Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette G3

Longueur : 380 mm
ø interne de la douille : 22 mm
ø externe du tenon : 10 mm

Armement : fusil Heckler & Koch G3 G3A7 fabriqué sous licence
Fixation : au dessus du canon

Valeur :  €€€ €
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier

Le fusil turc G3A7 et sa baïonnette ont été fabriqués sous licence en Turquie, à environ 350 000 exemplaires, à partir de 1967 par le MKE d’Ankara. Voir (Baïonnette modèle G3) dispositif de fixation à l’arme.

La poignée ronde monobloc en plastique de couleur verte comporte vingt rainures, particularité, elle est démunie de protection anti-chaleur, près de la douille. La croisière, à droite porte normalement un matricule.

Proéminence au niveau du bouton de verrouillage spécifique à ce modèle

Le pommeau en acier est fixé à la soie par une goupille pleine, par rapport à la bague, (vue arrière) le crochet intégré au tenon de verrouillage se situe à 3 heures.

Le profil de la lame asymétrique de cette baïonnette est unique  

La lame de finition bronzée comme toutes les parties métalliques de la baïonnette possède un profil asymétrique non affûté.

Le fourreau est constitué de deux tôles embouties et pliées de la même manière que certains modèles allemand pour baïonnettes ersatz de la Première Guerre mondiale.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Parmi les divers modèles de G3, ce rare modèle possède un attrait pour une collection.

Le 08/10/21.

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette Ersatz à double bague modèle 1965

Longueur : env. 375 mm
ø internes des douilles : 18 mm et 18,5 mm

Modèle FN FAL G1 utilisé par la Turquie entre 1960 et 1980

Armement : fusil FN FAL désigné G1

Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier

Au début des années 1960, la Turquie a reçu 100 000 fusils G1 en provenance de la RFA, qui elle même les avait achetés à la FN belge, car la FN ayant refusé à l’Allemagne de produire le G1 sous licence. Les allemands n’avaient pas conçu de baïonnettes pour les G1. Pour ces armes, la Turquie a dû ajouter un dispositif de fixation, et produire en urgence, à moindre coût une baïonnette de fortune.

Ces baïonnettes possèdent toutes un n° de série situé à droite

La poignée nouvellement construite, est constituée de plusieurs parties en acier embouties maintenues par rivets, en plus de la bague située près de la croisière, une autre bague soudée sur le dos renforce le tout.

La lame de récupération, provient d’une partie du stock de baïonnettes Ersatz fournies à la Turquie, qui était utilisée avec les fusils allemands à verrou M-G-88-05 ou G-98. Plusieurs types de profils de lames existent avec une tolérance de plusieurs mm au niveau de la longueur.

Comparatif entre un fourreau Ersatz allemand en haut et turques (x3) en basAbsence de cuvette d’entrée

Le fourreau utilisé avec ce modèle de baïonnette est généralement de type Ersatz allemand. Il a été spécialement conçu afin de s’adapter aux dimensions standardisées des diverses lames de type Ersatz raccourcies durant les années 30. Le corps en tôle d’acier de piètre qualité peut être de finition bronzée ou recouvert de peinture verte olive. Il est dépourvu de cuvette d’entrée, une pièce est utilisée pour la fixation des deux ressorts à lames à l’aide de rivets. Le bouton de suspension peut être de forme arrondie ou de type allemand, certains sont munis de bouterolles d’extrémité d’autres non.

Le porte-fourreau utilisé pour ce modèle est, voir (Porte-fourreaux) Turquie N° : TU 19 B.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce rare modèle atypique, méconnu, esthétiquement laid du fait de sa constitution, mérite amplement d’avoir une place dans une collection.

Le 23/08/20.

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette modèle T-1938 à double bague pour Garand M1

Longueur : env. 370 mm
ø interne de la douille : 13 mm

Militaire turc à l’entrainement avec fusil Garand M1 et baïonnette

Armement : fusil M1 Garand

Valeur :  €€€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier

Peu après son entrée dans l’OTAN, les Etats-Unis d’Amérique ont fourni à la Turquie, environ 312 430 fusils Garand M1 en 1952. Pour équiper ces fusils modernes, la Turquie a opté pour une transformation de plusieurs types de baïonnettes anciens, devenus obsolètes avec le temps. Ces transformations auraient été faites peu de temps avant la participation de la Turquie, auprès des forces US à la guerre de Corée.

turkm1bayo.jpg Les deux bagues sont maintenues ensemble grâce à un rivet soigneusement abrasé

La poignée d’origine du modèle T-1938 a été transformée uniquement au niveau de la croisière par l’adjonction d’une bague superposée à la première, le diamètre intérieur de la douille est ainsi réduit à environ 13 mm. Cette curieuse transformation à moindre coût évite ainsi de réduire la longueur de la poignée.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce rare modèle atypique, méconnu, esthétiquement laid du fait de sa constitution, mérite amplement une place dans une collection.

Le 09/1O/21.

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette modèle 24 raccourcie

Longueur : 432 mm
ø interne de la douille : 15,5 mm

Armement : fusil, système Mauser 98

Valeur : €€€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier

Cette baïonnette yougoslave ex-M-24/30 de longueur initiale (515 mn) raccourcie a été utilisée par la Turquie dans les années 50, avec les nombreuses armes avec système Mauser 98 récupérées avant et après la Seconde Guerre mondiale.

La lame porte près de la croisière les marquages « AT3 » ou « BT3 ». Particularité, le modèle 1924 peut porter les marquages « AT3 » ou « BT3 », le modèle 1924/30 uniquement « BT3 ».


Le fourreau a également été raccourci à la longueur de la lame, la partie qui servait à la fixation du bouton de suspension a été brasée directement sur le corps.

Le 30/03/20.

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette n°4 MKII « clou »

Ce porte-fourreau en cuir turc atypique a été utilisé avec la baïonnette M-1938, celui-ci a été modifié par rajout de quatre points de couture afin de le maintenir correctement sur le petit fourreau cylindrique.

Longueur : 251 mm

Armement : fusil Lee-Enfield n°4 MkI/ PM Sten MK 5

Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier

La plupart des exemples observés sont de fabrication américaine ou canadienne, ils furent utilisés par l’armée turque après la Seconde Guerre mondiale, principalement avec le PM Sten MK 5 (voir aussi Grande-Bretagne).

Matricule à 4 chiffres sur le côté gauche indiquant une utilisation turque

Le 21/08/20.

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette modèle T 1938

Longueur : 368 mm
ø interne de la douille : 15,5 mm
Poids : 455 g

Armement : fusil Mauser T-1938

Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier

Ce modèle construit neuf inspiré du M-1890 est entré en production à partir de 1939 pour équiper les nouveaux fusils de fabrication turque nommés T-38.

La poignée est munie d’un pommeau droit qui comporte une rainure en forme de T, sa conception lui permet de s’adapter aux armes de type Mauser 93. Les plaquettes sont maintenues entre elles suivant le cas, par rivets bombées sur rondelles ou par vis à tête à deux trous et écrous soigneusement meulés. Le verrouillage à l’arme s’effectue à l’aide d’un bouton rond actionné par un puissant ressort. La croisière assez massive est démunie de l’obsolète crochet brise-lame.

Le 1er novembre 1928, Mustafa Kemal Atatürk remplace l’alphabet arabe, en usage sous l’Empire ottoman pour transcrire le turc, par un alphabet spécifique dérivé de l’alphabet latin.

Les lettres AS.FA (ASkarii FAbricasi) frappées sur le pommeau après 1939 signifient : fournitures militaires.

N° 67 278 année de fabrication 1942

Toutes les baïonnettes turques M-38 comportent un n° de série inscrit sur le pommeau, ce n° correspond à un fusil construit neuf marqué K’Kale sur le boitier de culasse, voir ci-dessous.

N° de 000 000 à 040 136 année 1939/40.
N° de 040 137 à 066 952 année 1941.
N° de 066 953 à 113 321 année 1942.
N° de 113 322 à 150 354 année 1943.
N° de 150 355 à 199 454 année 1944.
N° de 199 455 à 221 343 année 1945.
N° de 221 344 à 239 120 année 1946.

En haut, extrémité du contre-tranchant sans affûtage, en bas avec affûtage

La lame de finition polie brillant, assez massive de bonne qualité, avec gouttière sur chaque face ne comporte aucun marquage.

Cuvette symétrique spécialement conçue pour un M-1938

Ce fourreau assez courant en tôle d’acier bronzée, a été conçu afin de s’adapter aux dimensions standardisées des diverses types de lames de baïonnettes raccourcies ou faites neuves durant les années 30. La forme de la cuvette d’entrée ainsi que celle des ressorts sont spécifiques aux profils de chaque type de lame, elle est maintenue au corps par une vis située sur la face avant. Le bouton de suspension dont la forme peut varier est arrondi typique des modèles turques.

Le porte-fourreau utilisé pour ce modèle est, voir (Porte-fourreaux) Turquie N° : TU 19 B.

Remarques perso :
Ce modèle, parmi les nombreux modèles turques est le plus courant.

Le 26/08/20.

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette Ersatz allemande raccourcie et modifiée

Longueur : +/-  370 mm
ø interne de la bague : 15,5 mm

Photo (datant de 1938) d’un militaire turc équipé d’un Mauser M-88-05 

Armement : fusil Mauser T 1938
Fixation : sous le canon

Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier

L’Empire ottoman a été durement touché par le manque de matière première durant la Première Guerre mondiale. Son allié allemand lui a fourni une aide de guerre sous la forme de deux modèles de fusils, semi-obsolètes Gewehr 1888-05 et plus récents Gewehr 1898.

Ces baïonnettes de type Ersatz à poignée moulée ont été employées après transformation avec les fusils utilisés durant la Première Guerre mondiale, convertis en calibre (8×57 mm Mauser) à partir de 1935.

La poignée afin de pouvoir s’adapter au fusil Mauser T-1938 a dû subir une modification, pour réaliser cette opération, deux solutions ont été utilisées :

Comparatif de la poignée : turque en haut et allemande en bas

Sur cette variante, l’anneau d’origine et une partie de la garde ont été supprimés et remplacés par une croisière nouvellement conçue, brasée au ras de la poignée, la rainure du pommeau est obturée, cette opération n’est pas forcément nécessaire.

Sur cette baïonnette le bouton normalement rond a été remplacé

Sur cette variante, l’anneau d’origine a été supprimé et remplacée par une croisière nouvellement conçue brasée sur la poignée, la distance entre la bague et le système de verrouillage est identique à la baïonnette modèle T 38.

La lame d’origine avec ou sans gouttière sur chaque face est raccourcie à une longueur standard.

Comparatif entre un fourreau Ersatz allemand en haut et turques (x3) en basAbsence de cuvette d’entrée

Le fourreau utilisé avec ce modèle de baïonnette est généralement de type Ersatz allemand. Il a été spécialement conçu afin de s’adapter aux dimensions standardisées des diverses lames de type Ersatz raccourcies durant les années 30. Le corps en tôle d’acier de piètre qualité peut être de finition bronzée ou recouvert de peinture verte olive. Il est dépourvu de cuvette d’entrée, une pièce est utilisée pour la fixation des deux ressorts à lames à l’aide de rivets. Le bouton de suspension peut être de forme arrondie ou de type allemand, certains sont munis de bouterolles d’extrémité d’autres non.

Cuvette spécialement conçue pour M-1938

Ce fourreau assez courant en tôle d’acier bronzée, a été conçu afin de s’adapter aux dimensions standardisées des diverses types de lames de baïonnettes raccourcies ou faites neuves durant les années 30. La forme de la cuvette d’entrée ainsi que celle des ressorts sont spécifiques aux profils de chaque types de lames, elle est maintenue au corps par une vis située sur la face avant. Le bouton de suspension dont la forme peut varier est arrondi typique des modèles turques.

Le porte-fourreau utilisé pour ce modèle est, voir (Porte-fourreaux) Turquie N° : TU 19 B.

Le 23/10/20.

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette de type Ersatz allemande raccourcie

Esatz 01

Armement : fusil Mauser Gewehr 1888Gewehr 98
Longueur : env. 373 mm
ø interne de la douille : 
Valeur :  €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’Empire ottoman a été durement touché par le manque de matière première durant la Première Guerre mondiale. Son allié allemand lui a fourni une aide de guerre sous la forme de deux modèles de fusils, semi-obsolètes Gewehr 1888-05 et plus récents Gewehr 1898.

Photo (datant de 1936) d’un militaire turc équipé d’un Mauser M-88-05 

Ces baïonnettes proviennent des divers modèles Ersatz fournis par les allemands aux turcs, pour équipés les Gewehr 1888-05, elles ont ensuite été raccourcies de manière standard à partir de 1935 pour équiper les fusils allemands de type Mauser 88 ou 98.

Esatz 02

Ces trois baïonnettes de type Ersatz après raccourcissement de la lame ont été employées avec les fusils utilisés durant la Première Guerre mondiale, convertis en calibre (8×57 mm Mauser) à partir de 1935.

  1. En haut, modèle Ersatz à poignée lisse.
  2. Au milieu, modèle Ersatz à poignée moulée.
  3. En bas, modèle

Comparatif entre un fourreau Ersatz allemand en haut et turques (x3) en basAbsence de cuvette d’entrée

Le fourreau utilisé avec ce modèle de baïonnette est généralement de type Ersatz allemand. Il a été spécialement conçu afin de s’adapter aux dimensions standardisées des diverses lames de type Ersatz raccourcies durant les années 30. Le corps en tôle d’acier de piètre qualité peut être de finition bronzée ou recouvert de peinture verte olive. Il est dépourvu de cuvette d’entrée, une pièce est utilisée pour la fixation des deux ressorts à lames à l’aide de rivets. Le bouton de suspension peut être de forme arrondie ou de type allemand, certains sont munis de bouterolles d’extrémité d’autres non.

Cuvette spécialement conçue pour M-1938

Ce fourreau assez courant en tôle d’acier bronzée, a été conçu afin de s’adapter aux dimensions standardisées des diverses types de lames de baïonnettes raccourcies ou faites neuves durant les années 30. La forme de la cuvette d’entrée ainsi que celle des ressorts sont spécifiques aux profils de chaque types de lames, elle est maintenue au corps par une vis située sur la face avant. Le bouton de suspension dont la forme peut varier est arrondi typique des modèles turques.

Le porte-fourreau utilisé pour ce modèle est, voir (Porte-fourreaux) Turquie N° : TU 19 B.

Remarques perso :
Des vendeurs n’hésitent pas à vendre ces divers modèles pour de l’Ersatz allemand. Méfiez-vous !!

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette modèle 1998-05 transformée

Armement : fusil Mauser T 1938
Fixation : sous le canon
Longueur : +/- 370 mm
ø interne de la douille : 15,5 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’Empire ottoman a été durement touché par le manque de matière première durant la Première Guerre mondiale. Son allié allemand lui a fourni une aide de guerre sous la forme de deux modèles de fusils, semi-obsolètes Gewehr 1888-05 et plus récents Gewehr 1898.

Toutes les baïonnettes modèle 98-05, pour les fusil G-1898 fournies à l’Empire ottoman ont été produites par Mauser à Oberndorf. Le fabricant Mauser à Oberndorf a commencé à produire les baïonnettes M-98-05 qu’après le 13 juillet 1915 au nombre de 20 baïonnettes par jour au cours de leur première année de production …. 

La production en grande série a vraiment débuté avec 373 100 produites à la fin de 1916, et 493 900 autres produites en 1917, dont 116 000 ont été envoyées à l’Empire ottoman. Ce nombre pour 1917 indique un taux de production de 1 700 à 1 900 par jour par semaine de 6 jours… En novembre 1918, Mauser avait produit un total de 1 105 962 (98-05), dont 238 962 en 1918, et environ 66 357 de ce total général, à dos de scie.

Toutes ces baïonnettes ont vraisemblablement été livrées avec le fourreau métallique standard fabriqué à Oberndorf, qui présente au revers une version plus petite du marquage du fabricant.

La poignée afin d’être utilisée avec les armes de type Mauser 93 a du être modifiée par rajout d’une croisière munie d’une bague. Pour réaliser cette opération, la nouvelle croisière a du être reculée d’environ 1 cm vers l’arrière. Les plaquettes striées en noyer ont été remplacées par des plaquettes lisses maintenues entre elles par boulons à tête ronde et écrous fendus.

turquie-98-05-02.jpg

La lame d’origine est raccourcie avec profil retravaillé par amincissement progressif.

La cuvette d’entrée munie de ressorts à lame peut être d’origine ou remplacée

Le fourreau d’origine allemand, est raccourci à la longueur de la lame, un nouveau bouton de suspension de forme arrondie est brasé sur le corps, la cuvette ressort à lame est fixée par une vis sur le devant.

Category Archives: Z Turquie

Baïonnette modèle 1898-05 raccourcie

Armement : fusil Mauser Gewehr 98.
Fixation : sous le canon
Longueur : +/- 370 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’Empire ottoman a été durement touché par le manque de matière première durant la Première Guerre mondiale. Son allié allemand lui a fourni une aide de guerre sous la forme de deux modèles de fusils, semi-obsolètes Gewehr 1888-05 et plus récents Gewehr 1898.

Toutes les baïonnettes modèle 98-05, pour les fusil G-1898 fournies à l’Empire ottoman ont été produites par Mauser à Oberndorf. Le fabricant Mauser à Oberndorf a commencé à produire les baïonnettes M-98-05 qu’après le 13 juillet 1915 au nombre de 20 baïonnettes par jour au cours de leur première année de production …. 

La production en grande série a vraiment débuté avec 373 100 produites à la fin de 1916, et 493 900 autres produites en 1917, dont 116 000 ont été envoyées à l’Empire ottoman. Ce nombre pour 1917 indique un taux de production de 1 700 à 1 900 par jour par semaine de 6 jours… En novembre 1918, Mauser avait produit un total de 1 105 962 (98-05), dont 238 962 en 1918, et environ 66 357 de ce total général, à dos de scie.

Toutes ces baïonnettes ont vraisemblablement été livrées avec le fourreau métallique standard fabriqué à Oberndorf, qui présente au revers une version plus petite du marquage du fabricant.

Ces baïonnettes ont ensuite été raccourcies à partir de 1935 de manière standard pour équiper les fusils allemands de type 98.

Pare-flamme inutile supprimé

La poignée d’origine de type 98 a été conservée, seules les plaquettes striées en noyer ont été remplacées par des plaquettes lisses avec trous d’évacuation des déchets.

La lame d’origine est raccourcie avec profil retravaillé par amincissement progressif, certains exemplaire peuvent être dotés de dents de scie.

La cuvette d’entrée munie de ressorts à lame peut être d’origine ou remplacée

Le fourreau d’origine allemand, est raccourci à la longueur de la lame, un nouveau bouton de suspension de forme arrondie est brasé sur le corps, la cuvette ressort à lame est fixée par une vis sur le devant.

Copyright © 2021 Géraldbaios