Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Pologne

La Pologne

Pendant la première Guerre Mondiale, les fusils Lebel équipaient l’armée polonaise en France (l’armée bleue). Ils étaient aussi l’un des nombreux types de fusils utilisés par l’armée polonaise en 1918-1921 (désignation polonaise Lebel, modèle 1886 ). En 1939, le Lebel wz. 86/93  équipait certaines branches de la Défense nationale. Encore une fois, cette arme a trouvé son chemin pour armer les troupes de l’armée polonaise en France en 1940.

Dans les années 1935-1939 environ 10.000 fusils wz. 1886 ont été reconstruits en raccourcissant le canon pour en faire des carabines wz. 1886 93R35.

Après la fin de la première Guerre Mondiale, la Pologne hérite de divers fusils de caibre différents, (24 types d’armes environ) des armées ayant participé au conflit (France, Allemagne, Austro-Hongrie, Russie, GB, Japon). Il a donc été décidé pour une question de logistique de faire l’unification de tous les fusils.
Dans un premier temps, le choix est tombé sur les armes d’origine françaises, mais en juin 1921, en vertu des dispositions du Traité de Versailles, la Pologne a reçu des machines et des matières premières d’armes allemandes. Ceci permet de mettre rapidement en place une industrie d’armement où sont produits des fusils WZ98 et carabines Mauser K98a. En 1929, la carabine de conception polonaise Kbk wz. 1929 est adoptée qui se caractérise par un garde-main recouvrant le canon de la boite de culasse à l’extrémité du fût et par des garnitures particulières. En Septembre 1939 lors de l’invasion russo-allemande, l’armée polonaise disposait d’environ 311 000 fusils de type 98 « Mauser. »

ak-47-polognePhoto trouvée sur internet

L’usine d’État polonaise dans la ville de Radom en 1957 a acquis une licence pour fabriquer une série de kalachnikov soviétique AK-47 de calibre 7,62 x 39 mm à crosse fixe ou pliante, dont la production a été lancée à l’usine de Lucznik / Radom. Initialement, les modèles d’AK et d’AKS ont été étiquetés dans les forces armées polonaises sous la désignation de « pmK », étant l’acronyme des premières lettres de « pistolet maszynowy Kałasznikowa », et signifiant Kalashnikov Submachine Gun. La désignation polonaise « pmK » a été utilisée pour les armes à feu fixe (AK) et aussi pour les armes à rabat (AKS). Dans les années 60, la désignation « pmK » a officiellement changé en « kbkAK » signifiant « karabinek AK (AK Carbine). Il convient de mentionner que la même désignation » kbkAK « a été utilisée pour les deux versions avec des stocks fixes et pliés.

AKM-Polish_by_peter.jpg

 En 1966, l’usine de Radom a commencé la production AKM de calibre 7,62 × 39 mm, et quelques années plus tard, en 1972, elles ont commencé la production de la variante AKMS. Les désignations occidentales communes telles que PMKM et PMKMS étant des équivalents d’AKM et Les AKM ont été fabriquées en Pologne sur une période de temps: AKMN, AKMNP, AKML, AKMLP, AKMSN, AKMSNP, AKMSL et AKMSLP. Les AKMS ont été réputés, en particulier, dans la classification officielle polonaise des armes militaires et étaient généralement trop souvent inconnus en Pologne.

Le karabinek wzór 1988 (Carbine Model 1988) Tantal est un fusil d’assaut de calibre 5.45 × 39mm conçu et produit en Pologne à la fin des années 1980.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle WZ 1886/93, 1924, 1926, 1939, AK47, 6×3 (AKM Type I), 6×4 (AKM Type II), WZ85.

Category Archives: Pologne

Baïonnette WZ 85 d’exercice

pologne-exercice-01-copie-1.jpg

pologne-exercice-05-copie-1.jpg

pologne-exercice-03-copie-copie-1.jpgArsenal de RADOM (11 à l’intérieur d’un cercle)pologne-exercice-04-copie-1.jpgN° de série et date, certains exemplaires peuvent être datés de 1985 à 1988

Modèle : WZ 85  (d’exercice)
Armement : fusil PMKM et PMKS et Kbk wz. 1988
Longueur : 270 mm
ø Douille : 17,5 mm
Valeur : €€€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
La Pologne semble être le seul pays de l’ex bloc de l’est à disposer de ce modèle fait par Fabryka Broni, Radom, destiné à l’exercice. La lame se rétracte lorsque la poussée contre une cible d’escrime et rebondit au moment du retrait, elle peut également être rétractée en position repos, lors du stockage.

Category Archives: Pologne

Poignard de parachutiste (Pologne)

poignard para 01

poignard para 02


Modèle :
 WZ55, couteau des forces aéroportées polonaises
Armement : /
Longueur : 267 mm
ø Douille : /
Valeur :  €€€ €
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce modèle a été fabriqué à RADOM à partir de 1955, marquages : N° de série sur une face, sur l’autre face 11 à l’intérieur d’un cercle et date de fabrication 1957. Le porte-fourreau en cuir est du même modèle que la baïonnette AK 47 polonaise. Ces dimensions sont identiques au modèle soviétique ZIR de 1940, mais la poignée et le fourreau sont différents. Ce modèle est une arme très convenable en des mains expertes malgré une lame en acier doux de qualité médiocre.

Category Archives: Pologne

Baïonnette 6×4 (AKM Type II)

pologne-montage-casque-baio-akm2.jpgBaïonnette accompagnée d’un casque mle WZ 75
akm2

akm2-002N°de série inscrit sur la croisièrepologne-akm-comparaison-02.jpg

pologne-akm-comparaison-01.jpg  Variante de couleur du cuir de la lanière

Modèle : AKM 2
Armement : fusil PMKM et PMKS et  Kbk wz. 1988
Longueur : 270 mm
Poids : 315 g
ø Douille : 17,5 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Voir (Baïonnette 6×4 (AKM Type II)). Le modèle utilisé par la Pologne possède une poignée de couleur orangée, le n° de série lorsqu’il est présent est frappé sur coté gauche de la croisière.

akm2-03

La lanière de maintien en cuir située sur la poignée ne comporte qu’une partie métallique, la boucle près du pommeau est maintenue par points de couture.

AKM1-03-copie-1.jpg

La baïonnette utilisée par la Pologne, contrairement à toutes les autres baïonnettes AKM1 des pays satellites à l’URSS, possède une lame dépourvue de dents de scie. 

Marquage S sur le dispositif coupe-fil, spécifique à la Pologne

Le fourreau en tôle d’acier est isolé du courant électrique grâce à une protection en caoutchouc, le porte-fourreau en cas de dégradation peut se remplacer rapidement. L’isolateur de couleur noire peut être de fabrication Est-Allemande, dans ce cas il porte le n° 5998 sur le devant. Le n° de série lorsqu’il est présent est frappé sur le devant, il correspond très rarement au n° de la baïonnette inscrit sur la croisière.

Les porte-fourreaux utilisés pour ce modèle sont, voir (Porte-fourreaux) polonais N° : PO 19 A, B, et C.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Tous les modèles pour fusils AKM, des pays membres de l’ex-pacte de Varsovie font bien sur partie d’un thème de collection, actuellement le modèle polonais est l’un des plus facile à se procurer.

Category Archives: Pologne

Baïonnette 6×3 (AKM Type I)

AKM1-Presentation.jpgBaïonnette AKM1 accompagnée d’un casque modèle WZ 67AKM1-01.jpg

Modèle : 6×3
Armement : fusil PMKM et PMKMS de type AKM
Longueur : 273 mm
Poids : 275 g
ø Douille : 17,5 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Voir (Baïonnette 6×3 AKM Type I). Durant ces années de production, la poignée a changé trois fois de couleur, noir avec taches rouge, ensuite marron, et enfin orange. Le n° de série lorsqu’il est présent est frappé sur coté gauche de la croisière.

La lanière de maintien en cuir située sur la poignée ne comporte qu’une partie métallique, la boucle près du pommeau est maintenue par points de couture.

AKM1-03-copie-1.jpg

La baïonnette utilisée par la Pologne, contrairement à toutes les autres baïonnettes AKM1 des pays satellites à l’URSS, possède une lame dépourvue de dents de scie. 

Le fourreau en tôle d’acier est isolé du courant électrique grâce à une protection en caoutchouc, le porte-fourreau en cas de dégradation peut se remplacer rapidement. L’isolateur de couleur noire peut être de fabrication Est-Allemande, dans ce cas il porte le n° 5998 sur le devant. Le n° de série lorsqu’il est présent est frappé sur le devant, il correspond très rarement au n° de la baïonnette inscrit sur la croisière.

Les porte-fourreaux utilisés pour ce modèle sont, voir (Porte-fourreaux) polonais N° : PO 19 B et C.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Tous les modèles pour fusils AKM, des pays membres de l’ex-pacte de Varsovie font bien sur partie d’un thème de collection.

Category Archives: Pologne

Baïonnette AK47

Baïonnette AK47 généralité :

A la fin des années 50, les autorités militaires russe ayant jugées que le combat à la baïonnette était tombé en désuétude, à sa conception le fusil d’assaut AK47 n’en n’avait pas de prévu, il en fut doté ultérieurement.
Au début des année 50, un modèle de conception soviétique dont la forme de la poignée est inspirée du modèle 1914 suédois est sorti des bureaux d’étude. Le verrouillage au canon de ce modèle novateur, s’effectue grâce à un bouton levier quadrillé, situé sous la croisière. Sa lame est un clone du modèle 1945 SKS, les plaquettes en Bakélite sont maintenues de manière classique par deux vis et écrous fendus. Contrairement au modèle US M4, ce modèle à cause de sa poignée peu ergonomique, peut difficilement être utilisé comme poignard de combat.
Son fourreau est fortement inspiré du modèle SVT 1940 TOKAREV, il est équipé d’un pontet fixé par points de soudure par fusion au corps, celui-ci sert de point de maintien au porte-fourreau attelé. La cuvette est fixée au corps par deux rivets, son extrémité se termine avec deux feuilles de tôles repliées et soudées entre elles par points.

AK47 montage 03

AK47 montage 04

AK47 montage 05Baïonnettes modèle AK 47, de gauche à droite : Allemagne de l’est, Pologne, Bulgarie, Finlande, URSS

Modèle utilisé par la Pologne :

ak47-08

ak47-09 Matricule inscrit sur la soieak47-003Année 1958ak47-001Marquage de l’arsenal de RADOMAK47 05Ci-dessus, très rare exemplaire fabriqué en 1970, marquage de l’année à gaucheak47-10Porte-fourreau en cuir interchangeableAK47 07Porte-fourreau en cuir interchangeable

Modèle : AK47 (56-H-212)
Armement : fusil d’assaut « karabinek AK »
Longueur : 314 mm
Poids : 285 g
ø Douille : 17,5 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le modèle polonais fabriqué à partir de 1957 porte sur la droite de la croisière le nombre 11 dans un ovale (arsenal de RADOM), et du coté gauche l’année 1958, son matricule est inscrit sur le dessous de la soie. Le fourreau ne possède pas de trou de drainage, il est spécifique par la forme à l’extrémité, c’est aussi le seul de tous les modèles utilisés par les pays satellites à L’URSS dont le porte-fourreau est interchangeable.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Tous les modèles pour fusils AK47, des pays membres de l’ex-pacte de Varsovie font bien sur partie d’un thème de collection. Lors de l’acquisition, ce rare modèle doit être absolument muni de son porte-fourreau, car celui-ci est pratiquement introuvable à un prix raisonnable.

Category Archives: Pologne

Baïonnette modèle 1939

pologne mle 28 0001

pologne mle 28 0002

pologne mle 28 0003

pologne mle 28 0004Poinçon de réception allemand

Modèle : 1939
Armement :
carabine Kbk wz. 1929, fusil WZ 98
Longueur : 
382 mm
ø Douille :  /
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette baïonnette appelée communément « modèle de mobilisation » possédait à l’origine une douille, elle était en tout point de vue identique au modèle  WZ 28, la différence est uniquement au niveau de la date de fabrication 1939. Il est à noter que la plupart des lames de ces modèles ont été aiguisées lors de la mobilisation générale de l’armée polonaise.

Certains fusils WZ 29 plus courts que les WZ 98 furent utilisés par la Wehrmacht comme Gewehr 298 (p), ce modèle de baïonnette (photo) a été récupéré par la Wehrmacht après l’annexion de la Pologne.

Category Archives: Pologne

Baïonnette modèle 1928

1928 011928 02Initiales WP (Wojko Polski) 1928 03

pologne baio mle 28 pare flammeRare modèle avec garde-flamme

Modèle : 1928
Armement : carabine Kbk wz. 1929, fusil WZ 98
Longueur : 382 mm
ø Douille :  mm
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques : 
Le modèle 28 est le dernier de la série des WZ 22, 24, 27 et 28. Les WZ 22 et 24 avaient montré quelques faiblesses au niveau du système d’assemblage à l’arme à feu. La mise en service en 1929 d’un nouveau fusil polonais de système Mauser s’est accompagnée de l’adoption d’une nouvelle baïonnette sous la dénomination de modèle 1928. Certains fusils WZ 29 plus courts que les WZ 98 furent utilisés par la Wehrmacht comme Gewehr 298 (p).

Ce nouveau modèle de baïonnette, contrairement au modèle 24, reste en théorie sans garde-flamme comme le modèle 27 et retrouve le bouton-poussoir à écrou fendu du modèle 22. Il se caractérise par une lame nettement plus forte que celle du modèle 22 et surtout par l’apparition d’une bague destinée à consolider la fixation au canon, la croisière perdant en même temps de son épaisseur et passant de 8 mm à 5,8 mm. Deux constructeurs ont réalisé ce modèle, Société usine motorisé « Perkun » SA Varsovie (Warsaw Perkun moto d’usine) et PFB à Radom (Arms Factory Radom). Le fourreau peut être polonais ou allemand (celui de la photo est allemand).

Category Archives: Pologne

Baïonnette de type VZ 24 à dents de scie

dents scie 01

dents scie 02

dents scie 03

dents scie 04

Modèle : 1932 export Pérou
Armement : fusil de type Mauser 98
Longueur : 429 mm
ø Douille :  mm
Valeur : €€€ €
Rareté :
 che1valierche1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques : 
Cette mystérieuse baïonnette destinée à l’export fabriquée en Tchécoslovaquie a logiquement d’après les marquages été transformée à RADOM (dents de scie) avant la Seconde Guerre mondiale. Elle porte les initiales WP (Wojko Polski) de la Pologne.

Remarques perso :  
C’est un modèle très rare ! (j’ai trouvé cet exemplaire peut être unique, par hasard dans une bourse).

Category Archives: Pologne

Baïonnette modèle 1924


1924 01

1924 02
1924 03Initiales WP (Wojko Polski) pologne-mle-24.jpgMarquage WZ 24 sur le pommeau, à ne pas confondre avec le modèle 22 marqué WZ 22

Modèle : 1924
Armement : fusil Mauser WZ 98, Mosin 1891 converti en 98/25 entre les deux-guerres
Longueur : 382 mm
ø Douille : /
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques : 
La baïonnette modèle 1924 fabriquée par Towarzystwo Fabryki Motorow « Perkun » SA w Warszawie (moto usine Perkun Varsovie) est une construction améliorée du modèle 1922 jugé beaucoup trop fragile qui l’a précédé. Par rapport au modèle WZ 22 nécessitant un ajustement individuel à chaque arme, elle s’adapte sur plusieurs autres fusils. Du modèle 1922, elle a conservé la croisière épaisse, et la découpe du pommeau en diagonale, elle est désormais plus proche de la baïonnette allemande 1884-98 sur deux points essentiels : présence d’un garde-flamme et lame légèrement plus large. Son fourreau est cependant interchangeables avec celui du modèle 22.

Remarques perso :
Pour ne pas confondre ce modèle avec un autre modèle de type WZ, il doit impérativement être dépourvu de douille, posséder un écrou de verrouillage non fendu, un garde-flamme, et marqué WZ 24.

Copyright © 2019 Géraldbaios