Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Couteau baïonnette US M4 (seconde production)

admin

M4 01

Modèle : M4 avec poignée en plastique
Armement : M1 Carbine
Longueur : 300 mm
ø interne de la bague : 14,75 mm
Valeur : €€€
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce modèle dit de seconde génération produit de 1954 jusqu’au moins dans le milieu des années 1960, est une amélioration de l’US M4.

M4 03

La poignée est composée de deux plaquettes en plastique finement quadrillées maintenues entres elles par deux vis et écrous intégrés, elle remplace l’ancienne constituée de rondelles empilée en cuir trop fragile. Le pommeau de forme arrondie, fixé par matage est constitué d’un système de verrouillage à l’arme simplifié utilisant deux crochets articulés par un ressort.

Aigle stylisé avec trois étoiles, poinçon US d’acceptation de la défense Stamp (DAS)

Certains exemplaires de baïonnettes M4 sans poinçon US d’acceptation de la défense Stamp (DAS), définitivement supprimé après 1965, ont été fabriqués pour un usage commercial et n’ont jamais été mis en service.

Imperial Knife Co.Conetta Manufacturing Co.Turner Manufacturing Co.M4 02Bren-Dan Manufacturing Co.

Dans tous les cas la partie avant de la croisière porte le nom des quatre fabricants :

  1. Turner Manufacturing Co.
  2. Imperial Knife Co.
  3. Conetta Manufacturing Co.
  4. Bren-Dan Manufacturing Co.

Selon l’autorité de baïonnette US, il est possible que Bren-Dan Co. est en quelque sorte lié à Conetta Manufacturing Co. Les deux entreprises étaient de Stamford au Connecticut. Comme les baïonnettes Conetta, les baïonnettes Bren-Dan M4 restent un mystère. Aucun des documents gouvernementaux n’ont permis d’identifier quand ces baïonnettes ont été faites et combien ont été produites.

Les baïonnettes fabriquées par Turner étaient probablement destinées à être envoyées aux forces américaines, pour aider à remplir l’approvisionnement épuisé durant la guerre de Corée. Celles produites par Conetta et Bren-Dan de (1968 à 1971) ont presque certainement été réalisées sous contrat américain mais étaient destinées à être vendues à un autre pays, probablement le Sud-Vietnam.

La lame de type US M4 ne comporte aucune inscription.

Le fourreau utilisé pour cette baïonnette est un modèle US M8A1 de dernière génération, qui à partir de décembre 1955 sera caréné par une solide bouterolle en tôle d’acier phosphatée, qui avait pour but d’éviter le trop facile écrasement de l’extrémité du corps. Ces fourreaux vont continuer leurs carrières, au sein des forces armées américaines, jusqu’au début des années 1980, date à laquelle ils obtiendront une retraite bien méritée, ils seront remplacés par les éphémères fourreaux U.S.M10.

Voir histoire des (Fourreaux US M8/M8A1).

Fiche technique :

M7 002La fixation de la croisière est du mème type que le modèle US M7

La croisière est maintenue à la soie, en partie allégée, par une pièce en acier pliée.

Certains modèles de fabrication tardive, sans soie évidée, peuvent être marquée sur la croisière Conetta ou Bren-Dan, cela ne signifie pas forcément qu’ils été fabriqués par ces sociétés, mais probablement par une autre entreprise qui a racheté les stocks de pièces après la conclusion des contrats.

Les premières plaquettes modèles 6 (M6) sont dépourvues de numéros utilisés seulement à partir de 1962 environ, elles seront ensuite marquées par les numéros de pièces appropriés 7 266 828 et 7 266 829.

Les vis de maintien sont munies de rondelles dentelées, sauf pour le modèle fabriqué par Impérial, qui sont identiques à celles utilisées pour le maintien des plaquettes des baïonnettes M5 et M6.

Avis personnel sur l’attrait de ce modèle :
Ce couteau baïonnette de seconde production, qui au premier regard parait anodin a en toute évidence sa place dans une collection, seul petit hic, son prix d’achat actuel est très élevé.

Dernière mise à jour le 25/03/20.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Géraldbaios