Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Baïonnette de la série L1

admin

LIA1 001Ci-dessus série L1A complète

La Grande-Bretagne a adopté sa propre variante du FAL en 1954 pour remplacer le vénérable fusil à verrou Lee-Enfield. Le fusil a été désigné Fusil à Chargement Automatique (SLR) L1A1, et la baïonnette conçue en 1955 partage également cette désignation.

La série L1 comprend cinq variantes, trois produites en Grande-Bretagne (L1A1, L1A3 et L1A4), une produite en Australie (L1A2) et au Canada (C1).

Modèle : L1A1

L1A1 01

Modèle : L1A1
Armement : fusil semi-automatique L1A1 SLR
Longueur : 304 mm
Poids : 315 g
ø interne de la douille : 15 mm
Valeur :  €€€ €
Rareté :che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette très rare variante, produite à partir de 1955 est la première de la série. 

L1A1 02

L1A3

La poignée est du même type que le modèle canadien C1, et australien L1A2. Elle comporte un bouton poussoir de verrouillage proéminent bien pratique pour la mise en place à l’arme par temps froid avec des gants, mais rendait possible le déverrouillage accidentel de la baïonnette à l’arme, surtout lorsqu’elle était employée au cours d’émeutes avec l’IRA.

La croisière de cette variante est en forme de « taille de guêpe », les plaquettes en acier sont fixées par deux rivets creux, leurs marquages sont : L1A1 960-0011 ou L1A3 960-0257Cette variante a été produite que par deux constructeurs marquage ED (Enfield Small Arms) ou BSA (Birmingham Small Arms).

La lame Bowie, bien proportionnée comporte une gouttière de forme carrée assez prononcée. Elle est calquée des baïonnettes n° 5, n° 7 et n° 9, qui l’ont devancé. Ce profil particulier de lame a pour inconvénient de ne pas être réversible lors de la mise en place de la baïonnette dans le fourreau.

Le fourreau métallique n°5 conçu à la fin de la Seconde Guerre mondiale a continué à être utilisé avec toutes les baïonnettes de la série L1 jusqu’à ce que le FAL soit retiré du service britannique en 1987.

Modèle : L1A3 (1er Type)

L1A3 01

Modèle : L1A3 (1er Type)
Armement : fusil semi-automatique L1A1 SLR
Longueur : 304 mm
Poids : 280 g
ø interne de la douille : 15 mm
Valeur :  €€€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette sous-variante du 1er type, produite à partir de 1959, se caractérise par une modification de la forme du bouton poussoir. Celui du modèle L1A1 était proéminent, ce qui rendait possible le déverrouillage accidentel de la baïonnette à l’arme, surtout lorsqu’elle était employée au cours d’émeutes avec l’IRA.

L1A3 04Comparaison des boutons poussoirs, en haut modèle L1A3, en bas L1A1L1A3 02

L1A3 03

L1A3

La poignée comporte un bouton poussoir de verrouillage qui épouse en partie la forme du pommeau. Il est possible de trouver des modèles L1A1 dont le pommeau a été ré-usiné afin de recevoir le bouton poussoir du modèle L1A3.

La croisière de cette variante est en forme de « taille de guêpe », les plaquettes en acier sont fixées par deux rivets creux. Le marquage sur les plaquettes en acier est : L1A3 960-0257, (« 960-0257 ») est le numéro de magasin de l’OTAN pour la baïonnette L1A3. Cette variante a été produite que par deux constructeurs marquage ED (Enfield Small Arms) ou BSA (Birmingham Small Arms).

L1A3 1Marquage ED : Enfield 1959

La lame est identique au modèle L1A1.

Modèle : L1A3 (2ème Type)

L1 A1 01Baïonnette accompagnée d’un Casque mark V modèle 1959

Modèle : L1A3 (2ème Type)
Armement : fusil semi-automatique L1A1 SLR
Longueur : 304 mm
Poids : 340 g
ø interne de la douille : 15 mm
Valeur :  €€€
Rareté :
  che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette sous-variante du 2ème type, produite au milieu des années 1960, se caractérise par une réduction de la longueur de la gouttière de la lame. 

L1 A3 03

L1 A3 04

La poignée est identique au modèle L1A3 du 1er type. La croisière à usinage simplifié n’est pas de la forme de « taille de guêpe », mais droite.

L1 A3 02Marquage ED : Enfield 1967

La lame du 1er type avait une gouttière qui mesurait 135 mm, celle du 2ème type a été réduite à 105 mm, cette modification qui semble anodine affaiblissait par point de rupture la rigidité de la lame. 

Modèle : L1A4

L1A4 01Modèle utilisé pour les cérémonies officielles

Modèle : L1A4
Armement : fusil semi-automatique L1A1 SLR
Longueur : 304 mm
Poids : 315 g
ø interne de la douille : 15 mm
Valeur :  €€€
Rareté :
  che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Cette variante, produite à partir des années 1970 est la dernière de la série.

L1 A4 03En gros plan, les deux rivets de maintien du pommeau à la soie

L1A4 R

L1A4 C
L1A4

 

La poignée est de constitution différente des trois autres variante, elle possède un pommeau fixé à la soie par deux gros rivets soigneusement arasés. Le pommeau est marqué avec les lettres R et C à l’intérieur d’un carré, il est aussi possible qu’il provienne d’un autre constructeur (marquage spécifique).

La croisière de cette variante peut être en forme de « taille de guêpe », ou droite à usinage simplifié. Les plaquettes en acier sont marquées : L1A4 960-0259, suivi des lettres SM, marquage du seul constructeur Hopkinson Ltd., Trimils Works, de Sheffield. 

L1A4 73Année de fabrication

La lame est identique au modèle L1A1, elle peut être marquée avec un H à l’intérieur dans losange.

Fourreau n°5 (MKI) muni d’une cuvette en acierFourreau codé S 294 (Wilkinson Sword Co, Ltd ), à partir de 1949 ce système de codage (S et chiffres) a disparu
GB-fourreau-N-5-01Fourreau n°5 (MKII) avec corps codé S 286 (Vanden Plas England)Fourreau n°5 (MKII) avec cuvette en laitonExtrémité percée d’un fourreau n° MKII 

Les baïonnettes de la série LA1 peuvent être logées dans deux types de fourreaux métalliques.

Le fourreau n°5 (MKI) produit à partir de 1943 était composé de cinq éléments :

  1. Un corps métallique
  2. Un double ressort de maintien de lame
  3. Une fine cuvette d’entrée en acier
  4. Une vis de maintien de la cuvette et du double ressort
  5. Un embout d’extrémité

Le fourreau n°5 (MKII) produit à partir de 1949 était composé de quatre éléments :

  1. Un corps métallique avec extrémité percée
  2. Un double ressort de maintien de lame
  3. Une cuvette d’entrée en laiton avec lèvres proéminentes
  4. Une vis de maintien de la cuvette et du double ressort

Les porte-fourreaux utilisés pour ce modèle sont, voir (Porte-fourreaux) Grande-Bretagne N° : GB 19 A et B.

Dernière mise à jour le 16/04/20.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Géraldbaios