Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Baïonnette modèle US 1917

admin

Modèle : 1913 frappé US
Armement : fusil M1917 Enfield, et US Trench Gun
Longueur : 555 mm
ø interne de la douille : 16,5 mm
Valeur :   €€€ €
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Après l’entrée en Guerre des Etats-Unis le 06 avril 1917, les autorités militaires ont adapté le fusil P1914 Enfield à la cartouche standard de calibre 30-06, afin de palier au manque de fusils Springfield M1903, créant ainsi le fusil standard M1917.

Pour équiper ce nouveau fusil d’une baïonnette, les Etats-Unis ont simplement adopté la baïonnette modèle P1913 renommée baïonnette Model 1917

La poignée du modèle P1913 est identique au modèle P1907, seule la position de la bague diffère. Le pommeau de forme droite est démuni de trou d’évacuation des déchets (appelé à tort trou huileur). Les plaquettes sont maintenues entres elles par vis et écrous fendus, elles sont munies de deux profondes stries verticales afin d’éviter toutes confusions avec la baïonnette P1907.

Toutes les parties métalliques de la poignée, ainsi que sur environ 25 mm sur la lame sont bleuies, cette finition de qualité médiocre recouvre en théorie la plupart des marquages.

Environ 545 000 de ces baïonnettes, en cours de livraison ont été rachetées en urgence, les poinçons de contrôle anglais barrés et un (ou plusieurs marquages) US frappé à coté.

L’orientation et l’emplacement de la marque US varient considérablement et, dans certains cas, les Etats-Unis sont estampillés deux fois, une fois horizontalement et une fois verticalement. La plupart de ces exemplaires datent d’avril et mai 1917, avec un petit nombre d’autres dates.

Modèle : US 17
Armement : fusil M1917 Enfield, et US Trench Gun
Longueur : 555 mm
ø interne de la douille 16,5 mm
Valeur :  €€€ €
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La production de la baïonnette nommée US 17 pour le fusil du même modèle a débuté à partir de septembre 1917 par Remington (2 000 000 ex environ) et peu après par Winchester (500 000 ex environ).

Cette baïonnette s’adapte également sur divers fusils à pompe de type « Trench Gun » de l’époque.

La poignée par rapport au modèle P1913, comporte sur le pommeau un trou de nettoyage (souvent appelé à tort trou huileur) pour permettre à la graisse souillée ou débris de s’évacuer, ce trou est apparu à partir d’octobre ou novembre 1917, certains rares modèles n’en possèdent pas. Certaines des baïonnettes antérieures ont été modernisées avec ce trou, ces baïonnettes M1917 marquées US, sans trou sont assez rares. La forme du pommeau varie légèrement suivant le constructeur.

La lame de finition phosphatée du même type que le modèle P1913 est munie d’une gouttière et d’un contre-tranchant arrondi, son tranchant est légèrement affuté sur toute la longueur, sa résistance à la torsion est excellente.

Les premières baïonnettes produites par Remington ou Winchester pour le contrat américain en septembre 1917 utilisaient les marques britanniques standards à gauche, elles sont pratiquement introuvables.

WinchesterUS 17 03Remington Marquages américains standards de l’Ordnance Shell and Flame, Etats-Unis, et une tête d’aigle stylisée avec le numéro du contrôleur en-dessous

Le Département des munitions a adopté la tête d’aigle au-dessus de la marque numérique en 1917 afin que les inspecteurs individuels puissent être rendus responsables de leur travail.

Quelques baïonnettes fabriquées par Remington peuvent être datées 1918 au lieu de 1917. Il est supposé que Remington a changé la matrice de marquage au début de 1918 afin de refléter la date de fabrication, comme pour le modèle 1905 ou l’année de fabrication apparait sur la lame. Ce mode de marquage n’ayant pas perduré, Remington fit marche arrière et remis sur la lame la date 1917.

Comme pour le modèle P1907 d’origine Britannique, certains modèles destinés aux cérémonies officielles sont entièrement chromés (toutes les parties métalliques du fourreau et de la baïonnette y compris les vis et écrou de fixation des plaquettes).

Le fourreau : voir détail (fourreau M1917).

Période d’utilisation:
Durant la Première Guerre mondiale, par les troupes américaines fraichement débarquées en 1917, 65% des fusils utilisés étaient des modèle US 1917.

Après la Première Guerre mondiale 2 193 429 fusils M1917 furent re-conditionnés et stockés en réserve, ou utilisés comme armes d’exercice. Les lames des baïonnettes stockées sont généralement phosphatées et les plaquettes de poignée remplacées. Pendant la Seconde Guerre mondiale les fusils équipèrent quelques unités de mortier de l’armée US, mais la majorité fut largement distribués aux alliés des États-Unis, équipant des vétérans de la home-guard britannique ou des unités territoriales canadiennes. Un grand nombre de ces armes dotèrent certains mouvements de résistance et l’armée française renaissante.

On peut donc dire de cette arme de circonstance, adoptée dans l’urgence, qu’elle eu le rare privilège de contribuer à libérer la France par deux fois : La première aux mains des « Doughboys » du général Pershing, la seconde, dans celles des combattants des forces françaises libres et des résistants.

Les Etats-Unis ont continué à utiliser les baïonnettes M1917 au cours de la Seconde Guerre et pendant la guerre de Corée en raison des importants stocks restants. Les nouveaux fusils de tranchée distribués étaient conçus pour utiliser cette baïonnette.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Pour les fervents passionnés d’histoire de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, ce modèle assez courant est indispensable dans une collection.

Dernière mise à jour le 23/04/20.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 Géraldbaios