Géraldbaios

Ma collection de Baïonnettes

Category Archives: Autriche

Autriche

L’Autriche est devenue neutre à l’issue d’une lutte entamée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour recouvrer sa souveraineté, laquelle ne lui fut restituée qu’en 1955, après plusieurs années d’atermoiements de la part des Soviétiques, par le Traité d’Etat autrichien.

Ci-dessous, une partie des baïonnettes utilisées après la Seconde Guerre mondiale, pour y accéder il suffit de cliquer sur le lien.

Baïonnette-poignard FMsr78 Glock

Baïonnette FAL tubulaire (type C)

La seconde Guerre Mondiale

Lors du référendum du 10 avril 1938 sur l’Anschluss, 99,73 % de la population se prononce pour, selon les résultats officiels. On parle alors de « réunification ». Ce rattachement s’est fait sans violence, car sans résistance de l’armée autrichienne. La communauté internationale ne réagit pas.

L’histoire de l’Autriche se confond avec celle de l’Allemagne de 1938 à 1945 dans le cadre d’une nouvelle entité politique le Grand Reich. Intégrée dès lors au Reich depuis l’Anschluss, ses anciennes institutions sont dissoutes le 17 mars 1938.

En 1938 lors de l’annexion allemande, l’Autriche adopte la Karabiner 98k

Ci-dessous, une partie des baïonnettes utilisées durant la Seconde Guerre mondiale.

Baïonnette modèle 1884-98 3ème type

L’entre deux Guerres

La république est établie le 21 octobre 1919, lors de la ratification du traité de Saint-Germain par l’Autriche. Elle succède à l’éphémère République d’Autriche allemande créée lors du démembrement de l’Empire austro-hongrois. La constitution est signée en 1920 et amendée en 1929. La Première République disparaît le 12 mars 1938 lorsque l’Autriche est annexée par le Troisième Reich (Anschluss).

Ci-dessous, une partie des baïonnettes utilisées durant cette période.

Baïonnette modèle MP 34

Baïonnette modèle 1895

Baïonnette (NCO) modèle 1895 arme de côté

En cours de modification.

 

 

Autriche 1895-30Modèle 1895/30 (photo trouvée sur internet)

Entre les deux guerres mondiales, l’Autriche, la Bulgarie et la Hongrie ont converti la majorité de leurs fusils modèle Mannlicher M1895 utilisés lors de la première Guerre Mondiale en modèle 1895/30  pour tirer une cartouche plus puissante de calibre  8 × 56mmR (calibre initiale 8 × 50mmR Mannlicher). 

En Autriche durant la première République la conversion a été effectuée par l’arsenal de Steyr Mannlicher de 1930 à 1940. Ces fusils portent la lettre S signifiant Spitzer sur la chambre. Ces fusils longs ont été réduits à la longueur Stutzen. La plupart des M95 / 30s ont été envoyés au cours de 1938 à 1940 en Bulgarie, où les protecteurs de guidon ont été enlevés. En 1938 lors de l’annexion allemande, l’Autriche adopte la Karabiner 98k

PM Steyr-Solothurn allemandPhoto trouvée sur internet

En raisons des restrictions relatives au Traité de Versailles, la fabrication de certaines armes était interdite à l’Autriche, comme les armes à feu automatiques (désigné comme mitraillettes). Pour contourner le traité, Rheinmetall acquis une société suisse, basée à Soleure, en 1929. C’est celle-ci qui commença la production secrète du futur prototype du Steyr_Solothurn_M.P._34 désigné « S1-100 »

En raison de l’incapacité de la société de Soleure (Solothurn en allemand) à produire en masse le MP34, Rheinmetall basée à Dusseldorf exigea une participation majeure de la Waffenfabik Steyr, un fabricant établi en Autriche. La production en masse fut donc assurée par ce fabricant. Les armes furent vendues par l’intermédiaire d’une société commerciale basée à Zurich, à la fois aux marchés commerciaux et militaires.

Le MP 34 inspiré du MP 18, a été produit par Steyr de 1930 à 1938 pour une utilisation par l’armée autrichienne et de la police, mais aussi pour l’exportation vers la Chine, le Chili, la Bolivie, le Salvador, l’Uruguay et le Venezuela. Après l’Anschluss allemand (annexion) de 1938, le MP34 a été produit jusqu’en 1940 pour la Wehrmacht, désigné MP34 (O), et pour l’exportation vers le Portugal, désigné  Pistola Metralhadora m / 938 et m / 942.

La production du MP34 a cessé en mi-1940, car Waffenfabrik Steyr produisait en masse le MP 40, une arme beaucoup plus simple et beaucoup moins coûteuse à produire que le MP34. Certains MP34 ont été utilisés par des unités de Waffen-SS dans les premiers stades de la guerre en Pologne et en France. Les MP34 ont ensuite été affectés aux unités de communication, de réserve, de police militaire ainsi qu’aux détachements de Feldgendarmerie.

Le MP34 fut fabriqué à partir des meilleurs matériaux disponibles avec la meilleure norme de capacité. Il était si bien conçu, que beaucoup le surnommèrent : la «Rolls Royce des mitraillettes». Toutefois, les coûts de production étaient extrêmement élevés.

Category Archives: Autriche

Baïonnette de fabrication civile, arme privée de tenue de sortie

Modèle : arme privée de tenue de sortie
Armement :
/
Longueur :
350 mm 
ø Douille :
15 mm
Valeur : €€€ €

Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Ce modèle de type (NCO = sous-officier en allemand) fabriqué après la Première Guerre mondiale est destiné à être porté comme arme de côté. Contrairement aux différents modèles 1895 fabriqués sous l’Empire austro-hongrois, la baïonnette entièrement chromée, et le fourreau sont dépourvus de tous marquages (constructeurs, poinçons de réception, régimentaires).

Autriche arme de tenue 03

La poignée légèrement plus courte (quelques mm) est de constitution de moindre qualité que le modèle standard utilisé par l’armée. La croisière ainsi que la bague sujette à la torsion sont moins épaisses, et le mode de fixation de l’anneau simplifié au maximum.

La lame est du même type que le modèle 1895.

Porte-fourreau en simili cuir

Le fourreau de ce modèle, peint en noir brillant est de type Ersatz, simplifié au maximum, absence de cuvette d’entrée et extrémité dépourvu de bouton de bouterolle.

Category Archives: Autriche

Baïonnette modèle 1854

Mle 1854 01

Mle 1854 03Il existe deux types d’usinage du pontet de douille
autriche-a-douille-02.jpg

autriche-a-douille-03.jpg

autriche-a-douille-04.jpg

Mle 1854 02Fourreau en bois recouvert d’une fine couche de cuir Mle 1854 04

Modèle : 1854
Armement : fusil Lorenz Rifle 1854 ou Wanzl 1862 et 1867
Longueur : 560 mm
ø Douille : 19,4 mm
Longueur de la douille : 80,5 mm
Valeur : €€€ € avec fourreau
Rareté : che1valierche1valierche1valierche1valierche1valier
Remarques :
Le système de fixation original que constitue la fente hélicoïdale a été utilisé essentiellement en Autriche et également en Bavière. Les marquages régimentaires autrichiens très caractéristiques par leur présentation en 2 lignes séparées par un trait horizontal, ce situe sur le côté ou à l’intérieur du coude. Comparativement au modèle 1822 français qui a servi de standard à beaucoup d’autres, la lame de section quadrangulaire de ce modèle résiste mieux à la flexion.

Certaines de ces baïonnettes ont été utilisées par les italiens vers 1860, pour une utilisation par la garde Nationale. A notre connaissance, ces exemplaires ne portent aucuns marquages distinctifs.
Les fusils Lorenz ainsi que les baïonnettes ont été aussi utilisés durant la Guerre Civile américaine (1861-1865), au nombre de 225 000 par l’Union et 100 000 par la Confédération.

Copyright © 2019 Géraldbaios