Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Turquie

La Turquie

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

Pedro turqueFusil Peabody-Martini modifié en bas (photo trouvée sur internet)

De 1911 à 1913 l’arsenal de Steyr, en Autriche, a été chargé de la modification des culasses (extracteur) des fusils Peabody-Martini à un coup au calibre (7,65 x 53 mm) alors en vigueur. Ils ont été raccourcis, re-canonés, leurs organes de visée modifiés et furent utilisés durant la première Guerre Mondiale par les unités de ligne arrière, libérant des fusils standards pour le front. On estime à 120 000 le nombre de ces fusils ainsi modifiés.

Mauser 88 (All)

Photo trouvée sur internet

Avec l’introduction par l’armée française de poudre sans fumée pour leur fusil Lebel en 1886, l’armée allemande a réalisé qu’elle avait un désavantage tactique par rapport à son adversaire potentiel. Leur vieux Mauser modèle 1871, calibré en 11 mm, était désormais devenu obsolète et un nouveau fusil était nécessaire.

Le fusil à répétition manuelle Gewehr 1888 fut donc adopté en remplacement du Mauser 71/84. Construit en bois et en acier forgé, le Gewehr 88 fonctionne grâce à un verrou rotatif et un magasin de style Mannlicher fixe externe solidaire du pontet. Son canon présente un manchon et quatre rayures à droite, le guidon est à lame non protégé et la hausse est réglable. C’est une arme robuste, précise et fiable, sa conception a permis le flottement libre du canon avec seulement deux points de contact. Ceci dans un effort pour maintenir la précision du canon lorsqu’il chauffe ou lorsqu’il est contracté sous différentes conditions météorologiques. En 1905, la cartouche à balle ronde dite I-Patrone commence à être remplacée par une toute nouvelle dotée d’une balle pointue Mauser de 7,92 × 57 mm, la S-Patrone (S pour « Spitz », pointu), qui présente l’avantage d’être précise à de plus longues distances, le fusil M88 ainsi modifié sera appelé Gewehr 1888-05. 

Il fut produit par les Arsenaux impériaux allemands. La commande étrangère étant importante, l’industrie privée assura une partie de la production à travers les entreprises Haenel, VC Schilling et L. Loewe. De même, la firme autrichienne Österreich Waffenfabik Gesellchaft en fabriqua pour l’exportation. Ainsi plus de 1 500 000 fusils et carabines 1888 équipèrent les soldats allemands, autrichiens, chinois, éthiopiens, roumains, turcs, et yougoslave.

Gewehr 88 Chargeur clip

Photos trouvées sur internet (clip original de Gewehr modèle 1888)

Balles Mauser

En 1905 , le Gewehr ’88 a été modifié (pour devenir le Gewehr 88/05) pour permettre le chargement de clips décapants pour balles pointues utilisées par les Mauser Gewehr 98. 

Les Gewehr ’88 ont été utilisés pour la première fois avec les troupes coloniales allemandes en Afrique orientale et avec les troupes allemandes pendant la révolte des Boxers en 1900. Ils ont été largement utilisés au cours des deux premières années de la première Guerre Mondiale, les Mauser 98 n’étaient pas tous encore disponibles à équiper l’ensemble des troupes mobilisées rapidement en Allemagne.

Lorsque les stocks de Mauser 98 furent disponibles un grand nombre de Gewehr ’88 s ont été fournis aux austro-hongrois souffrant eux aussi d’un approvisionnement insuffisant de leur propre modèle 1895 Steyr-Mannlicher. Ils ont également été fournis aux alliés turcs d’Allemagne où ils sont restés en usage durant la première Guerre Mondiale et la seconde Guerre Mondiale avec des modèles mis à jour indigènes également en cours de production.

L’Empire ottoman a été durement touchée par le manque de matière première durant la première Guerre Mondiale. Son allié allemand a fourni une aide sous la forme de deux fusils, semi-obsolètes et plus récents Gewehr 1898. Le Gewehr 1888 était révolutionnaire quand il a débuté sa carrière, mais en 1900 il était déjà à la traîne dans la course aux armements européenne.

Mauser 98GPhoto trouvée sur internet

Le Gewehr 98 de la firme Mauser, est le dernier descendant d’une lignée commencée au début des années 1890. C’est un fusil à chargement par culasse, qui possède un magasin interne de cinq coups, qu’on alimente par des lames chargeur. Il mesure un mètre vingt cinq de long et pèse 4,09 kilogrammes, chargé. L’arme a hérité du mécanisme de culasse, mis au point progressivement par Mauser, ce mécanisme sera apprécié pour sa sûreté de fonctionnement et sa robustesse. Il comprend une sécurité à trois positions à l’arrière de la culasse, à droite le percuteur et la culasse sont bloqués, au milieu la culasse est libérée, mais pas le percuteur, ce qui permet d’introduire une lame-chargeur en toute sûreté, enfin à gauche l’arme est prête à faire feu. En cas de rupture de l’étui d’une cartouche, de larges évents ont été prévus pour évacuer les gaz, sans risquer de blesser le tireur. Le levier de culasse est droit et l’extraction des étuis se fait avec peu d’incidents grâce à un extracteur non rotatif sur le côté de la culasse.

Le 5 avril 1898, la commission chargée de l’armement de l’armée allemande décide d’adopter le fusil Mauser, comme arme d’ordonnance de l’armée, en remplacement du Gewehr 88 ou Judenflinte. L’arme est d’abord fournie au corps expéditionnaire en Extrême-Orient et au trois premiers corps d’armée prussiens. L’arme reçoit donc son baptême du feu pendant la révolte des Boxers. En 1904, des contrats sont passés avec Mauser, pour 290 000 fusils et avec DWM, pour 210 000. En 1905, la cartouche à balle ronde dite I-Patrone commence à être remplacée par une toute nouvelle dotée d’une balle pointue Mauser de 7,92 × 57 mm, la S-Patrone (S pour « Spitz », pointu), qui présente l’avantage d’être précise à de plus longues distances. Il fut produit par les Arsenaux impériaux allemands.

Mauser turque m 1893Mauser turc modèle 1903 (photo trouvée sur internet)

Le mauser modèle 1903 calibré en (7,65 x 53 mm) est pratiquement au Gewehr 98le porte-baïonnette est du même type que le Mauser modèle 1893.

Après la chute de l’Empire ottoman, dans les année 1930, les stocks de fusils modèle 1890, 1893 et 1903 ont été convertis au calibre allemand (7,92 x 57 mm), leurs longueurs totales et accessoires mis au même standard afin d’unifier ces armes.

38_46_2.jpg

38_46_2c.jpg

Mauser turque M38 1Fusil de fabrication turque nommé T 38 (photos trouvées sur internet)

Le fusil modèle T 38 n’est pas la désignation officielle utilisée par l’armée turque mais plutôt une désignation que les importateurs américains lui ont attribué. A partir de 1937, les autorités militaires de la jeune république turque (octobre 1923) ont décidé de concevoir un modèle de fusil standard avec des éléments récupérés d’autres fusils modèle 1890, 1893 et 1903 plus réparables. La norme établie étant celle du Mauser Gewehr modèle 1898 long ou court, chambré pour la cartouche de calibre 7,92 x 57 mm.
Les marquages sur les boitiers de culasse des M 1938 sont TC, ASFA, Ankara, cela signifie essentiellement, République de Turquie, Ankara usine militaire. A partir de 1940 les marquages sur les boitiers de culasse seront K.Kale indiquant généralement une fabrication faite à l’usine de Kirikkale.

PM Sten

PM Sten MK 5 (photo trouvée sur internet)

Masse du PM Sten MK 5 : 4,2 Kg
Masse du chargeur plein : 0,7 Kg
Longueur totale : 762 mm
Calibre : 9 x 19 mm Parabellum
Vitesse initiale : 380 m/s
Portée pratique : 50 m
Cadence de tir maximale : environ 550 coups/min
Chargeur : 32 coups

.
Le PM Sten (ou Sten gun) était une famille de pistolets mitrailleurs chambrés en calibre 9 x 19 mm  largement utilisés par les britanniques et les forces du Commonwealth tout tout au long de la seconde Guerre Mondiale et de la guerre de Corée.

STEN est un acronyme, des noms des concepteurs principaux de l’arme, (Reginald V. Shepherd et Harold Turpin), et EN pour Enfield. Plus de 4 millions Stens dans différentes versions ont été faites dans les années 1940.

Très efficace à courte portée (surtout jusqu’à 100 m), le P.-M. Sten a été très populaire auprès des soldats britanniques et des résistants français grâce à son faible coût, sa taille, son poids et sa facilité de nettoyage ; il pouvait ainsi rivaliser avec les PM allemands.

En revanche, le Sten, outre sa fragilité, avait deux problèmes de fonctionnement: d’une part, il pouvait s’enrayer  facilement, d’autre part, une fois armé, il pouvait déclencher le tir à l’improviste (si l’arme chutait au sol, elle pouvait vider son chargeur toute seule). Si le second problème, dû à un crochetage incertain du levier d’armement en position arrière, n’a jamais vraiment été résolu, le premier a pu être considérablement réduit en entraînant les servants à ne charger que 30 cartouches au lieu de 32 et surtout à ne pas tenir l’arme par le chargeur (comme on le voit au cinéma ), ce qui perturbe le système d’alimentation, mais par la chemise sur le canon malgré la chaleur dégagée.

Introduit en 1944, le Sten Mk 5 était par rapport aux versions précédentes de meilleure qualité, et plus élaboré. Les modifications apportées sont, une poignée en bois verticale de type pistolet, une crosse en bois, et un système de fixation pour baïonnette n°4 au canon. 

GARAND US

turkm1bayo.jpgPhotos trouvées sur internet

Le fusil M1 Garand conçu en 1936 par John C. Garand, est le premier fusil semi-automatique réglementaire de l’armée américaine. Il pèse environ 4,9 kilogrammes et se recharge par un clip de 8 cartouches de calibre 30-06 (7,62 x 63 mm puis disponible en 7,62 × 51 mm). Il remplaça le Springfield modèle 1903 à verrou. Il n’est pas le premier fusil semi-automatique utilisé dans une armée, contrairement à ce que l’on croit souvent. Les premiers furent les fusils semi-automatiques Français R.S.C. Mle 1917 et R.S.C. Modèle 1918. Elle a aussi été l’arme destinée aux fantassins de l’armée américaine la plus produite durant la seconde Guerre Mondiale, réputée pour sa précision fort acceptable pour une arme de production de masse à bas coût, la vélocité de sa munition bien supérieure à celle de la carabine US M1, ainsi que son système de rechargement semi-automatique.

5,5 millions d’exemplaires ont été produits aux États-Unis et en Italie (par Breda et Beretta sous licence dans le cadre de l’OTAN), dont 4 millions de 1936 à 1945. Sa production cesse en 1957, il sera remplacée par le M14.

Les Etats-Unis d’Amérique ont fourni à la Turquie, environ 312 430 fusils Garand M1 en 1952.

Modèle FN FAL G1 utilisé par la Turquie entre 1960 et 1980

L’histoire du FN FAL commence en 1946 lorsque la firme belge FN Herstal charge une équipe dirigée par Dieudonné Saive d’étudier un nouveau fusil. Le prototype voit le jour en 1948, à l’époque, une des originalités de ce fusil est d’être équipé d’une poignée de pistolet en avant de la crosse. La maintenance de l’arme est facilitée par un démontage extrêmement aisé. Le recul se fait de manière rectiligne, sans relèvement du canon, grâce à l’emplacement du centre de gravité placé dans l’axe du canon. L’ingéniosité et la simplicité du mécanisme limitent fortement le risque d’enrayage.
En 1954, sous l’influence des USA, l’OTAN adopte un nouveau calibre de 7,62 mm, aussi appelé 7,62 OTAN. En conséquence, la FN Herstal s’empresse d’adapter le FAL à la nouvelle munition.

G3 Allemagne

AK4 ExportPhotos trouvées sur internet

L’origine de ce fusil d’assaut remonte aux années 1950. La RFA demanda alors à la FN Herstal l’autorisation de fabriquer des FAL sous licence. Se heurtant au refus de la firme belge, Heckler & Koch se tourna vers CETME en Espagne qui fabriquait une évolution du StG 45 et en obtint l’autorisation. Heckler & Koch prenait ainsi sa revanche sur la FN en créant le plus redoutable concurrent du FAL.

Chambré pour la cartouche Nato standard calibre 7,62 x 54 mm, le Heckler & Koch G3 (G3 signifie Gewehr 3, autrement dit « Fusil 3 » de combat) a été basé sur un fusil d’assaut prototype en cours d’élaboration par Mauser à la fin de la seconde Guerre Mondiale. Il fut produit à partir de 1959 et resta en service jusqu’au milieu des années 1990.

Considéré comme ayant une grande fiabilité, le fusil a connu une grande diffusion dans les forces armées du Tiers-Monde. Cependant, ce dernier est un fusil lourd et encombrant tirant une munition puissante.

Le G3 a été longuement produit et employé pour de nombreuses armées régulières dont l’Allemagne, l’Arabie saoudite, la Grèce, le Pakistan, l’Iran, la Turquie et le Portugal. Il a été adopté par une cinquantaine de pays pendant une quarantaine d’années. Les raisons de son succès, outre sa fiabilité et sa précision, étaient telles qu’il était plus simple et moins cher à produire que ses concurrents. Son mécanisme d’action retardée et de verrouillage par galets sera appliqué à de nombreuses autres armes Heckler & Koch.

Se bâtissant une réputation d’excellence, le G3 est rapidement devenu le fusil d’assaut occidental le plus exporté avec le M16. Environ sept millions d’exemplaires furent fabriqués dans le monde, même si le G3 n’a pas toujours été l’arme standard des armées des pays qui l’achetèrent.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle 1874 court, Ersatz tout acier 1916, allemand, re-conditionné vers 1930, T 1938, MKII, 1924, 1938 à double bagues, G1, G3.

Category Archives: Turquie

Baïonnette G3

Turquie G3 01

Turquie G3 02Poignée monobloc en plastiqueProéminence au niveau du verrouillage spécifique à ce modèle

La gouttière de la lame de cette baïonnette est unique car elle est asymétrique 

Modèle : G3 turc
Armement : fusil Heckler & Koch G3 G3A7 fabriqué sous licence
Fixation : au dessus du canon
Longueur : 380 mm
ø de la douille : 22 mm
Valeur :  €€€ €
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Toutes les parties métalliques de ce modèle peu courant (350 000 exemplaires à partir de 1967) sont fortement bronzées. Le pommeau en acier comporte le téton de verrouillage caractéristique des modèles G3. Le fourreau est constitué de 2 tôles embouties de mème type que le foureau allemand de type ersatz première Guerre Mondiale.

Category Archives: Turquie

Baïonnette Ersatz à double bagues modèle 1965

Turquie G1 01
Turquie G1 02
Turquie G1 03
Turquie G1 04

Modèle : Ersatz à double bagues modèle 1965
Armement : fusil FN FAL désigné G1
Longueur : env. 375 mm
ø de la douille : 18 mm et 18,5 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Au début des années 1960, la Turquie a reçu 100 000 fusils G1 en provenance de la RFA, qui elle même les avait achetés à la FN belge, la FN ayant refusé à l’Allemagne de produire le G1 sous licence. Les allemands n’avaient pas conçu de baïonnette pour le G1, la Turquie a dû ajouter un système de fixation au canon du G1, produire en urgence et à moindre cout une baïonnette de fortune.

Rudement construite, cette nouvelle baïonnette possède une poignée en acier embouti à double bagues, et une lame de récupération d’origine allemande (modèle Ersatz). Les tolérances de dimension concernant la longueur de la poignée et de la lame sont assez importantes. La lame, suivant le cas peut avoir un profil différent. Un nombre de 5 chiffres correspondant au matricule de l’arme est frappé sur le côté droit de la poignée.

Le corps du fourreau en acier est de longueur standard pour toutes les diverses baïonnettes transformées durant les années 30, par-contre le ressort et la cuvette sont spécifiques au profil de chaque type de lame. La cuvette est maintenue au corps par une vis située sur la face avant et le bouton de suspension est de forme arrondie.

Remarques perso :
Ce modèle est assez grossier au niveau de la fabrication mais très difficile à acquérir du fait de sa rareté.

Category Archives: Turquie

Baïonnette modèle 1938 à double bague (Garand M1)

turquie mle38 double bague 01
turquie mle38 double bague 02
turquie mle38 double bague 03


turkm1bayo.jpg

Modèle : 1938
Armement : fusil M1 Garand
Longueur : env. 370 mm
ø de la douille : 13 mm
Valeur :  €€€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette de fabrication turque modèle 1938 a été transformée au niveau de la croisière par l’adjonction d’une bague superposée à la 1ère. Le diamètre intérieur de la douille est ainsi réduit à environ 13 mm. Cette curieuse transformation est destinée à s’adapter sur le fusil Garand M1 en évitant de réduire la longueur de la poignée. On peut rencontrer cette transformation sur plusieurs types de baïonnettes turques d’origines diverses. Les lettres AS.FA (ASkarii FAbricasi) frappées après 1929 sur le pommeau signifient : fournitures militaires.
Le corps du fourreau en acier est de longueur standard pour toutes les diverses baïonnettes transformées durant les années 30, par-contre le ressort et la cuvette sont spécifiques au profil de chaque type de lame. La cuvette est maintenue au corps par une vis située sur la face avant et le bouton de suspension est de forme arrondie.

Cette modification aurait été faite, lors de la participation de la Turquie, auprès des forces US à la guerre de Corée. Les Etats-Unis d’Amérique ont fourni à la Turquie, environ 312 430 fusils Garand M1 en 1952.

Category Archives: Turquie

Baïonnette modèle 24 raccourci (BT3)

turquie mle 24 Raccourci 01
turquie mle 24 Raccourci 02

turquie mle 24 Raccourci 03
Modèle : 1924 raccourci
Armement : fusil VZ24 (98/22)
Longueur : 432 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur :
 €€€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette yougoslave modèle 24 long (515mn) raccourcie a été utilisée par la Turquie dans les années 50, pour s’adapter aux nombreuses armes système Mauser 98 récupérées avant et après la seconde Guerre Mondiale.
Le fourreau a également été raccourci à la longueur de la lame, la partie qui servait à la fixation du bouton de suspension a ensuite été brasée sur le nouveau fourreau modifié.

Category Archives: Turquie

Baïonnette clou MKII

turquie clou mkII 01

turquie clou mkII 03Matricule de 4 chiffres sur le côte indiquant une utilisation turque


Modèle : N°4 MKII
Armement : PM Sten MK5
Longueur : 251 mm
ø de la douille : /
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Certains de ces modèles, fûrent utilisés par l’armée turque après la seconde Guerre Mondiale, uniquement pour le PM Sten MK  5 (voir aussi Grande-Bretagne).

Category Archives: Turquie

Baïonnette modèle T 1938

Turquie mle Neuf T 38 01

Turquie mle Neuf T 38 02

Modèle : T 1938
Armement : 
fusil Mauser tous types (modèle 1893, 1903, T 1938), sauf GEW 98
Longueur :
368 mm
ø Douille :
15,5 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce modèle de fabrication turque, le plus courant, a été produit à la fin des années 30 pour équiper les nouveaux fusils nommés T 38, faits de pièces détachées provenant d’anciens modèles. La rainure du pommeau en forme de T est du mème type que les modèles antérieurs, la lame suivant le fabricant peut avoir un profil différent. Les plaquettes peuvent être fixées par rivets ou par vis et écrous (cf photo). Les lettres AS.FA (ASkarii FAbricasi) frappées sur le pommeau après 1929 signifient : fournitures militaires. Le 1er novembre 1928, Mustafa Kemal Atatürk remplace l’alphabet arabe, en usage sous l’Empire ottoman pour transcrire le turc, par un alphabet spécifique dérivé de l’alphabet latin.

Le corps du fourreau en acier est de longueur standard pour toutes les diverses baïonnettes transformées durant les années 30, par-contre le ressort et la cuvette sont spécifiques au profil de chaque type de lame. La cuvette est maintenue au corps par une vis située sur la face avant et le bouton de suspension est de forme arrondie.

Remarques perso :
Ces modèles, aux tolérances de fabrication imprécises, ont tendance à prendre du jeu au niveau de la croisière.

Category Archives: Turquie

Baïonnettes transformées vers 1930 pour divers fusils Mauser

montage plusieurs baios

Tous ces modèles ont été récupérés et transformés vers 1930, après l’effondrement de l’Empire Ottoman à la fin de la première Guerre Mondiale, de façon à obtenir une longueur standard pour toutes les baïonnettes faites neuves ou ayant subi des modifications.

Les rainures du pommeau des baïonnettes d’origine turque sont toujours en forme de T, la baguette de nettoyage des fusils ne rentre pas à l’intérieur de la poignée. Leurs transformations se limitent à un raccourcissement de la lame et dans certain cas suppression du quillon.

Certaines de ces baïonnettes en provenance de divers pays ont été modifiées au niveau de la croisière pour s’adapter au système de fixation au canon standard des différents modèles de fusils Mauser. Ces fusils ont tous été convertis à la cartouche de (calibre 7,92 x 57 mm) eux aussi dans les années 1930.

Les lettres AS.FA (ASkarii FAbricasi) frappées sur le pommeau après 1929 signifient : fournitures militaires. Le 1er novembre 1928, Mustafa Kemal Atatürk remplace l’alphabet arabe, en usage sous l’Empire ottoman pour transcrire le turc, par un alphabet spécifique dérivé de l’alphabet latin.

Généralement le corps du nouveau fourreau en acier d’origine turque est de longueur standard à toutes ces baïonnettes transformées, par-contre le ressort et la cuvette sont spécifiques au profil de chaque type de lame. La cuvette est maintenue au corps par une vis située sur la face avant et le bouton de suspension est de forme arrondie.

Voici une partie des différents modèles de baïonnettes utilisés pour ces armes :

 

montage plusieurs baios 02

Turquie 1890 Raccourcie marquages 01Marquage original d’avant 1928 sur la lame (sceau du Sultan turc)montage plusieurs baios 03

Turquie 1890 Raccourcie marquages 02Marquage sur le contre tranchant de la lameTurquie-mle-1890-long.jpgModèle dans sa longueur originale (589 mm)

Modèle : 1890 raccourci
Armement : fusil Mauser tous types (modèle 1890, 93, 03 modifiés), T 1938
Fixation : sous le canon
Longueur : +/-  370 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur :  €€
Rareté :
  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La longueur totale d’origine de ces modèles était de 589 mm, certaines de ces baïonnettes ont conservé leur quillon d’origine d’autres non, leurs poignées et leurs croisières n’ont subi aucune transformation.

montage plusieurs baios 04

Turquie mle 1903 Raccourcie 01Marquage sur le contre tranchant de la lameTurquie mle 1903 Raccourcie 02Marquage, Sultan Habdul Hamid II (d’aout 1876 à avril 1909)Turquiie-mle-1903-long.jpgModèle dans sa longueur originale (650 mm), lame de type 98 au profil typique (langue de carpe)

 

Modèle : 1903 raccourci
Armement : fusil Mauser tous types (modèle 1890, 93, 03 modifiés), T 1938
Fixation : sous le canon
Longueur : +/-  370 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur :  
€€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La longueur totale d’origine de ces modèles était de 650 mm, certaines de ces baïonnettes ont conservé leur quillon d’origine d’autres non, leurs poignées et leurs croisières n’ont subi aucune transformation.

 

Turquie mle 38 Variante 01

Turquie mle 38 Variante 02

Modèle : 1892-93
Armement : fusil Mauser tous types (modèle 1890, 93, 03 modifiés), T 1938
Fixation : sous le canon
Longueur : +/-  370 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur :  €€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette est de fabrication autrichienne par (Österreichische Waffenfabriks-Gesellschaft, Steyr) marquage OEWG. Sa première destination fut le Royaume de Roumanie, une partie du stock devenue obsolète s’est retrouvée en Turquie après la première Guerre Mondiale.

Cette baïonnette  modèle 1892-93 qui mesurait à l’origine 380 mm possède un pommeau avec une rainure en forme de T, les plaquettes de poignée arrondies fixées par rivets sous rondelles sont de type (1871-84 allemande). Elles furent légèrement raccourcies et modifiées au niveau de la croisière pour pouvoir s’adapter à la fixation sous le canon du nouveau fusil T38.

mle-1903-variante.jpg

mle-1903-compa.jpgA ne pas confondre, en haut modèle 1903 réduit en longueur, en bas modèle 1913 (variante)Turquie 1903 Variante 01

Turquie 1903 Variante 02

Turquie 1903 Variante 03Porte-fourreau d’origine turque qui ressemble fortement à un modèle allemand pour modèle (98-05)


Modèle :
 1913 avec lame de récupération
Armement : fusil Mauser tous types (modèle 1890, 93, 03 modifiés), T 1938.
Fixation : sous le canon
Longueur : +/-  370 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur  €€
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce modèle pas très courant, possède une poignée (pommeau oblique, croisière) de même constitution que modèle 1913 court, fait neuf de longueur 372 mm. Les plaquettes de la poignée, contrairement au modèle 1913 court sont maintenues par deux vis et écrous. La croisière ne possède plus de crochet, supprimé leur de la transformation vers 1930. La lame de type 98 allemand au profil typique (langue de carpe) est une récupèration d’un modéle 1903 long réduit en longueur.

 

turquie-1907-GB-01.jpg

turquie-1907-GB-02.jpgPoignée d’origine britannique sans trou d’éjection des déchets, dont les nouvelles plaquettes sont fixées par deux rivets turquie-1907-GB-03.jpgPoignée d’origine turqueturquie-1907-GB-04-copie-1.jpgReste de marquages britanniques sur la lameTurquie mle 38 1907

orig.jpgMauser turque modèle 1893 équipé d’une baïonnette modèle 1907 modifiée

Modèle : 1907
Armement : fusil Mauser tous types (modèle 1890, 93, 03 modifiés), T 1938.
Fixation : sous le canon
Longueur : +/-  370 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur :  €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes sont des modèles 1907 britanniques fabriquées avant 1916, récupérées après la bataille des Dardanelles (1915-16), dont les lames ont été raccourcies et les croisières remplacées. Certaines ont concervées leurs poignées d’origines, d’autres non.

ersatz all modifiée 01

ersatz all modifiée 02

Turquie ersatz all croisiere modif 02

Modèle : Ersatz allemand raccourci et modifié
Armement : fusil Mauser tous types (modèle 1890, 93, 03 modifiés), T 1938.
Fixation : sous le canon
Longueur : +/-  370 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes proviennent des multiples modèles ersatz fournis par les allemands aux turcs durant la première Guerre Mondiale, elles ont toutes été raccourcies et leurs croisières d’origine ont été remplacées.

98 05

Turquie allemande 98-05 02

turquie-98-05-02.jpg
turquie-98-05-03.jpg

Modèle : 98-05 allemand
Armement : fusil Mauser tous types (modèle 1890, 93, 03 modifiés), T 1938 ou Mauser Gewehr 98.
Fixation : sous le canon
Longueur : +/- 370 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes proviennent des multiples modèles 98-05 fournis par les allemands aux turcs durant et après la première Guerre Mondiale, leurs lames ont toutes été raccourcies. On peut les rencontrer avec bague (modification turque de la croisière) ou sans. Les modèle sans bague ont été utilisés pour les fusils Mauser de type 98. Les plaquettes striées en noyer sont systèmatiquement remplacées et leur pare-flamme supprimé. Les fourreaux d’origine allemande, sont modifiés au niveau de la chape et raccourci à la longueur de la lame.

Category Archives: Turquie

Baïonnettes Ersatz Allemandes Raccourcies vers 1930 pour fusils Mauser modèle 88-05, 98

Esatz 01  Esatz 02

Turquie ersatz all. raccour 03

Turquie ersatz all. raccour 02

Modèle : Ersatz allemand raccourci
Armement : fusil Mauser Gewehr 1888-05, Gewehr 98
Longueur : env. 373 mm
ø de la douille : 
Valeur :  €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes proviennent des multiples modèles ersatz fournis par les allemands aux alliés turcs durant la première Guerre Mondiale et après. Tous ces modèles ont été récupérés et raccourcis vers 1930, après l’effondrement de l’Empire Ottoman à la fin de la première Guerre Mondiale, de façon à obtenir une longueur standard pour toutes les baïonnettes faites neuves ou ayant subi des modifications. Généralement le corps du nouveau fourreau en acier, ou d’origine, est standard à toutes les baïonnettes raccourcies par-contre le ressort et la cuvette sont spécifiques au profil de chaque type de lame.
Remarques perso :
Des vendeurs n’hésitent pas à vendre ce modèle pour de l’Ersatz allemand. Méfiez-vous !!

Category Archives: Turquie

Baïonnette Ersatz tout acier (modèle 16)


turque_5_mars_02
turque_5_mars_ Croissant et étoile frappés sur le bas de la croisière 

Modèle : Ersatz tout acier (modèle 1916)
Armement : fusil Mauser tous types (mle 1893, 1903, T 1938), sauf GEW 98.
Longueur : 375 mm
ø de la douille : 15,5 mm
Valeur :  €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce très court modèle pour l’époque, tout en acier, de faible constitution, a été fabriqué en urgence en Turquie en 1916. La lame légèrement décalée par rapport à la poignée, (pour une rapidité d’exécution) ne comporte pas de gouttière. La croisière de faible épaisseur ne peut être maintenue à la soie par rivet, de ce fait elle a tendance avec le temps à prendre du jeu.

Copyright © 2018 Géraldbaios