Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Australie

 l’Australie

Voici une partie des principaux fusils utilisés par ce pays :

Category Archives: Australie

modèle 1907 01

modèle 1907 03

Le célèbre fusil Lee-Enfield, le SMLE Mk III, a été introduit le 26 janvier 1907, il arma les troupes britanniques et du Commonwealth de 1907 au début des années 1960. Il fut simplifié en 1916 (Lee-Enfield Mk III*) et rebaptisé en 1926 n°1 Mk 3. Durant sa longue carrière, il côtoya son successeur officiel le Lee Enfield n°4 durant la seconde Guerre Mondiale. Il fut produit à plus de 6 millions d’exemplaires en Angleterre de 1907 à 1943, en Australie de 1913 à 1955, et en Indes jusqu’en 1960 (Ishapore Rifles Factory, RFI).

Category Archives: Australie

Australie OWEN 08

Le PM Owen gun MKI 1943, qui était connu officiellement sous le nom de Owen Machine Carbine, était une mitraillette australienne conçue par Evelyn (Evo) Owen en 1939. L’Owen a été le seul modèle de mitraillette entièrement conçu par l’Australie et en service principal durant la seconde Guerre Mondiale. Elle a été utilisée par l’armée australienne de 1943 jusqu’au milieu des années 1960.

L1A1 GB 1959

Photo trouvée sur internet (L1A1)
LAIA GB

A la fin des années 1950, l’armée britannique s’aperçoit que le fusil d’essai Enfield EM2 ne donne pas entièrement satisfaction. Les autorités britanniques testent plusieurs prototypes du FN FAL dont le L1A1. Le fusil semi-automatique L1A1 SLR de calibre (7,62 x 51 mm OTAN), produit de 1955 à 1985 est la version britannique du FN FAL belge. Elle en diffère essentiellement par son impossibilité de tirer en rafale car il était très difficile de contrôler son tir en mode automatique (en rafale). Construit en Angleterre, en Australie et aux Indes, il arma et arme encore la majorité des pays du Commonwealth. 

Australie L1A1Spécificité du fusil L1A1 australien :

Les fusils L1A1 et mitrailleuses L2A1 australiens ont été produits par le Small Arms Factory-Lithgow, avec environ 220 000 fusil L1A1 produits entre 1959 et 1986. la production de mitrailleuses L2A1 a été d’environ 10 000 entre 1962 et 1982. Lithgow a exporté un grand nombre de fusils L1A1 à de nombreux pays dans la région. Les notables utilisateurs étaient la Nouvelle-Zélande, Singapour et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

L’armée australienne, en tant que membre du Comité fin Rifle alliée avec le Royaume-Uni et le Canada a adopté la version améliorée du fusil FAL, désigné L1A1 par l’Australie et la Grande-Bretagne, et C1 par le Canada. Le L1A1 australien est également connu comme le «Self-Loading Rifle » (SLR), ou «Automatic Rifle» (AR). Le fusil L1A1 était  utilisé par les forces australiennes jusqu’à son remplacement par le F88 Steyr (version sous licence de construction du Stetr AUG) en 1988, bien que certains soient restés en service pour les unités de formation jusqu’à la fin de 1990.

Pendant la guerre du Vietnam, le SLR était l’arme standard délivré aux fantassins australiens. Beaucoup de soldats australiens ont préférés une arme de gros calibre, que le fusil M16 américain de petit calibre (5,56 x 45 mm) car ils estimaient que le SLR était plus fiable et qu’ils pouvaient faire confiance aux munitions de calibre (7,62 x 51 mm OTAN) pour neutraliser plus facilement un soldat ennemi.

Voici une partie des principales baïonnettes utilisées par ce pays :

Modèle : 1907, OWEN, L1A2.

Category Archives: Australie

Baïonnette modèle L1A2

LIA 1 01

LIA 1 02

LIA 1 03

LIA 1 04

LIA 1 05

Modèle : L1A2
Armement : fusil L1A1 SLR
Longueur : 304 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes ont été utilisées au Vietnam par les troupes australiennes (de 1962 jusqu’en 1975). Elles ont été fabriquées à partir de 1957 à Small Factory LITHGOW, et utilisées par l’armée en mars 1958 jusqu’en 1984. Ces baïonnettes se caractérisent par l’absence de tout marquage, aussi bien sur la lame que sur les plaquettes, et par la forme de la gouttière dont les extrémités sont arrondies et non carrées comme sur les exemplaires anglais et canadiens. La finition d’ensemble est noire.
On peut rencontrer ce modèle avec 2 sortes de porte-fourreau : le premier modèle est de type 1907 (C.G.C.F. daté 1967), le second modèle plus récent est muni de crochets type US, tous deux sont d’origine australienne.

LIA 1 06

Différence au niveau des profils de lame pour ce modèle :
-> celle du haut est d’origine australienne, beaucoup plus massive.
-> celle du bas est d’origine britannique, plus fine.

Category Archives: Australie

Baïonnette n°1 MKI OWEN

Australie OWEN 01 Australie OWEN 04Coté gauche de la lame 
Australie OWEN 02
Coté droit de la lameAustralie OWEN 03
Australie OWEN 05Australie OWEN 06Porte-fourreau de fabrication australienne, type P 1937 sans marquages, de couleur jaunâtre.
Australie OWEN 07
Porte-fourreau de fabrication australienne type P 1937, marquages  C.G.C.F. 1967 (Commonwealt Govt Clothing Factory)

Modèle : N°1 MKI OWEN
Armement : PM Owen gun MKI 1943
Longueur : 378 mm
ø de la douille : 16,5 mm
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Lorsque la mitraillette Australianicon Owen a été mise en service en 1941, elle n’était pas équipée de dispositif pour recevoir une baïonnette. En 1944, il a été décidé d’ajouter un support approprié pour pouvoir monter une baïonnette.

En 1944, la baïonnette choisie pour être utilisée avec le pistolet mitrailleur était une version raccourcie de la baïonnette standard modèle 1907, ou n° 1 Mark I. Les exigences spéciales de la guerre dans la jungle avaient conduit à la recherche d’armes et d’équipements adaptés aux conditions très difficiles qu’elle comportait. Dans le but d’alléger la charge du soldat, un fusil plus court et plus léger était jugé souhaitable.

En 1944, l’Australie produisit 100 fusils éclaircis et allégés no 1 à la Lithgow Small Arms Factory, ainsi que 100 courtes baïonnettes. Le fusil n’a pas été adopté pour l’utilisation, mais c’est cette baïonnette qui a été choisie pour être adaptée à la mitraillette Owen.

Il fut officiellement approuvé le 31 juillet 1944 et scellé le 16 août 1944. La baïonnette fut désignée sous le nom de Bayonet Sub-Machine Gun (Aust.) No.1 Mk.I. La seule différence entre ce nouveau modèle et le modèle 1907 est la nouvelle lame de 25,5 cm, avec une gouttière de 14 cm de long.

Un deuxième modèle a également été approuvé et scellé aux mêmes dates, étant désigné sous le nom de Bayonet Sub-Machine Gun (Aust.) No.1 Mk II. A l’origine, cette conception devait avoir une nouvelle lame de 20 cm, mais tous les modèles connus sont faits avec lame de 43 cm de baïonnettes modèle 1907 raccourcies. La lame ainsi modifiée, du fait de la gouttière longue s’amincit à son extrémité en la fragilisant. Le 13 avril 1945, il a été décidé d’adopter officiellement le modèle No.1 Mk.I.

La production de mitraillettes d’Owen a cessé en septembre 1944, sur les 45 000 exemplaires produits très peu était équipé du support à baïonnette. Les canons ont commencé à en être équipés à partir de 1945, la plupart des Owens les ont reçus quand ils ont été réparés en usine (F.T.R.) pendant la période 1946-1950 et 1955. Le compensateur de la bouche de l’Owen et le porte baïonnette du fusil SMLE étant identique, les baïonnettes étaient donc interchangeables entre les deux armes. Pendant la guerre de guerre de Corée, la baïonnette la plus courte était connue sous le nom de baïonnette universelle et était aussi utilisée pour le fusil SMLE qui a été retiré du service de première ligne qu’à partir de 1966.

Au cours de 1944-45, toutes les baïonnettes No.1 Mk.I. et MK.II. ont été fabriquées à l’Orange Rifle Factory n°3 (OA).

Sur le côté droit de la lame du modèle No.1 Mk.I. on peut lire les marquages suivants : la marque de cintrage « X ». « OA » et une large flèche, la marque d’acceptation du gouvernement. Sur le coté gauche : MA /1907/1, la référence du modèle de la baïonnette Lithgow P-1907 (No 1) sur laquelle il est basé, et la date (mois, année). Les plaquettes de poignée sont estampillées « SLAZ », et l’année de fabrication. Ceci est synonyme de Slazengers (Australie) Pty. Ltd Sydney, la société qui a fabriqué les boiseries.

Au début des années 1950, quand on craignait que le conflit coréen ne se répande, la production recommençait, cette fois à la Lithgow Small Arms Factory (MA).

Sur le coté droit de la lame on peut lire les marquages suivants : la marque de cintrage « X ». MA 53, ou « MA » seul. Quelle que soit l’année de fabrication de la baïonnette, 1952, 53, 54 toutes sont estampillées MA 53. Sur le coté gauche : la flèche d’acceptation, et uniquement l’année de fabrication. les plaquettes de poignée sont marquées « SLAZ » et le pommeau est marqué « MA » ou « OA » si celui-ci avait été fabriqué à Orange, à une date ultérieure.

Le fourreau fourni avec la baïonnette est le même que le fourreau modèle 1907 standard, à l’exception d’un corps en cuir plus court. La chape et l’extrémité sont marqués « OA » ou « MA » selon le fabricant. Le cuir est estampillé «MANGROVITE» suivi de l’années de fabrication. Le cuir a été fourni par la société Mangrovite Belting Pty. Ltd., J. Ludowici Ltd, Sydney.

Les dossiers montrent que 19 000 exemplaires avaient été fabriqués le 16 avril 1945. Au total, 34 662 carabines Owen Machine étaient des FTRd (modifiées), on suppose donc qu’au moins autant de baïonnettes ont été produites.

Category Archives: Australie

Baïonnette modèle 1907

Mle-1907-01.jpg

Premier modèle de la série, sans trou de compensation :

Mle 1907 02
Mle-1907-05.jpgMarquage MA à l’intérieur d’une étoile répété  2 X= marque d’inspection LithgowAustralie-1907.jpgMarquage en toutes lettres de l’arsenal de LithgowMle-1907-03.jpg

Modèle : 1907 1er modèle  (de 1913 à 1921)
Armement : fusil Lee-Enfield (N° 1 MK. III)
Longueur : 555 mm
ø de la douille : 16,5 mm
Valeur : €€€ €€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes identiques par leurs dimensions aux modèles Britanniques 1907, sont dépourvues de trou de compensation (parfois appelé à tort trou huileur) dans le pommeau, celui-ci est apparu à partir de 1922. Les tous premiers modèles produits à partir de 1913 possédaient un crochet supprimé en 1915 (1913 pour les modèles Britanniques). Contrairement aux modèles de fabrication Britannique, le mois de fabrication n’est pas inscrit sur la lame, seulement l’année. Un numéro de série qui correspond au fusil est inscrit sur le pommeau. Les fourreaux en cuir peuvent être de fabrication australienne ou Britannique.

Deuxième modèle de la série, avec trou de compensation :

mle-1907-001.jpg

mle-1907-002.jpgDifférence de formes de gouttières : en haut arsenal d’Orange, en bas arsenal de Lithgow1907__2de_guerre_02OA (initiales de l’arsenal d’Orange)1907_2eme_type_06MA (initiales de l’arsenal de Lithgow)1907__2de_guerre_03Numéro de série inscrit sur le pommeau spécifique au modèle australien qui correspond au numéro du fusil1907__2de_guerre_04Marquage 7 et 42 ( juillet 1942) 1907_2eme_type_03Marquage (AUSTRALIA)mle-1907-003.jpgMarquage (SLAZ 56)

mle-1907-004.jpg

1907_2eme_type_04
1907_2eme_type_05

1907__2de_guerre_05Marquage MA, OA, ou MA à l’intérieur d’une étoile (Lithgow)

gousset_01 goussetPorte-fourreau australien, type P 1937 sans marquages, de couleur jaunâtre 1907_2eme_type_02Porte-fourreau australien en toile de type P 19371907_goussetPorte-fourreau australien en cuir de type 1907

Modèle : 1907 2ème modèle à trou de compensation (de 1922 à 1927 et de 1940 à 1955)
Armement : fusil Lee-Enfield (N° 1 MK. I)
Longueur : 555 mm
ø de la douille : 16,5 mm
Valeur :  €€€ €€
Rareté :  che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ces baïonnettes sont identiques par leurs dimensions et leurs formes aux modèles britanniques 1907. Le trou de compensation dans le pommeau est apparu à partir de 1922.

Sur le coté droit de la lame on peut lire les marquages suivants : la marque de cintrage « X ». code MA (initiales de l’arsenal de Lithgow) ou code OA (initiales de l’arsenal d’Orange), et une large flèche, la marque d’acceptation du gouvernement. Sur le coté gauche : MA /1907/1, la référence du modèle de la baïonnette Lithgow P-1907 (No 1), et la date (mois, année).
Les plaquettes de poignée sont estampillées « SLAZ », et l’année fabrication ou « Australia », ou rien du tout. SLAZ est synonyme de Slazengers (Australie) Pty. Ltd Sydney, la société qui a fabriqué les boiseries.

Le fourreau en cuir brun de la baïonnette est de type P 1907 Britannique. La chape et l’extrémité sont marquées « OA » ou « MA » selon le fabricant. Le cuir est estampillé «MANGROVITE» suivi de l’années de fabrication. Le cuir a été fourni par la société Mangrovite Belting Pty. Ltd., J. Ludowici Ltd, Sydney.

Remarques perso :
Contrairement à la Grande-Bretagne, au Canada, à l’Afrique du Sud, à la Nouvelle Zélande, l’Australie n’a pas adopté le fusil Lee Enfield n°4 et la baïonnette de type clou.

Copyright © 2018 Géraldbaios