Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Baïonnette modèle M4

admin

M4 01 M4 08De haut en bas

  • Modèle avec vis et écrous de maitien des plaquettes et rivets de maintien de la croisière abrasés pour y inscrire une série de chiffres
  • Tout premier modèle de la série avec rivets en laiton
  • Dernier modèle avec vis et écrous

Modèle : M4 pour carabine US M1
Armement : M1 Carbine
Longueur : 295 mm
ø interne de la douille : 15 mm
Valeur : €€€ €
Rareté :che1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Les États-Unis ont fourni aux Pays-Bas 84 523 carabines M1 et M2 entre 1950 et 1963 dans le cadre du programme d’assistance militaire. Les baïonnettes utilisées pour ces armes, calquées sur le modèle US M4, ont été fabriquées en Allemagne de l’ouest en 1951 par la société Hörster E. & F. Co..

M4 03

M4 06

M4 02

M4 04Marquage H (Hörster)M4 07 

La poignée est composée de deux plaquettes brunes foncées en plastique dur et lisse, avec six profondes rainures qui sont maintenues à la soie, soit par :

  • Deux rivets en laiton, pour les premiers modèles fabriqués.
  • Deux vis à tête ronde et écrous fendus, facilitant le remplacement des plaquettes détériorées, pour les derniers modèles fabriqués.

Le pommeau hérité du modèle US M4, fixé à la soie par matage à chaud, est constitué d’un système de verrouillage à l’arme simplifié utilisant deux crochets articulés par des ressorts. La croisière est maintenue à la soie par deux rivets saillants ou soigneusement abrasés.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle de type M8 A1, pourvu d’un double crochet de suspension au ceinturon. Il se compose d’un corps en simili-bois plastique de type scandinave, avec ou sans renfort à l’extrémité. La chape en tôle d’acier phosphaté, sans aucune inscription, est maintenue sur le corps par sertissage. Cette chape est équipée à l’arrière d’une cornière en tôle d’acier en forme de L. La cornière sert de point d’appui à la suspension en coton tissé, qui est maintenue par deux rivets emboutis, elle forme le passant de ceinturon. Pour terminer, une sangle de maintien qui se verrouille grâce à un bouton pression, est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension.

Fiche technique :

M4 03

La croisière, du modèle M4 conçu par la société Hörster E. & F. Co. est fixée à la soie par deux petits rivets, de ce fait elle est un peu plus épaisse que le modèle US M4.

Autres modes de fixation de la croisière à la soie.

Croisière soudée à la soie par deux points de soudure d’un modèle M4 italienM7 003Croisière maintenue à la soie par une pièce en acier pliée à chaud d’un modèle US M7 

Remarques perso :
Merci à Johnny pour certaines photos.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 Géraldbaios