Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Baïonnette G3 1975 (second contrat)

admin

Longueur : 310 mm
ø interne de la douille : 22 mm
ø externe du tenon : 10 mm
Poids : 265 g

Armement : Gevaer M/75 de type Heckler & Koch G3
Fixation : au dessus du canon

Valeur : €€€ 
Raretéche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce modèle fabriqué par (AES) a été utilisé par les forces armées danoises, il est entré en service à la fin des années 1970, avec le fusil H & K G3A5. 

L’entreprise (AES) A. Eickhorn GmbH & Co. a été fondée en 1976 par Annette Eickhorn et elle était dirigée par Jörg Eickhorn. Cette entreprise a développé sa propre marque, trois hexagones contenant les lettres «A», «E» et «S.». AES a produit des baïonnettes G3 pour la Bundeswehr et pour l’exportation, des copies de la baïonnette FAL de type C, et des copies de la baïonnette américaine M7 qui comportaient une poignée monobloc. AES a également produit de nombreuses variantes du modèle KCB-77. Cette usine a fabriqué des baïonnettes pour les pays de l’OTAN qui pouvaient s’adapter à différents types d’armes.

G3 02G3 03Marquages : HMAK sous couronne Hærens Materiel Kommand (Army Materiel Command) 

La poignée ronde monobloc en plastique de couleur noire comporte sept rainures, elle intègre près de la douille une protection anti-chaleur en tôle de (15×23 mm).

Le pommeau en plastique fait partie de la poignée, par rapport à la bague, (vue arrière) le crochet intégré au tenon de verrouillage se situe à environ 3 heures.

La croisière ainsi que la bague de ce modèle sont spécifiques au niveau de l’épaisseur. La poignée près de la croisière est munie de deux petites encoches destinées à bloquer le crochet du ressort plat situé à l’arrière du fourreau d’origine allemand.

La lame de type US M4 ne comporte aucun marquage.

Le fourreau pourvu du double crochet de type US, est constitué d’un corps de forme angulaire en plastique moulé noir, le trou destiné à évacuer l’eau débouche directement sur celui utilisé pour le passage du lacet de maintien. La chape en tôle d’acier, est maintenue au corps par emboutissage. Un dispositif de verrouillage extérieur (ressort à lame muni d’un crochet plié) à l’arrière, permet de bloquer correctement la baïonnette dans le fourreau. A l’arrière de la chape, une cornière en forme de L sert d’appui à la suspension en coton tissé (webbing), qui est maintenue par deux rivets emboutis. La sangle utilisée pour le maintien de la baïonnette est fixée à l’aide d’un rivet sur la suspension, elle se verrouille grâce à un bouton pression.

Dernière mise à jour le 15/08/20.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2022 Géraldbaios