Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Baïonnettes modèle P1913

admin

Modèle : 1913 pour fusil P14
Armement : fusil Motif 1914 Enfielden 1926 re-désigné par l’armée Britannique comme le No3 Mk1
Longueur : 555 mm
ø interne de la douille : 16,5 mm
Valeur :  €€€
Rareté : 
 che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La baïonnette Pattern 1913 a tout d’abord été conçue pour être utilisée avec le fusil expérimental « Modèle 1913 Enfield » non adopté. Au début de la Première Guerre mondiale, les autorités Britanniques adoptèrent pour le successeur du P1913, le P1914 Enfield. Pour la fabrication de ce fusil, des contrats furent attribués à trois fabricants d’armes américains Winchester, Remington et Eddystone.

Les baïonnettes utilisées avec le fusil P1914 ont été fabriquées par Remington (1 243 000 exemplaires) et Winchester (225 000 ex). Seulement quelques très rares exemplaires (prototypes) furent fabriqués en 1913 par Vickers (1 500 ex) en Angleterre. Ils possédaient une croisière avec crochet brise lame courbé qui disparut par la suite lors de la production en série et des plaquettes lisses.

Photo trouvée sur internet

Le mode atypique de fixation à l’arme de la baïonnette P1907 n’a pas été adoptée, la P1913 se fixe de manière classique, la bague intègre le canon. La P1913 en raison de la hauteur de la bague ne peut absolument pas être fixée à un fusil SMLE. La baïonnette P1913 utilisée par l’armée Britannique fût fabriquée sur une très courte période, de 1916 jusqu’en 1917, l’année de l’entrée en guerre des Etats-Unis.

La poignée pour une raison évidente de coût est identique au modèle P1907, seule la position de la bague diffère. Le pommeau de forme droite est démuni de trou d’évacuation des déchets (appelé à tort trou huileur). Les plaquettes sont maintenues à la soie par deux vis et écrous fendus, elles possèdent obligatoirement deux profondes stries afin d’éviter toutes confusions avec la baïonnette P1907. L’intention initiale de l’armée Britannique, en 1914 était que le fusil P14 et le SMLE soient utilisés côte à côte.

M13 03 1913

Sur le coté gauche, ont peut lire :

1913 : qui correspond au modèle.
Date : mois et année de fabrication (de 1916 à 1917).
Fabricant :

1913 02

Le coté droit comporte les poinçons de réception de l’armée Britannique (le petit A signifiant Amérique).

Marque du test de courbure «X»

La lame de finition polie brillant est du même type que le modèle P1907. Elle est munie d’une gouttière et d’un contre-tranchant arrondi, son tranchant est légèrement affuté sur toute la longueur, sa résistance à la torsion est excellente.

La baïonnette fut critiquée par ses utilisateurs à cause de la longueur excessive de la lame :

  1. Lors des déplacements, le fourreau de même longueur gênait les militaires de petites tailles.
  2. Lors des combats dans les tranchées après le bloquage de la ligne de front, peu après le début des hostilités.

Le fourreau utilisé pour ce modèle est en cuir, avec garnitures métalliques à chaque extrémités, pour une raison d’interchangeabilité il est identique au modèle utilisé avec la baïonnette P1907, voir détails des (fourreaux P1907)

Les porte-fourreaux utilisés pour ce modèle sont, voir (Porte-fourreaux) anglais N° : GB 19 H, I, J.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Géraldbaios