Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Suède

La Suède

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

Mauser 1896 suédoisMauser suédois modèle 1896mauser_2-copie-1.jpgMauser suédois modèle 1896 (image du film suédois au-delà de la frontière 2011)

Le fusil modèle 1896 Swedish Mauser utilisé par la Suède à partir du 20 mars 1896, a été conçu pour tirer une cartouche de calibre 6,5 x 55 mm adoptée par la Norvège et la Suède en 1893. Il est resté le fusil principal en service dans l’armée suédoise jusqu’en 1938, jusqu’à l’arrivée du modèle 38 plus court. Cette arme à levier d’armement droit fut conçue avec le mécanisme Mauser à armement à la fermeture similaire à la Lee-Enfield contrairement au mécanisme d’armement à l’ouverture tel que sur le Mauser K98. Les Mauser suédois ont été fabriqués par Waffenfabrik Mauser AG à Oberndorf a / N en Allemagne (45 000 ex) ainsi qu’en Suède par Gevärsfaktori Carl Gustafs et Husqvarna Vapenfabriks Aktiebolag  jusqu’en 1930. Tous les Mauser suédois, qu’ils soient construits en Allemagne ou en Suède, ont été fabriqués en utilisant un acier suédois de très haute qualité composé de nickel, de cuivre et de vanadium, un produit connu pour sa force et sa résistance à la corrosion.

Mauser 38 suédoisCarabine modèle 38 construite neuve (photo trouvée sur internet)

La carabine modèle 1938 (6,5 mm gevär m / 38) a été adoptée en 1938 dans le cadre d’une tendance mondiale (qui a commencé juste avant la première Guerre Mondiale) vers des fusils de service qui devaient être plus courts qu’un fusil d’infanterie standard, mais plus long qu’une carabine de cavalerie. Ces carabines furent réservées aux troupes mécanisées et à la marine.
Ces carabines peuvent être le plus rarement des modèle 1896 (m 1896-38) converties aux nouvelles normes, dans ce cas le levier d’armement d’origine conservé est droit. Dans la majorité des cas les modèles construits neufs (m 1938s) fabriqués par Husqvarna Vapenfabriks AB, possèdent un levier d’armement coudé, lors production cessera en 1944. Cependant, l’armée suédoise ne fait aucune distinction en service entre les deux types.

ag-42-suedoisDe haut en bas: fusil suédois AG-42B Ljungman, fusil égyptien Hakim, carabine égyptienne Rasheed (photo trouvée sur internet)

L’Ag m / 42  est un fusil semi-automatique Suédois de calibre 6,5 × 55 mm modifié, il a été conçu par Erik Eklund de la société CJ AB Ljungmans Verkstäder de Malmö autour de 1941, et est entré en production à Carl Gustafs Stads Gevärsfaktori à Eskilstuna en 1942. Quelques 30  000 fusils ont été fabriqués pour l’ensemble de l’armée suédoise. Ce fut un petit nombre d’armes et le fusil principal d’infanterie standard restait le Mauser modèle 1896 à verrou ou la carabine modèle 1938.
Beaucoup de fusils (SA) ont été modifiés entre 1953 et 1956  et les fusil remaniés ont été désignés Ag m / 42B. Les modifications comprenaient un tube inoxydable de gaz en acier, deux boutons sur le couvercle de culasse, un nouveau bouton d’élévation pour la vue arrière, un nouveau magasin chargeur (10 coups) et nouvelle tige de nettoyage. L’Ag m / 42B a été remplacé dans l’armée suédoise au milieu des années 1960 par l’AK 4 (dérivé du G3 Heckler & Koch).

Au début des années 1950 , le m / 42B sous licence  a été vendu à l’Egypte donnant naissance au fusil Hakim, qui utilise la cartouche 7,92 x 57 mm Mauser. La Suède a vendu ces machines-outils de fabrication à l’Egypte et le Hakim a donc été construit avec les mêmes machines-outils utilisées pour l’Ag m / 42B. Finalement, le Hakim a été modifié pour utiliser une cartouche russe intermédiaire de calibre 7,62 x 39 mm, ce modèle plus court sera appelé Rasheed carabine.

Suéde mle 14 Mauser suédois modèle 1894-14

SuedeGardes du palais royal équipés de mousqueton Mauser modèle 1894 modifié en 1914 

La carabine Mauser modèle 1894 a été adoptée par la Suède en 1894. Les 12.000 premières carabines ont toutes été fabriquées en Allemagne par la Waffenfabrik d’Oberndorf à partir de 1895 jusqu’en 1896. La production en Suède sous licence a commencé en 1898 puis s’est estompée jusqu’en 1933, durant cette période 115 000 carabines furent produites à la manufacture d’arme de Carl Gustafs Stadt (la ville).

Après l’examen et le test de plusieurs types de fusils et de configurations de cartouches diverses dans les années 1892-1894, la Suède a finalement adopté une cartouche de calibre 6,5 X 55 mm. La carabine Mauser modèle 1894 étroitement basée sur le modèle 1893 espagnol, était réservée aux militaires de l’artillerie, aux mitrailleurs, aux télégraphistes, etc), qui exigeaient une arme de type défensif de taille réduite à faible encombrement.

1945 B suèdePistolet mitrailleur Bofors Carl Gustav modèle 1945 BSuéde 1914Adaptateur pour pistolet mitrailleur Bofors Carl Gustav C (photos trouvées sur internet)

Le pistolet-mitrailleur Bofors Carl Gustav M45 de calibre 9 x 19 mm Parabellum  fut développé par la compagnie d’armement Bofors Carl Gustav. Très inspiré du Suomi KP Modèle 1931 finlandais, il répondait aux principaux critères de qualité de l’époque et fut fabriqué à quelques  300 000 exemplaires pour l’armée suédoise. Des copies furent fabriquées un peu partout dans le monde, notamment en Egypte. Sa phase de développement se situe entre 1944 et 1945. Deux modèles ont été testés en 1944, un fabriqué par Bofors Carl Gustav et l’autre par Husqvarna AB Vapenfabrik. Le prototype de Bofors Carl Gustav a été choisi pour un développement ultérieur. La première version a été adoptée en 1945 sous le nom M45 Kpist (K-pist signifieKulsprutepistol ou « pistolet gicleur de cartouches »…).

ak5m_fbaj2.jpg

ak5m_fbaj-copie-1.jpg

L’automatkarabin 5 ou Ak 5C est une version suédoise produite sous licence du FAL FNC avec un certain nombre de modifications que les forces armées suédoises exigèrent. La plupart des modifications ont été apportées afin d’adapter l’arme belge au rude climat du Nord. L’AK-5 a été adopté en 1986 comme fusil standard d’infanterie.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle 1896, 1914, FAL de type C.

Category Archives: Suède

Baïonnette FAL tubulaire (type C)

fal-01

Belgique FAL TubuDe haut en bas, modèle après 1965 à oreilles de verrouillage lisses, modèle précoce de 1963 à oreilles de verrouillage striées 

suede FAL 02

Casque mle 37 01Casque suèdois mle 37 modifié en 1970Casque mle 37 02

Modèle : FAL (type C)
Armement : Automatkarabin 5 ou Ak 5C
Fixation : la poignée entoure le cache-flamme du canon
Longueur : 290 mm
ø Douille : 22 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
En pleine guerre froide, face aux armées du bloc soviétique, l’OTAN a standardisé une grenade à fusil de diamètre interne de 22 mm, ceci afin de simplifier la logistique lorsque les troupes des différents pays manœuvraient ensemble.

Pour le fusil FAL de conception ancienne cela signifiait soit de porter un lance-grenades détachable de type OTAN, soit d’incorporer au canon un dispositif cache-flamme et lance-grenades de plus grand diamètre (22 mm). A partir de 1962 la Belgique optera pour le fusil FAL une modification de la bouche du canon de 22 mm combo-périphérique. De nombreux pays non membres de l’OTAN ont également choisi de se conformer aux normes de l’OTAN, ce qui fait que la majorité des FAL produits après 1962 possèdent des bouches de canon de 22 mm. Cette modification rendait impossible l’utilisation de la Baïonnette FAL (type A).

Une nouvelle baïonnette produite à partir de 1962 a donc du être conçue pour s’adapter au canon avec bouche de 22 mm. Cette baïonnette tubulaire à douille est forgée d’une seule pièce, le système de verrouillage comportant deux oreilles est rajouté par la suite. La poignée spécifique presque aussi longue que la lame possède quatre orifices qui permettent aux gaz de s’échapper en évitant les flammes. Le maintien de celle-ci au canon du fusil est assuré par une pièce en acier mobile à rappel par ressort qui la traverse. La lame au profil semi-circulaire, plate sur le dessus et arrondie au-dessous ne lui permet pas d’être utilisé comme poignard outil (pas de tranchant). Comparé au modèle (type A), son cout de fabrication est peu onéreux, elle est très légère (235 grammes), et assez résistante aux intempéries.

Cette baïonnette fournie par la Belgique à partir de 1962, non destinée au fusil FAL, est munie d’un fourreau spécifique en métal.

Category Archives: Suède

Baïonnette modèle 1914

Mle 14 01

Mle 14 02Arsenal de (Eskilstuna fer EJ AB)Mle 14 03Marquages: fusil n°256, 12ème Régiment d’infanterie, (I.12 le I correspond à l’infanterie, si il y avait eu K cela aurait été cavalerie), ces marquages seront supprimés à partir de 1933

PM 1945 C utilisé au Congo

Les portes-fourreaux suédois :

Porte-fourreau de sous-officier uniquement pour modèle 1896Porte-fourreau original non modifié pour modèles (1896, 1914) 

Mle-1896-05.jpg
Porte-fourreaux modèle 1896 modifiés vers 1959 pour s’adapter à un ceinturon plus large, les anciennes coutures sont supprimées remplacées par 3 rivets. Une nouvelle sangle avec une boucle métallique est rajoutée, la languette du bas elle aussi remplacée est marquée d’un B. Ils peuvent être utilisés pour les modèles (1896 et 1914).

suede casque 001Casque suédois modèle 1937suede casque 002

Modèle : 1914
Armement : mousqueton Mauser modèle 94 suédois modifié en 1914, et PM 1945 C
Longueur : 460 mm
Valeur : €€€ €
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette, à lame poli brillante à double tranchant de très bonne qualité, a spécialement été conçue pour le Mauser suédois modèle 1894 qui à l’origine ne possédait pas de dispositif de fixation pour une baïonnette. Il a été modifié ultérieurement en 1914 pour en permettre l’usage (d’où baïonnette mle 14). Il en a été de même pour le pistolet mitrailleur modèle 45 C sur lequel, après adaptation d’un tenon, cette baïonnette a été utilisée, notamment par les gardes du palais royal à Stockholm et par les troupes en service à l’étranger (1960 Congo).

Category Archives: Suède

Baïonnette modèle 1896

Mle 1896 01

Suède 96Arsenal de (Eskilstuna fer EJ AB)suede 1896 004Arsenal de (Eskilstuna fer EJ AB)

M1896-Swedish-Bayonet-Comparison-copie-1En haut très rares tous premiers modèles possèdent un verrouillage de forme plat, en bas verrouillage de forme conique courant

suede marquagesArsenal de (Carl Gustaf)suede 1896 001La baguette de nettoyage du fusil rentre à l’intérieur de la poignéeSuèdois 96Marquages régimentaires : fusil n° 360, 5ème compagnie, 21ème Régiment d’infanterie, ( I.21 le I correspond à l’infanterie, si il y avait eu K cela aurait été cavalerie), ces marquages seront  supprimés à partir de 1933

suede 1896 003Marquages régimentaires : fusil n° 498, 4ème compagnie, I 5ème Régiment d’infanterie, (marquages supprimés à partir de 1933)Mle 1896 02Verrouillage en tôle d’acierMle 1896 06

Les portes-fourreaux suédois:

Porte-fourreau de sous-officier uniquement pour modèle 1896Porte-fourreau original non modifié pour modèle (1896,1914) 

Mle-1896-05.jpg
Porte-fourreaux modèle 1896 modifiés vers 1959 pour s’adapter à un ceinturon plus large, les anciennes coutures sont supprimées remplacées par 3 rivets. Une nouvelle sangle avec une boucle métallique est rajoutée, la languette du bas elle aussi remplacée est marquée d’un B. Ils peuvent être utilisés pour les modèles (1896 et 1914).

suede-casque-01.jpg

suede-casque-02.jpgCasque suédois modèle 1926

Modèle : 1896
Armement : fusil M1896 Swedish Mauser et variante, Ag m / 42
Longueur : 335 mm
Valeur : €€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette de conception très originale tout en acier, à lame poli brillante à double tranchant de très bonne qualité, fut produite à 665 000 exemplaires au total. Les premiers modèles (280 000 exemplaires produit de 1899 à 1912), furent fabriqués à l’arsenal Eskilstuna Jernmanufactur de la ville de Eskilstuna (EJ AB) de 1899 à 1904 (verrouillage rond) et de 1905 à 1912 pour les seconds (verrouillage de forme conique).
A partir de 1913, les outils ont été vendus et sa production a continué, à l’arsenal de (Carl Gustaf) à la ville de Eskilstuna, mais avec un autre type de marquage un C sous une couronne.
Cette baïonnette a été utilisée avec le Mauser Modèle 1896 (produit de 1896 à 1930), avec la carabine modèle 1938 (produite de 1938 à 1944), et enfin avec l’Ag m / 42 (produit à partir de 1942).
Il existe une pièce métallique en tôle d’acier qui permet de solidariser la baïonnette et son fourreau pour l’escrime (entrainement), et pour un verrouillage parfait de l’ensemble au combat.

Période d’utilisation:
A partir de 1899, jusqu’en 1964 avec lAg m / 42, (pour info les Mauser mle 1896 ont été retirés officiellement de l’inventaire militaire en 1978).

Copyright © 2018 Géraldbaios