Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

admin

La Grande Bretagne

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

1853 GB

Le fusil militaire britannique Motif 1853 Enfield est un fusil à poudre noire, à un coup, se chargeant par la bouche, à canon rayé et à mise à feu par capsules de fulminante de mercure, produit par l’arsenal royal d’Enfiled (et des industriels sous-traitants) entre 1853 et 1867 (à 1,5 million d’exemplaires).
Ce modèle, aussi connu sous les dénominations Enfield Pattern 1853, Rifle Musket Pattern 1853 Enfield, P53 Enfield, et Enfield Rifle-Musket est comme les fusils équipant plusieurs puissances de l’époque, un dérivé du fusil Minié français de 1850. Il remplace le fameux mousquet Brown Bess et sera transformé en fusil Snider Enfield à chargement par la culasse. Ce fusil fut distribué aux troupes de l’empire britannique et vendu (bien davantage au Sud qu’au Nord) en Amérique pendant la Guerre Civile américaine (1861-1865).

Le fusil Martini-Henry était un fusil à chargement par la culasse à un coup à levier actionné, combinant l’action chute-premier bloc développé par Henry O. Peabody avec son fusil du même nom. Sa conception fut améliorée par le designer suisse Friedrich von Martini. Il est d’abord entré en service en 1871, remplaçant à terme le fusil Snider-Enfield, une conversion museau-chargeur pour le système à cartouche. Plusieurs variantes du fusil Martini-Henry ont été utilisées tout au long de l’Empire britannique pendant 30 ans. Bien que le Snider a été le premier fusil à culasse à tirer une cartouche métallique en service régulier dans l’armée britannique, le Martini a été conçu dès le départ avec une culasse, il était à la fois plus rapide au tir et avait une portée plus longue. 

Il y avait quatre principales marques du fusil Martini-Henry produit: Mark I (sorti en Juin 1871) Mark II, Mark III et Mark IV. Il y avait aussi une version 1877 de la carabine avec des variations qui ont inclu un Garrison Artillery Carbine, une carabine Artillerie (Mark I, Mark II et Mark III), et les plus petites versions conçues comme des fusils de formation pour les cadets militaires. Le fusil Mark IV Martini-Henry a terminé la production de l’année 1889, mais il est resté en service dans l’Empire britannique jusqu’à la fin de la première Guerre Mondiale.

Le fusil Lee-Metford était un fusil de service de l’armée britannique, combinant le système de verrouillage arrière de James Paris Lee et le chargeur détachable avec un canon innovateur à sept rainures conçu par William Ellis Metford. Il a remplacé le fusil Martini-Henry en 1888, après neuf années de développement et d’épreuves, mais est resté en service pendant peu de temps jusqu’à être remplacé par le semblable Lee-Enfield. Le fusil LEE METFORD est demeuré en service dans les années 1920 et plus tard avec des unités coloniales. Durant la Seconde Guerre Mondiale, toutes les unités de réserve en avaient été ré-équipées.

fusil 1903(photo trouvée sur internet) fusil Lee-Enfield Mark 3 

La Grande-Bretagne en janvier 1904 a adopté le nouveau Lee-Enfield Mark 1 (SMLE) beaucoup plus court (1,138 m) que son prédécesseur le Lee Metford modèle 1888 (1,257 m).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 Géraldbaios