Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Histoire des fourreaux KCB

admin

Fourreau KCB-70 de conception Eickhorn

Pays-bas-KCB-01.jpg

Ce fourreau utilisé uniquement pour la baïonnette KCB-70, avec système coupe-fil breveté Eickhorn, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM). Lorsque la baïonnette est accouplée au fourreau, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé. Le corps en plastique moulé de couleur noire brillante ou mate, possède une petite proéminence afin d’éviter que la main dérape.

La plaque en acier formant le dispositif coupe-fil et le tournevis, est fixée à l’extrémité du corps par trois rivets. 

En cas d’utilisation du fourreau comme coupe-fil avec la baïonnette, l’utilisateur est obligé de détachée la suspension maintenue au ceinturon grâce au double crochet de style US.

La chape est maintenue sur le corps par sertissage sur les cotés, à l’arrière du fourreau, la suspension en coton tissé est fixée par deux rivets emboutis sur une cornière en forme de L.

La sangle de maintien de la baïonnette fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension se verrouille grâce à un bouton pression.

Fourreau de conception GMS

Le fourreau utilisé pour la baïonnette KCB-70 G3, avec système coupe-fil breveté GMS, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM). Lorsque la baïonnette est accouplée au fourreau, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé. Le corps en plastique moulé de couleur noire mate possède une petite proéminence afin d’éviter que la main dérape.

Vue arrière

GMS a développé sa propre conception du dispositif coupe-fil, car la famille Eickhorn possédait le brevet du coupe-fil KCB-70. L’ensemble coupe-fil et tournevis amélioré par GMS est tubulaire, il entoure complètement l’extrémité du corps, améliorant la conception Eickhorn avec plaque plane fixée par trois rivets, assez fragile. 

KCB G3 04

GMS a aussi conçu une attache au ceinturon plus élaborée polyvalente à tous les types de ceinturons, qui comprenait les crochets de style US M1910, mais également une fixation plus classique. La sangle de maintien de la baïonnette fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension, se verrouille grâce à un bouton pression.

La chape est maintenue sur le corps par sertissage sur les cotés, à l’arrière du fourreau, la suspension en coton tissé est fixée par deux rivets emboutis sur une cornière en forme de L.

Fourreau non détachable de conception AES

Le fourreau utilisé pour les premières baïonnettes de production AES, avec système coupe-fil breveté Eickhorn, est inspiré des modèles russes Kalashnikov (AKM). Lorsque la baïonnette est accouplée au fourreau, l’ensemble isolé du courant, forme en cas de nécessité une cisaille capable de couper un fil électrifié (20 000 V) ou un fil barbelé. Le corps en plastique moulé peut être de couleur noire mate, ou verte.

La plaque en acier formant le dispositif coupe-fil et le tournevis, est fixée à l’extrémité du corps par trois vis à tête cruciforme. 

Vue arrière

En cas d’utilisation du fourreau comme coupe-fil avec la baïonnette, l’utilisateur est obligé de détachée la suspension maintenue au ceinturon grâce au double crochet de style US. La chape est maintenue sur le corps par sertissage sur les cotés, à l’arrière du fourreau, la suspension en coton tissé est fixée par deux rivets emboutis sur une cornière en forme de L.

La sangle de maintien de la baïonnette fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension, se verrouille grâce à un bouton pression, comme pour ce modèle.

Fourreau détachable de conception AES 

Ce fourreau de seconde génération est utilisé pour les baïonnettes de production AES, son système coupe-fil est breveté Eickhorn, son corps en plastique moulé peut suivant le cas être de couleur jaune ou verte.

La plaque en acier formant le dispositif coupe-fil et le tournevis, est fixée à l’extrémité du corps par deux vis à tête cruciforme et une vis à tête fendue, (variante A)

KCB M1 77 03 02

La plaque en acier formant le dispositif coupe-fil et le tournevis, est fixée à l’extrémité du corps par trois vis à tête cruciforme, (variante B)KCB 77 02

La plaque en acier formant le dispositif coupe-fil et le tournevis, est fixée à l’extrémité du corps par deux vis à tête cruciforme. Elle comporte également une vis supplémentaire, cette vis de réglage permet de maintenir correctement la lame contre la plaque de coupe (variante C).

Pour une utilisation du fourreau comme coupe-fil avec la baïonnette, l’utilisateur n’est plus obligé de détacher la suspension du ceinturon.

Le porte-fourreau comme le corps du fourreau peut suivant le cas être de couleur jaune ou verte.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 Géraldbaios