Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Allemagne de l’Est

La République démocratique allemande (RDA), également appelée Allemagne de l’Est, est un ancien état communiste européen qui a existé durant la seconde moitié du 20ième siècle. La RDA a été créée le 7 octobre 1949 par les communistes allemands alliés de l’URSS à partir de la zone d’occupation soviétique en Allemagne que l’armée rouge occupait, en réponse à la transformation de la tri-zone en République fédérale d’Allemagne par les puissances occupantes occidentales. Berlin-est, le secteur soviétique de la ville, en était la capitale.

La RDA faisait partie des régimes dits de « démocratie populaire » politiquement affiliés à l’URSS au sein du bloc de l’Est, même si dans les faits, le régime fonctionne comme une dictature. À compter de 1961, pour arrêter la fuite vers l’ouest des citoyens est-allemands, l’enclave occidentale de Berlin ouest est séparée de Berlin-Est et du reste de la RDA, par le mur de Berlin, qui devient l’un des plus célèbres symboles du « rideau de fer ». L’effondrement du bloc communiste en Europe de l’Est entraîne la disparition de la République démocratique allemande, qui est absorbée par la République fédérale le 3 octobre 1990, soit presque 41 ans jour pour jour après sa fondation, aboutissement du processus de réunification formant ainsi une Allemagne unifiée.

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

mpi-k-ak-rdaEn 1958, la RDA a acquis une licence pour fabriquer le MPi-K Mashinenpistole-Kalaschnikow et MPi-Km (version para). La production de ce modèle de type AK-47 de calibre 7,62 x 39 mm, a été lancée par l’entreprise nationale VEB Fahrzeug und Waffenfabrik «Ernst Thalmann» à Suhl. Le contrôle de la qualité des premières pièces produites à partir de 1958 était un grave problème, à cause des nombreux employés non qualifiés qui ne disposaient pas d’expérience en usine ; en 1960, l’entreprise employait 822 travailleurs. Le taux des pièces défectueuses se situait entre 27 et 49 %. Dans un effort pour améliorer la qualité, la société a adopté une politique drastique déclarant que les travailleurs ne recevraient pas la totalité de leur salaire si les pièces qu’ils produisaient ne passaient pas un contrôle de qualité rigide. Si des pièces défectueuses étaient rejetées, la valeur de ces pièces serait déduite de leur salaire. Ce plan d’incitation a été rude, mais efficace, car la qualité fut améliorée de façon spectaculaire à la fin de l’année 1961.

En 1961, la production d’une version modifiée du fusil AKM de calibre 7,62 x 39 mm commence. Cette version à crosse fixe, marquée  MPi-hp, différait du modèle soviétique que par le type de commutateur de feu (Dsur E). En 1972, la production d’une version modernisée L’MPi KM-72 avec crosse et garde main en plastique débute. L’MPi-KMS Mashinenpistole-Kalaschnikow mit Stütze est une copie exacte de l`AKS soviétiques avec crosse métallique pliante.

En 1982 la RDA a été autorisée à produire sous licence le fusil d’assaut  MPi AK-74N / MPi-AKS-74n (version para) de calibre 5,45 x 39 mm. Une version à canon plus court fut également produite à partir de 1985, nommée MPi AK-74NK /  le MPi AKS-74 étant destiné aux équipages de véhicules blindés, officiers de parachutistes, usages spéciaux, etc.

En 1990, après la réunification de l’Allemagne la production de tous ces modèles cesse, beaucoup de ces armes seront mises aux rebuts ou vendues à la Turquie, aux pays d’Afrique centrale etc.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle AK47, 6×3 (AKM Type I), 6×4 (AKM Type II).

Category Archives: Allemagne de l’Est

Poignard d’entraînement (Allemagne de l’Est)

allemagne-de-l-est-poignard-entrainement-01.jpg

allemagne-de-l-est-poignard-entrainement-02.jpg

allemagne-de-l-est-poignard-entrainement-03.jpg

 

Modèle : poignard d’entrainement
Armement : /
Longueur : 230 mm
ø Douille : /
Valeur : 
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce rare modèle de poignard en caoutchouc était destiné à l’entrainement avant la chute du mur de Berlin.

Category Archives: Allemagne de l’Est

Baïonnette d’escrime ou d’entraînement

escrime 01

escrime 02

Modèle : baïonnette d’escrime modèle 1985
Armement : Simulacre en bois d’un fusil d’assaut
Longueur : 365 mm
Valeur :   €€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce fusil avec sa baïonnette destinés à l’entraînement, ont fait brièvement  leur apparition sur le marché des surplus en nombre limité.

Category Archives: Allemagne de l’Est

Baïonnette 6×4 (AKM Type II)

akm2-montage-01

akm2-montage-06

akm-2-0001

akm2-montage-02

AKM2 03

AKM2 06

AKM2 05

AKM2 04

akm2-montage-05

akm2-montage-03

akm2-0001Marquage 1946/suivi d’un chiffreAKM 1 03Le porte-fourreau A plus long est destiné aux fourreaux en polymère

Modèle : AKM 2
Armement : MPi AK-74N / MPi AKS-74,
Longueur : 270 mm
Poids : 315 g
ø Douille : 17,5 mm
Valeur : €€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le modèle 6×4, mis au point en 1965 en URSS pour être utilisée avec le fusil d’assaut AKM modèle 1959/2, et également avec l’AK-74 est le successeur du modèle 6×3. Le modèle 6×3 était muni d’une poignée assez massive, peu ergonomique, qui se détériorait assez rapidement à cause de l’utilisation comme marteau par ces utilisateurs.

La baïonnette 6×4, la plus produite se caractérise par une amélioration de la conception de la poignée. Cette solide poignée monobloc (fabriquée dans un matériau appelé AG-4V (АГ-4В)), est collée et ensuite maintenue à la soie par une goupille transversale soudée par points de fusion. Un pommeau en acier renforce le tout, il possède près du bouton poussoir une petite protection anti-déverrouillage, processus hérité du modèle SVT 1940 TOKAREV.

La lame en acier inoxydable et dents de scie, de type Bowie polie brillant comporte une ouverture elliptique pour fonctionner comme coupe-fil en combinaison avec son fourreau.

Cette baïonnette polyvalente peut être :

  • Utilisée efficacement, grâce à une lanière fixée à la poignée qui la maintient parfaitement à la main lors d’un combat au corps à corps.
  • Accouplée au fourreau et former une cisaille capable de couper un fil électrifié ou barbelé.
  • Fixée au canon en cas de combat rapproché.

La baïonnette et le fourreau se détachent facilement du ceinturon grâce à l’agrafe en acier du porte-fourreau, ceci afin de former une cisaille capable de couper un fil électrifié ou barbelé. 

Le corps du fourreau en plastique moulé, sauf la cuvette et l’extrémité en acier, est naturellement isolé du courant électrique. La protection en caoutchouc utilisée pour le fourreau en acier du modèle AKM1 s’avérant inutile.

Ce modèle produit à partir de 1985 jusqu’en 1987, possède une poignée de couleur orange première version (la plus rare), ou noire pour la seconde version. La particularité de ce modèle, par rapport aux autres AKM2, est d’avoir pour le passage de la lanière dans le pommeau un trou rond. Un n° de série en caractère très léger est gravé au crayon électrique sur la poignée et sur l’extrémité du corps du fourreau. La lanière en toile grise située sur la poignée ne comporte qu’une partie métallique, le porte-fourreau en cuir gris de type russe est spécifique à l’Allemagne de l’Est.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ces baïonnettes marquent la fin d’une époque (ex-RDA 1949-1990). Tous les modèles pour fusils AKM, des pays membres de l’ex-pacte de Varsovie font bien sur partie d’un thème de collection.

Category Archives: Allemagne de l’Est

Baïonnette 6×3 (AKM Type I)

AKM 1 01

akm-01-001

AKM 1 02

akm1-001N° de série inscrit au crayon électrique

Modèle : MODELL 5
Armement : fusil MPi-hp
Longueur : 273 mm
Poids : 275 g
ø Douille : 17,5 mm
Valeur :  €€
Rareté : che1valierche1valierche1valier
Remarques :
La baïonnette 6×3, mise au point en 1959 en URSS pour être utilisée avec le fusil d’assaut AKM, est une innovation technique pour l’époque de part sa conception et son mode d’utilisation. Cette baïonnette est spécifique à l’AKM, elle ne peut pas être utilisée avec les anciennes versions des fusils AK-47.

Cette baïonnette polyvalente peut être :

  • Utilisée efficacement, grâce à une lanière fixée à la poignée qui la maintient parfaitement à la main lors d’un combat au corps à corps.
  • Accouplée au fourreau et former une cisaille capable de couper un fil électrifié ou barbelé. La baïonnette et le fourreau se détachent facilement du ceinturon grâce à l’agrafe en acier du porte-fourreau.
  • Fixée au canon en cas de combat rapproché.

La poignée assez massive, qui intègre le pommeau et le système de verrouillage est composée de deux pièces en plastique moulé fixées à la soie par deux boulons et écrous. Les trous des boulons et écrous sont ensuite recouverts d’un bouchon collé. Le pommeau possède près du bouton poussoir une petite proéminence anti-déverrouillage, processus hérité du modèle SVT 1940 TOKAREV.

La lame en acier inoxydable et dents de scie, de type Bowie polie brillant comporte une ouverture elliptique pour pouvoir être utilisée comme coupe-fil en combinaison avec son fourreau. 

Spécificité du modèle 6×3 utilisé par l’Allemagne de l’Est :

Cette baïonnette a eut une très longue carrière, elle fut produite de 1965 jusqu’en 1985. 

Durant ses vingt années de production, la poignée de couleur noir n’a pas changé. La lanière de maintien en toile de couleur gris/vert ne comporte qu’une partie métallique, la boucle près du pommeau est maintenue par un rivet.

Le fourreau en tôle d’acier est isolé du courant électrique grâce à une protection en caoutchouc et contrairement au modèle précédent AK47, le porte-fourreau en cas de dégradation peut se remplacer rapidement. L’isolateur de fabrication Est-Allemande porte le n° 5998 sur le devant.

A partir de 1979 jusqu’en 1985, le fourreau en tôle d’acier sera remplacé par un fourreau en polymère moderne moulé de type 6×4, ce modèle de baïonnette transitoire sera officiellement nommé « Modell 79 ».

AKM 1 03 Le modèle A a été utilisé pour les fourreaux 6×4, le B pour les fourreaux 6×3AKM 1 04Ce paquet contenait 50 porte-fourreaux neufs pour modèle 6×3 

Le porte-fourreau gris recouvert de vinyle, dont il existe deux longueurs, est spécifique à l’Allemagne de l’Est.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ces baïonnettes encore assez courantes, en bourses aux armes, marquent la fin d’une époque (ex-RDA 1949-1990). Tous les modèles pour fusils AKM, des pays membres de l’ex-pacte de Varsovie font bien sur partie d’un thème de collection.

Category Archives: Allemagne de l’Est

Baïonnette AK47

Baïonnette AK47 généralité :

A la fin des années 50, les autorités militaires russe ayant jugées que le combat à la baïonnette était tombé en désuétude, à sa conception le fusil d’assaut AK47 n’en n’avait pas de prévu, il en fut doté ultérieurement.
Au début des année 50, un modèle de conception soviétique dont la forme de la poignée est inspirée du modèle 1914 suédois est sorti des bureaux d’étude. Le verrouillage au canon de ce modèle novateur, s’effectue grâce à un bouton levier quadrillé, situé sous la croisière. Sa lame est un clone du modèle 1945 SKS, les plaquettes en Bakélite sont maintenues de manière classique par deux vis et écrous fendus. Contrairement au modèle US M4, ce modèle à cause de sa poignée peu ergonomique, peut difficilement être utilisé comme poignard de combat.
Son fourreau est fortement inspiré du modèle SVT 1940 TOKAREV, il est équipé d’un pontet fixé par points de soudure par fusion au corps, celui-ci sert de point de maintien au porte-fourreau attelé. La cuvette est fixée au corps par deux rivets, son extrémité se termine avec deux feuilles de tôles repliées et soudées entre elles par points.

AK47 montage 03

AK47 montage 04

AK47 montage 05Baïonnettes modèle AK 47, de gauche à droite : Allemagne de l’est, Pologne, Bulgarie, Finlande, URSS

Modèle utilisé par l’Allemagne de l’est :

ak47-001

ak47-002

Modèle : AK47 (56-H-212)
Armement : fusil d’assaut MPi-K Mashinenpistole-Kalaschnikow, MPi-KS (version para)
Longueur : 314 mm
Poids : 285 g
ø Douille : 17,5 mm
Valeur : €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques : 
Le modèle de l’ex-RDA possède des plaquettes de poignée noires. Son matricule est inscrit au crayon électrique sur le coté gauche de la croisière. Le fourreau est dépourvu de trou de drainage de l’eau, son porte-fourreau attelé est obligatoirement en toile grise.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ces baïonnettes qui commencent à se raréfier, marquent la fin d’une époque (ex-RDA1949-1990). Tous les modèles pour fusils AK47, des pays membres de l’ex-pacte de Varsovie font bien sur partie d’un thème de collection.

Copyright © 2019 Géraldbaios