique de l’armée), ce marquage a été utilisé entre 1960-69. Cette chape est équipée à l’arrière d’une cornière en tôle d’acier en forme de L. La cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Fiche technique

Ci dessus, deux variantes produites par E & F Hörster pour le Danemark : la variante A, est dotée d’un mécanisme de levier de verrouillage de type US M5 (ressort court visible, presque perpendiculaire à la soie), la variante B, un mécanisme de type US M5 A1 (ressort long, non visible).

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Parmi tous les clones de la baïonnette US M5, le M-62, encore facile à se procurer pour un prix d’achat raisonnable, possède un attrait pour tous les collectionneurs de baïonnettes de type US M5. Les trois variantes sont toutes intéressantes.

Dernière mise à jour le 09/02/21.

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Baïonnette US M1 (modèle 55)

danemark compoIci présenté deux baïonnettes M1 Garand : une de fabrication US et l’autre de fabrication allemande, avec casque danois modèle 48 de type M1 

Armement : fusil M1 Garand, désigné Gevær modèle 50
Longueur : 370 mm
ø interne de la douille : 15,8 mm
Valeur : €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Les danois en adoptant le fusil Garand M1 en 1950 et sa baïonnette leur ont donné la désignation modèle 50. Les baïonnettes utilisées avec ce fusil peuvent être de fabrication US de type M1, (1905, 1905-42 raccourcies), ou par la suite allemande.

M1 02

Il est fort probable que les copies danoises de la baïonnette US M1 faites neuves ont été réalisées en RFA (probablement par E & F Hörster). Le marquage sur la lame FKF est une abréviation de FÖRSVARETS Krigsmateriel Forvaltning (Defense War Materiel Administration), et 1955 (modèle). Ces baïonnettes ont été utilisées et fabriquées jusqu’à la fin des années 60, elles seront progressivement remplacées par le modèle 62.

M1 03Porte-fourreau en toile pour adapter la fixation de type US au ceinturon danoisM1 01

Le fourreau danois est une copie du fourreau US M7, mais le corps en simili-bois plastique est de composition différente, plusieurs types de marquages toujours sous couronne sur l’avant de la chape existent.

  1. VAR – Vaabenarsenalet (Arsenal d’armes)
  2. FKF (avec date 1955 ou sans) – Forsvarets Krigsmaterial Forvaltning (Defense War- Material Administration) utilisé avant 1960.
  3. HTK – Hærens Tekniske Korps (Corps technique de l’armée) utilisé de 1960 à 1969.
  4. HMAK – Hærens Materiel Kommand (Army Materiel Command) utilisation postérieure à 1969.

M1 04

Le porte-fourreau en toile, pourvu de deux crochets de suspension latéraux est spécifique au Danemark.

Période d’utilisation :
Cette baïonnette a été utilisée à partir des années 50 et progressivement remplacée au début des années 60 par le modèle 62.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Parmi les modèles clones de la baïonnette US M1, ce modèle est devenu très difficile à trouver. Pour tous les collectionneurs du modèle US M1 ou autres, le modèle danois du fait de sa rareté possède un attrait.

Dernière mise à jour le 12/08/20.

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Baïonnette modèle 1915

DSCF2738

Longueur : 559 mm
ø interne de la douille : 14,4 mm

Armement : système Krag-Jorgensen M-1889 et 1889-24, Krag-Jørgensen 1894

Valeur : €€€ €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes construites en acier d’une seule pièce ont été adoptées à partir de 1915 (longueur de la lame portée à 45 cm)  en remplacement du modèle 1889, car la longueur de la lame était jugée trop courte. Bien que le Danemark soit resté neutre durant toute la Première Guerre mondiale, cette modification avait été décidée en cas de conflit pour pouvoir retirer plus facilement la lame du corps de l’ennemi.

En raison de l’économie et des priorités de la Première Guerre mondiale, une tentative de remplacer toutes les baïonnettes-couteau M-1889 par une baïonnette à lame plus longue de 23 cm a échoué.

DSCF2744L’arrière du pommeau porte généralement un marquage régimentaireDSCF2749

La Poignée atypique de ce modèle est très courte (très peu fonctionnelle), elle est munie de plaquettes maintenues entre elles par rivets en laiton soigneusement abrasés. Les croisières sont marquées : « Hærens Tøjhus », « Hærens Rustkammer » ou « HV », certaines ne portent aucun nom de fabricant. Les baïonnettes sans nom sont pour la plupart fabriquées durant la période 1915-1917 (n° de série environ 94 xxx à 111 xxx). La finition d’ensemble de la baïonnette peut être le plus souvent polie brillant, bronzée, ou chromée.

DSCF2745DSCF2755

La lame en forme de T est munie de deux gouttières sur chaque face, dont il existe deux variantes (arrondie ou carrée).

La chape dépourvue de ressort interne comporte un sytème de verrouillage à crochet

Le fourreau en cuir noir ou brun est pourvu de garnitures en acier du même type que le M-1889.

Remarques perso :
Merci à Daniel pour certaines photos car je ne possède pas ce modèle. Hélas …

Dernière mise à jour le 10/02/21.

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Baïonnette modèle 1965 (AK 4)

Longueur : 310 mm
ø interne de la douille : 22 mm
ø externe du tenon : 10 mm
Poids : 335 g

Armement : fusil Ak 4 et AK5 avec adaptateur
Fixation : au dessus du canon

Valeur : €€€
Raretéche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier

Cette baïonnette a été fabriquée par AB Bahco à Enköping en Suède. Bahco est un fabricant d’outils à main, fondé en 1886. Le fondateur de la société, Johan Petter Johansson, a inventé la clé de plombier en 1888 et la clé à molette (clé à molette à croissant) en 1891, qui sont toujours largement utilisées de nos jours. Bahco est toujours en activité et a été acheté par Snap-On Inc. en 1999.

Voir (Baïonnette modèle G3) dispositif de fixation à l’arme.

Méplat avec les trois couronnes suédoises placées en triangle

La poignée ronde monobloc en plastique de couleur noire comporte 2 cannelures longitudinales et 5 cannelures transversales, elle intègre près de la douille une protection anti-chaleur en tôle de (15×23 mm). La croisière comporte deux encoches pour bloquer le crochet du ressort plat situé à l’arrière du fourreau.

Pommeau assez massif

Le pommeau en acier est fixé à la soie par une goupille pleine qui le transperce de part en part. Par rapport à la bague, (vue arrière) le crochet intégré au tenon de verrouillage se situe à 8 heures.

N° de série en l’occurrence « 422 6 8 023 »

La lame de type US M4 en acier poli brillant de haute qualité, comporte le marquage constructeur Bahco inscrit à l’aide d’un crayon électrique, elle a pour particularité comme pratiquement tous les modèles G3 d’avoir le tranchant inversé.

Le fourreau dépourvu du double crochet de type US, est constitué d’un corps de forme angulaire en plastique moulé noir brillant, le trou destiné à évacuer l’eau débouche à l’extrémité. La chape en tôle d’acier, est maintenue au corps par emboutissage. Un dispositif de verrouillage extérieur (ressort à lame muni d’un crochet plié) à l’arrière, permet de bloquer correctement la baïonnette dans le fourreau. A l’arrière de la chape, une cornière en forme de L sert d’appui à la suspension en coton tissé (webbing), qui est maintenue par deux rivets emboutis. La sangle utilisée pour le maintien de la baïonnette est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension, elle se verrouille grâce à un bouton pression.

Fusil Ak5 avec adaptateur spécifique et baïonnette M-65, utilisé uniquement pour la garde et le défilé. Ce fusil n’a pas de dispositif prévu pour y adapter une baïonnette.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Parmi les divers modèles de type G3, celui-ci d’une finition remarquable, l’un des plus rares possède un attrait pour une collection.

Le 28/09/21.

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Baïonnette modèle 1889

DSCF2785DSCF2784

Longueur : 349 mm

Armement : fusil 1889-1910, système Krag-Jørgensen M1894

Valeur : €€€ €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes-couteau dont la lame est forgée d’une seule pièce, peuvent être de fabrication allemande ou danoise.

DSCF2792Plaquettes en bois maintenues par deux rivets en laiton soigneusement abrasésDSCF2787DSCF2788L’arrière du pommeau porte généralement un marquage régimentaireDSCF2789 Plaquettes en cuir très fragiles maintenues par rivets en acier

La poignée atypique de ce modèle est très courte (très peu fonctionnelle), deux types de plaquettes ont été utilisés : en cuir de 1890 à 1893, en bois de 1893 à 1915. La finition d’ensemble de la baïonnette peut être le plus souvent polie brillant ou chromée.DSCF2786

La lame très courte pour l’époque est pourvue d’une gouttière sur chaque face sur chaque face.

Tous les M-1889 avec poignées en cuir portent les noms de fabrication « Alex Coppel Solingen » ou « WK & C ». Les baïonnettes avec poignées en bois peuvent également être marquées: « Hærens Tøjhus », « Hærens Rustkammer », « HVV KØBHVN » ou « RKV KØBHVN ».

DSCF2790La chape dépourvue de ressort interne comporte un sytème de verrouillage à crochet

Le fourreau en cuir noir est pourvu de garnitures en acier.

Remarques perso :
Merci à Daniel pour certaines photos car je ne possède pas ce modèle. Hélas …

Dernière mise à jour le 11/02/21.

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Baïonnette AG3 (type 1)

Longueur : 295 mm
ø interne de la douille : 22 mm
ø externe du tenon : 10 mm
Poids : 250 g

Armement : fusil de type Heckler & Koch G3

Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier

Cette baïonnette a été conçue et produite en Norvège à partir de 1968 à 1974 à environ 171 500 exemplaires. Les premières produites (71 500) étaient issues de la conversion de baïonnettes US M4 pour la carabine M1 ou de poignards de combat US M3, des lames de baïonnette M-1956 produite à Kongsberg Våpenfabrikk ont également été utilisées.

Ces baïonnettes modifiées portent généralement sur la lame des marques laissées par les mords de l’étau utilisé pour la retirer.

La poignée ronde d’une seule pièce en plastique brillant de couleur verte olive est plus courte de 13 mm que les autres poignées des divers modèles G3. Autre spécificité, comparée aux autres baïonnettes G3, l’épaisseur de la bague est très fine.

Le bouton de verrouillage est démuni de stries

Le pommeau en acier est fixé à la soie par une goupille creuse, par rapport à la bague, (vue arrière) le crochet intégré au tenon de verrouillage se situe à 3 heures.


La lame de type US M4 de la plupart des baïonnettes produites en Allemagne se distinguent par l’absence de toute marque. Dans les rares cas de modifications de poignards M3, les marques d’origine sont encore présentes sur la lame. Comparé à la plupart des modèles G3, la lame a pour particularité de ne pas avoir le tranchant inversé.

Plusieurs types de fourreaux ont été utilisés avec cette baïonnette :

1) Fourreau de production norvégienne avec le marquage M8A1 et la marque de l’usine de Kronsberg.


2) Fourreau de fabrication américaine utilisé pour les poignards de combat US M3 et les baïonnettes US M4.

3) Fourreau en plastique sans marquage sur la chape.

AG3 01 03

4) Fourreau en plastique avec imitation d’une surface en bois avec ou sans renfort métallique à l’extrémité.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Parmi les divers modèles de G3, ce modèle scandinave possède un attrait pour une collection.

Dernière mise à jour le 25/07/20.

Category Archives: Z (liens) Scandinavie

Baïonnette AG3 (type 2)

Longueur : 311 mm
ø interne de la douille : 22 mm
ø externe du tenon : 10 mm
Poids : 270 g

$Fusil d’assaut AG-3A5 encore utilisé par la Garde nationale Royale

Armement : fusil de type Heckler & Koch G3
Fixation : au dessus du canon

Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valier

L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit pour certains pays membres de l’OTAN de nombreuses variantes du modèle KCB-77. 

La baïonnette AG3 (type 2) aurait été conçue selon les instructions de l’armée norvégienne à 25 000 exemplaires. Voir (Baïonnette modèle G3) dispositif de fixation à l’arme.

La poignée ronde monobloc en plastique de couleur verte comporte sept rainures, elle intègre près de la douille une protection anti-chaleur en tôle de (15×23 mm).

Le pommeau en plastique fait partie de la poignée, par rapport à la bague, (vue arrière) le crochet intégré au tenon de verrouillage se situe à environ 3 heures.

La croisière est munie de deux encoches (inutiles dans ce cas) destinées à bloquer le crochet du ressort plat situé à l’arrière du fourreau d’origine allemand.

La lame de type US M4 ne comporte aucun marquage.

Le fourreau allemand (Eickhorn) de type US M8 A1, pourvu d’un double crochet de suspension est une copie du modèle US M8 A1 conçu dans les années 50. Son corps est constitué de plastique moulé de couleur vert olive, il est plus résistant à l’usure du temps que le modèle US constitué de bandes de toile de coutil imprégnées de résine phénolique, son extrémité est dépourvue de renfort métallique. La chape en acier phosphatée, maintenue sur le corps par sertissage sur les côtés, ne comporte aucune inscription. A l’arrière de cette chape, une cornière en forme de L sert d’appui à la suspension en coton tissé (webbing), qui est maintenue par deux rivets emboutis. La sangle utilisée pour le maintien de la baïonnette est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension, elle se verrouille grâce à un bouton pression.

Dernière mise à jour le 12/08/20.

Copyright © 2021 Géraldbaios