Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Haïti

Baïonnette US M5 (export Haïti)

US-M5-HAITI-02.jpg

M5 03

US-M5-HAITI-03.jpg

US-M5-HAITI-04.jpg

Modèle : US M5
Armement :
 fusil M1 Garand
Longueur :  
290 mm
ø Douille : /
Valeur :  €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a  produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine a fabriquée des poignards et des baïonnettes pour les pays de l’OTAN qui pouvait s’adapter à différents types d’armes.

Au premier aspect, cette baïonnette d’une finition très soignée est un clone du modèle US M5. seul le mode de fabrication de la poignée est différent. Le pommeau fabriqué d’une seule pièce est maintenue à la soie par deux goupilles creuses et la croisière par deux points de soudure, évitant ainsi à celle-ci de prendre du jeu avec le temps. Le système de verrouillage est de type US M5, les plaquettes sont fixées par deux vis cruciformes. Pour finir, la lame d’une finition bronzée rougeâtre possède un n° de série gravé au crayon électrique.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1, pourvu d’un double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps en plastique moulé vert olive sans renfort à l’extrémité. La chape en tôle d’acier phosphaté, est maintenue sur le corps par sertissage. Elle porte sur sa face avant, l’inscription du modèle : U.S.M8AI MADE IN W-GERMANY (avec 2 points entre les lettres U,S et M). Cette chape est équipée à l’arrière d’une cornière en acier en forme de L. La cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Cette baïonnette faisait certainement partie du contrat pour le gouvernement de Jean-Claude « Baby Doc » Duvalier d’Haïti, les premières ont seulement été livrées en février 1986, quand Duvalier s’est exilé.

Haïti a reçu 799 fusils Garand M1 en 1963 par l’intermédiaire du Programme d’aide militaire des États-Unis (MAP), juste avant que l’aide du gouvernement américain soit coupée par l’administration Kennedy à cause des actions de plus en plus corrompues et répressives du dictateur haïtien, François «Papa Doc» Duvalier. On pense que Haïti aurait obtenu d’autres fusils M1 Garand grâce à des achats d’armes commerciales. En tout cas, le nombre de baïonnettes contractées en 1985 aurait été relativement faible.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Cette très rare baïonnette de la firme allemande, AES fait partie de l’un des nombreux modèles conçus par cette entreprise d’après Guerre qui possède vraiment un attrait au niveau collection.

Copyright © 2018 Géraldbaios